Vos tétées sont longues, elles semblent interminables, et vous avez l’impression qu’elles sont sans fin. Pourquoi bébé tète longtemps ?

Vous avez peut-être même l’impression de passer vos journées à allaiter.

Pire : votre bébé est littéralement scotché au sein et dès que vous souhaitez l’enlever du sein, il le reprend, il essaie en quelque sorte de « récupérer le sein », en aspirant le mamelon pour poursuivre la tétée pendant des heures et des heures…

Vous avez l’impression d’être une tétine géante, vous n’avez plus le temps de rien et donc c’est, à la fois, fatiguant, lassant et désespérant.

Dans cet article, on va voir pourquoi votre bébé tète (trop) longtemps et comment faire :

  1. Pourquoi les tétées sont si longues ?
  2. Quelques astuces pour réduire la durée des tétées. 

Tétées longues : causes

Plusieurs causes sont à l’origine de tétées trop longues.

Débit de lait lent

La première d’entre–elles, ça peut être le fait que l’éjection du lait soit lente. La sortie du lait de vos mamelons peut-être lente, pour plusieurs raisons.

L’une d’entre-elles sera peut-être le fait qu’il y ait un objet mécanique qui ralentisse la sortie du lait. C’est le cas par exemple, si vous utilisez des bouts de seins en silicone.

Peut-être que vous en utilisez parce que vous avez des crevasses, un REF ou pour d’autres raisons.

Malheureusement, les bouts de seins en silicone vont avoir tendance à réduire le débit de lait et à réduire la sollicitation des glandes mammaires.

De ce fait, la tétée va être plus longue puisque, le lait sortant moins vite, votre bébé va devoir rester plus longtemps au sein pour recevoir la même quantité de lait.

tétée longue
bébé tétant longtemps au sein

Le débit de lait peut aussi être réduit, être plus lent pour des raisons hormonales ou pour des raisons psychologiques.

C’est le cas par exemple, si vous êtes très stressée, très fatiguée ou si vous vous sentez un peu en danger.

Par exemple, si vous allaitez dans un espace public ou bien si vous êtes dans un environnement qui est un peu hostile à l’allaitement, cela peut se répercuter sur l’éjection de votre lait maternel qui peut-être ainsi ralenti à cause de la sécrétion d’hormones de stress.

Le cortisol, hormone du stress inhibe l’ocytocine, l’hormone d’éjection du lait maternel.

Donc si vous pensez que les tétées sont très longues et que cela peut-être lié au fait que votre éjection du lait maternel est trop lente, alors améliorez ces éléments.

Allaitez dans une ambiance agréable, confortable et sereine et arrêtez d’utiliser des bouts de seins en silicone.

Manque de lait maternel

La deuxième possibilité à l’origine de tétées qui durent des heures, c’est que vous manquiez de lait maternel.

Peut-être que :

  • vous ne produisez pas suffisamment de lait ou plus assez de lait pour répondre aux besoins de votre bébé,
  • ou peut-être que les besoins de votre bébé ont récemment augmenté ce qui fait qu’il a besoin de téter plus longtemps pour solliciter davantage vos glandes mammaires et ainsi leur communiquer le fait qu’il va avoir besoin de plus de lait.

Votre corps va devoir produire plus de lait par exemple, lorsque le bébé rencontre des périodes de pics de croissance.

Si vous manquez de lait cela expliquerait le fait que votre bébé reste au sein : il n’a pas reçu suffisamment de lait, il n’est pas rassasié par la tétée et, de ce fait, il continue à téter parce qu’il a encore faim.

Tétées longues le soir

Attention, ne vous méprenez pas ! Si votre bébé fait des tétées à rallonge seulement le soir, seulement en fin d’après-midi ou en soirée, ça peut-être, tout simplement, dû au fait qu’il fait des tétées groupées.

Là, c’est normal, c’est physiologique. En fin d’après-midi le lait commence à être plus calorique, plus épais, et plus difficile à extraire du sein donc, forcément, les bébés vont avoir tendance à téter plus souvent et à rester plus longtemps au sein.

Si votre bébé a ce comportement là, seulement en fin de journée, ne vous inquiétez pas sur votre production de lait, son attitude est au contraire, tout à fait normale.

Tétées peu efficaces voir inefficaces

Maintenant, venons-en à la raison principale pour laquelle un bébé va avoir tendance à rester plus longtemps au sein.

La cause principale pour laquelle un bébé tète longtemps, c’est un manque d’efficacité au sein.

Un bébé qui n’est pas efficace au sein, c’est un bébé qui n’a pas réussi à bien prendre le sein -ce qui se manifeste par une prise du sein incorrecte– ou alors il n’a pas une bonne succion.

Ce sont deux éléments fondamentaux de l’allaitement qu’il ne faut jamais négliger :
la prise du sein et la succion du bébé.

J’ai fait une vidéo complète sur la prise du sein, avec des schémas détaillés, pour vous expliquer comment vérifier que la prise du sein est bonne, quelles sont les caractéristiques d’une bonne prise du sein, comment faire pour réussir à donner le sein comme il faut à son bébé et faire en sorte qu’il réussisse la prise du sein. Cliquez ici si vous souhaitez la voir.

