Votre allaitement n’est pas toujours facile et vous pensez avoir un ref ?

Pendant l’allaitement, votre lait sort en jets, s’écoule trop vite, et/ou trop fort. Il s’agit sûrement d’un REF : un réflexe d’éjection fort.

Autrement dit, le réflexe d’éjection de votre lait est puissant, peut-être trop.  Votre bébé est certainement perturbé par cette arrivée trop rapide du lait dans sa bouche.

Pas de panique, ne vous inquiétez surtout pas, le REF est très courant et ne met en aucun cas en péril l’allaitement. Il faut juste un peu de temps et d’astuces pour le dompter.

Ça tombe bien, j’ai moi-même eu un REF pendant mon allaitement, ce qui me permet aujourd’hui de vous aider en connaissance de cause. 


Qu’est-ce que le REF ?

Le REF est le réflexe d’éjection fort du lait maternel. Autrement dit, c’est lorsque le lait maternel soit plus vite que la moyenne. Trop vite pour que bébé puisse boire paisiblement.

L’expression (trop) rapide et (trop) forte du lait lors de la tétée est vraiment gênante pour le bébé. Le lait arrive très vite dans sa petite bouche, ce qui perturbe la déglutition. Parfois le lait sort carrément par jets !

Bébé est obligé de se dépêcher d’avaler le lait pour ne pas s’étouffer.

Il est gêné par l’émission violente du lait. Celui-ci sort des mamelons avec force, surtout en début de tétée mais aussi à chaque montée de lait (que la maman ressent la plupart du temps par des picotements dans les seins).

Ces informations sont importantes parce qu’elles permettent de savoir que les solutions pour maitriser le REF se trouvent en partie dans l’action sur :

  • Le début de la tétée.
  • Les montées de lait en cours de tétée.

Comment savoir si vous avez un REF ?

En cas de REF, l’allaitement est perturbé : les tétées sont assez chaotiques et animées. Plusieurs indices peuvent vous révéler la présence d’un REF.

Le lait sort trop vite et trop fort

lait maternel sort trop vite

En ce qui vous concerne, comme dit précédemment, vous verrez par vous-même que votre lait sort très vite. Pour cela il suffira de retirer bébé du sein pendant la tétée et d’observer votre sein.

Comportement de votre lait 🙄  en cas de REF :

  • Lorque le lait continue de couler à flots comme une petite fontaine même après avoir retiré bébé du sein.
  • Quand votre lait sort sous forme de jets lorsque bébé retire sa bouche du sein, pendant la tétée. Ici le réflexe d'éjection fort est évident.
  • Si votre lait sort de l'autre sein pendant que bébé tète.

 

Bébé ne tète pas sereinement

Votre allaitement n’est pas idyllique… les tétées sont même chaotiques parfois.

A cause du ref ou réflexe d’éjection fort, bébé ne peut pas téter paisiblement. Le débit de lait étant trop rapide pour être bu avec calme. 

Cependant il n’est pas toujours facile de prendre conscience de son existence. Selon la puissance du REF et la capacité de bébé à le gérer, il sera plus ou moins facile de le détecter.

Parfois bébé déglutira simplement très vite, et ne semblera pas gené plus que ça. La maman pensera alors qu’il est simplement « goulu ».

Voici des attitudes de bébé pouvant vous indiquant que vous avez un REF :

  • Bébé lâche souvent le sein et/ou s'énerve pendant la tétée.
  • Il s'étouffe parfois, ou à chaque tétée.
  • Il tousse pendant les tétées.
  • Aie ! Il arrive qu'il vous morde !

  💡 Dans ce dernier cas je vous conseille de lire les conseils à suivre lorsque bébé mord pendant l’allaitement

Lorsque le REF est un peu plus violent :

  • Parfois le lait ressort par son nez ou sur les côtés de la bouche, etc... parce qu'il ne réussit pas à tout boire assez vite.

💡 Optez pour des positions dans lesquelles bébé est au-dessus de vous ou assis, afin que le lait puisse ressortir sur le côté sans qu’il s’étouffe.

Plusieurs manifestations sont possibles en fonction de l’ampleur du REF.

Manifestations du REF lors de l’allaitement : attitude de bébé

symptômes du ref
Fiche n°11 extraite du SET « Allaitement, douleurs et difficutés »_ Pack « Réussir mon allaitement dès le début ».©Amourmaternel

Voyons ensemble les comportements du bébé qui peuvent être révélateurs de la présence d’un REF chez la maman :

Le nombre de déglutitions pendant la tétée est un indicateur sûr.

Lors d’un REF, le bébé peut choisir de gérer l’arrivée rapide et/ou brutale du lait en buvant très vite. Dans ce cas, vous verrez votre bébé boire très vite, comme s’il était affamé.

Malheureusement souvent les mamans ne pensent pas à la possibilité d’avoir un débit de lait trop fort. ( Faute d’information et d’accompagnement ! )

De ce fait, elles ont tendance à penser que bébé avait très faim. Ou alors elles pensent avoir un bébé goulu, qui adore le lait, qui sera gourmand. Cette idée étant assez satisfaisante, on a alors tendance à ne pas chercher plus loin. Elle explique la déglutition rapide, ce qui souvent, repousse la prise de conscience qu’il y a un REF.

 💡 Un bébé qui déglutit très vite, à chaque tétée, est pourtant le signe d’un REF.

Mesdames, ne culpabilisez surtout pas si vous avez mis du temps à vous rendre compte d’avoir un REF… moi aussi je pensais avoir un bébé goulu !

Votre enfant se met à tousser comme s’il avait bu le lait de travers.

Si votre enfant s’étouffe régulièrement lors des tétées, c’est que votre réflexe d’éjection du lait est fort.

Au lieu de s’écouler sur le palais, les jets de lait vont directement sur la gorge.

Du coup votre bébé s’étouffe.

Comme ce serait le cas pour nous si un jet d’eau nous arrivait directement dans la gorge.

Le fait de tousser est une réaction tout à fait naturelle dans ce cas-là. Parfois c’est simplement le fait de ne pas réussir à déglutir assez vite par rapport au débit de lait qui provoque la toux.

Mais tousser pendant toutes les tétées ou presque, n’est pas normal, et doit éveiller les soupçons.

💡 Varier les positions vous permettra de trouver une ou plusieurs positions dans lesquelles votre bébé sera moins gêné. A vous de tester pour trouver la position dans laquelle le jet de lait tapera à un endroit moins désagréable pour lui.

Bébé s’énerve au sein.

Cette attitude a souvent lieu lorsque le lait sort très vite, sous forme de jets.

Votre petit ange se cambre en arrière, il crie, il pleure, il se débat ?

Les tétées ressemblent à un combat de catch ?

Vous êtes sans doute exaspérée et fatiguée. Vous commencez à vous poser des questions, à remettre en question votre allaitement peut-être ?

« Et si mon lait était mauvais ? »

Peut-être que bébé n’a pas faim et que je l’embête à vouloir toujours lui donner mon sein ? »

« Mon lait lui provoque des coliques »

« Il n’aime pas téter »…

➡ Si c’est votre cas, arrêtez de douter. Votre lait est le meilleur lait qu’il soit. Vous allez trouver une solution pour améliorer les tétées, et votre bébé va lui aussi trouver le moyen de gérer cette émission rapide du lait.



Il arrive que certains bébés fasse une grève des tétées. 

Lors d’une grève des tétées, le bébé refuse catégoriquement de téter. Si c’est votre cas, je vous conseille de lire l’article de la Leche League ici.

Parfois il va faire des tétées très courtes, juste pour couper la faim, et laisser le sein rapidement car il sera agacé par le REF. Souvent cela empire les choses car les tétées courtes ne donnent pas accès au lait gras, ce qui peut provoquer d’autres problèmes :

Bébé bouge beaucoup pendant la tétée.