Si vous ne savez pas trop, que vous souhaitez avoir plus d’informations, allez voir la vidéo qui s’intitule « comment savoir si mon bébé tète bien ». Là aussi, on va parler un peu de la prise du sein mais on va parler aussi de toute la globalité de la tétée et voir comment apprendre à observer son bébé pour savoir s’il tète bien, pour savoir s’il reçoit du lait au cours de la tétée, pour savoir quand il tète pour répondre à ses besoins de réconfort et quand il tète pour se nourrir, tout simplement.

N’hésitez pas à aller les voir pour savoir si votre bébé est efficace au sein ou pas.

Vous ne savez pas quand arrêter la tétée…

Ensuite, autre possibilité, qui peut expliquer le fait que votre bébé reste pendu au sein longtemps ça peut-être que vous ne savez pas à quel moment vous devez interrompre la tétée.

Peut-être que votre bébé est très efficace au sein, que tout se passe bien, qu’il reçoit la quantité de lait dont il a besoin mais qu’une fois qu’il a tété, il reste au sein pour le plaisir d’être contre vous, de tétouiller, etc..

Si vous n’avez pas appris à observer votre bébé, si vous ne savez pas à quel moment votre bébé passe de la tétée nutritive à la tétée « de réconfort », vous allez laisser votre bébé au sein longtemps sans que cela soit nécessaire d’un point de vue nutritif.

Par peur d’interrompre la tétée trop tôt, vous risquez de passer vos journées à allaiter avec des tétées aussi longues les unes que les autres.

Si c’est votre cas, ces vidéos devraient vous aider :

Dernier élément dont je souhaitais vous parler avant qu’on parle des astuces pour raccourcir la durée des tétées, c’est de savoir comment interrompre la tétée.

En effet, si vous n’interrompez pas la tétée de la bonne manière ; que vous éloignez votre bébé du sein, votre bébé aura tendance, même s’il est endormi à aspirer votre sein pour continuer à téter.

Lorsque vous interrompez la tétée, c’est important de rompre l’effet de ventouse lié à la succion de votre bébé. Pour cela, -bien sûr, votre doigt doit être bien propre pour des raisons d’hygiène évidentes-, vous mettez votre doigt dans la commissure des lèvres de votre bébé.

Cela a pour effet de rompre la succion et, à ce moment là, votre bébé devrait, naturellement, lâcher le sein et ne pas le reprendre juste après.

Raccourcir la durée des tétées sans priver bébé

Passons tout de suite, à quelques astuces pour raccourcir la durée des tétées, sans priver votre bébé du lait maternel.

Alors, pour raccourcir la durée des tétées, il n’y a pas de magie, il faut augmenter l’efficacité des tétées.

Pour cela, la priorité c’est d’avoir une bonne prise du sein, de manière à ce que le lait soit extrait le plus facilement possible et dans la plus grande quantité possible, ET, que la succion soit bonne.

Vérifiez la succion de votre bébé, et corrigez la prise du sein directement au sein, si nécessaire.

Ensuite, lorsque vous voyez que votre bébé arrive à la phase du lait gras, lorsqu’il commence à effectuer davantage de mouvements de succion avant de déglutir, c’est à ce moment là, que votre bébé va passer, plus de temps, au sein pour recevoir des quantités de lait un peu plus faibles mais plus caloriques avec de nombreux avantages pour lui.

Donc il faut, vraiment, lui donner l’opportunité de recevoir ce lait là et ne pas interrompre la tétée, à ce moment là, mais plutôt l’aider à recevoir le lait, plus facilement, en mettant en application une méthode, très simple, qui est la compression du sein.

Pour cela, vous effectuez une compression sur votre sein, sur les glandes mammaires, de manière à ce que le lait soit éjecté de votre mamelon, de manière, un peu plus rapide, ce qui va aider votre bébé à recevoir le lait plus facilement et à continuer à poursuivre la tétée et à poursuivre la déglutition pour recevoir le lait.

Faites appel à cette méthode de compression mammaire tant qu’elle marche, tant que vous voyez que votre bébé continue ou recommence à téter pour avaler le lait et puis, une fois que vous voyez qu’il recommence à effectuer plein de mouvements de succion, sans déglutir, vous pouvez considérer, alors, que c’est le moment d’interrompre la tétée.

Vous pouvez, ensuite, lui proposer l’autre sein, de manière à voir s’il a encore faim et s’il continue de boire, lorsque vous lui présentez le deuxième sein.

Là aussi, à la fin de la tétée, sur ce sein là, où pourrez, là aussi, effectuer la compression mammaire pour l’aider à recevoir, plus facilement, le lait de fin de tétée.

Si après ça, vous voyez que votre bébé, reste encore pendu au sein alors qu’il ne reçoit plus de lait, vous pouvez interrompre la tétée, comme je vous l’ai dit en mettant le doigt dans la commissure des lèvres.


Ces conseils vous ont aidée ? Inscrivez-vous gratuitement à mes conseils privés pour réussir votre allaitement facilement, et sans douter !