Certains bébés ne manifesteront pas leur mécontentement ou leur désarroi.

Ils ne s’énerveront pas et s’évertueront à poursuivre la tétée. Même si le lait sort trop fort, même s’il sort trop vite… Bébé poursuivra sa quête du lait ! 

Cependant la maman observera une gène chez bébé puisqu’elle le verra se tortiller pendant toute la durée de la tétée.

Sachez que si votre bébé gesticule pendant la tétée, c’est qu’il y a quelque chose qui le gêne.*

*Bien sûr s’il bouge pour s’amuser c’est autre chose. On voit bien la différence entre un bébé qui  est contrarié et un bébé qui s’amuse. Observez-le.

Bébé recule, se retire du sein d’un coup, parfois en pleurant.

Dans ce cas précis, on peut considérer que votre bébé est géné par le REF seulement au moment de la montée de lait. (A part s’il présente d’autres signes énoncés ici).

 ➡ Votre lait sort certainement par jets à ces moments précis.

Vous devriez pouvoir y remédier si vous sentez arriver vos montées de lait. Certaines mamans les ressentent, d’autres non.

La sensation est celle d’un picotement dans les seins. Un fourmillement dans le sein juste avant l’éjection du lait.

Si vous la ressentez, il suffira alors de retirer votre bébé du sein avant chaque montée de lait. 

💡 Utilisez un bavoir ou un lange pour ne pas arroser toute la maison 😉 . Vous pouvez aussi utilisez un accessoire pour récupérer votre lait. Cela vous permettra de faire un stock de petites quantités de lait facilement ! Pour cela je vous conseille vivement la pompe à lait manuelle.

Elle est encore peu connue en France, et pourtant terriblement efficace. A la différence du tire-lait elle ne peut pas provoquer le réflexe d’éjection. Elle est donc utile seulement pendant les tétées. Je l’adore !

Lorsque bébé s’étouffe au sein.

Le lait sort vraiment trop vite. Bébé semble avaler de travers.

Occasionnellement il lui arrive de s’étouffer.

Parfois vous prenez peur parce qu’il semble ne plus respirer pendant quelques secondes.

Cela peut arriver. Si ça se présente plus de deux fois, il vaut mieux prendre vos dispositions pour améliorer le confort des tétées et ne pas risquer que bébé s’étouffe réellement.

Pour cela vous pouvez essayer des positions d’allaitement différentes afin de voir si la tétée se passe mieux. Malheureusement souvent cela ne suffit pas.

Je vous conseille de lire mon article sur les différents moyens de gérer votre REF, et notamment ce qui a été pour moi une « solution miraculeuse ».

Bébé réclame souvent à téter.

Pour moins subir le REF, votre bébé peut choisir de téter plus souvent et moins longtemps.

Malheureusement en faisant des tétées courtes, il recevra beaucoup plus de lait riche en sucre et très peu de lait riche en graisses.

Cela peut altérer son sommeil, générer des problèmes digestifs (coliques, RGO), et il risque de ne jamais se sentir rassasié. Forcément, il va demander à téter plus souvent.

Le mieux dans ces cas-là est de lui donner accès au lait gras en commençant la tétée plusieurs fois sur le même sein. Surtout si il tète très souvent. Vous pouvez par exemple choisir de commencer toutes vos tétées sur le sein droit pendant une période de 2 heures. Puis démarrer sur le sein gauche pendant les 2 heures qui suivent. Etc…

▷ Pour réduire les coliques de bébé et en savoir plus sur le lait gras, cliquez ici.


CONCLUSION

J’espère que cette lecture vous a permis de déterminer si vous avez un REF / réflexe d’éjection fort ou pas.

N’hésitez pas à émettre vos commentaires, questions, ou suggestions à la suite de l’article.

Je vous souhaite à toutes un heureux allaitement