La crevasse au mamelon apparaît généralement pendant les premiers jours de l’allaitement.

Une plaie se forme sur le mamelon, et l’allaitement devient douloureux.

La crevasse peut également apparaître plus tard pendant l’allaitement, notamment suite à l’introduction du biberon. Il s’agit alors d’un problème lié à la confusion sein-tétine.


Crevasse au mamelon : l’essentiel

Pour soigner votre crevasse au mamelon, vous devez avant tout prendre conscience que si vous avez une crevasse, il y a forcément un problème.

Voici la liste des causes principales de crevasse au mamelon :

  • Mauvaises posture d’allaitement.
  • Mauvaise prise du sein.
  • Et/ou frein labial ou lingual.
  • Ou bien réflexe d’éjection fort.
  • Ou encore confusion sein-tétine.

La crevasse au mamelon étant le plus souvent liée à une mauvaise position d’allaitement ET une mauvaise prise du sein.

C’est pourquoi la première chose à faire pour soigner votre crevasse au téton est de corriger tout ça.

Voyons ci-après les 3 étapes clés pour vérifier que votre façon d’allaiter est correcte.


1. Rectifier la position d’allaitement

En corrigeant rapidement votre façon d’allaiter, vos crevasses aux seins guériront  plus vite.

La douleur dont vous souffrez sera également apaisée plus rapidement.

Votre allaitement repartira sur de bonnes bases.

Afin de rectifier la position d’allaitement, suivez ces conseils :

➡️ Préférez une position d’allaitement dans laquelle vous êtes confortable et bien soutenue.

Vous devez vous sentir à l’aise pour tenir votre bébé. Si ce n’est pas le cas, changez de position.

➡️ Ne vous penchez pas vers votre bébé pour rapprocher votre sein de lui. C’est toujours votre bébé qui doit aller vers votre sein, et jamais l’inverse.

C’est la raison pour laquelle votre dos et vos bras doivent être soutenus, en appui contre le dossier ou un coussin.

Si vous sentez que vous vous penchez et que vous courbez le dos, la position est mauvaise.

Si votre bébé est trop loin du sein, appuyez sur son fessier pour le rabattre contre vous. Son corps doit être appuyé contre le votre.

Si vous ressentez des difficultés à trouver une position dans laquelle vous vous sentez bien soutenue, avec bébé bien contre vous, des accessoires comme le coussin d’allaitement peuvent vous aider.

2. Améliorer la prise du sein

La prise du sein est la chose la plus difficile à maîtriser pour une mère qui allaite. Surtout lorsque c’est son premier allaitement.

Or, la plupart des crevasses au mamelon sont provoquées par une mauvaise prise du sein.

Pour réussir la prise du sein, il faut rapprocher bébé contre le sein rapidement et au bon moment : quand il ouvre grand la bouche.

Vous êtes peut-être stressée au moment de mettre votre bébé au sein ?

En quête du « bon moment ». Car il faut réagir vite pour ne pas rater cet instant clé !

Heureusement bébé saura rapidement tout faire tout seul… ?

Pour plus de facilité, choisissez des positions d’allaitement instinctives.

Des positions dans lesquelles votre bébé se déplacera tout seul au dessus de vous, pour saisir de lui-même votre mamelon.

La position transat ou « biological nurturing » :

Cette position est idéale parce qu’elle est plus intuitive et offre au bébé la possibilité de faire appel à son instinct.

Votre bébé pourra trouver de lui-même le chemin vers votre mamelon, et le prendre sans que vous n’interveniez.

Vous en saurez plus dans l’article complémentaire à celui-ci, dont le lien est en conclusion.

3. Reconnaître une bonne prise du sein

Caractéristiques d’une bonne prise du sein par le bébé allaité :

✔️ Une bonne partie de l’aréole se trouve dans la bouche de bébé.

✔️ Bébé a les lèvres retroussées vers l’extérieur.

✔️ Bébé a son menton ancré dans le sein (il ne fait pas qu’effleurer le sein)

✔️ La mère allaitante ne ressent pas de douleur.

✔️ Bébé tète et déglutit tranquillement.


Détecter et/ou éviter une mauvaise prise du sein :

✖️  Ne pincez pas votre mamelon entre vos doigts lors de la prise du sein. Cela empêche votre bébé d’avoir une prise du sein profonde.

Il en résulte une prise du sein partielle, juste sur le téton, avec, des douleurs et des crevasses associées.

✖️ Ne poussez pas la tête de votre bébé vers votre sein.

En appuyant sur l’arrière de la tête ou sur la nuque de votre bébé, vous allez sollicitez un réflexe chez lui.

Réflexe opposé à votre attente.

En effet, celui-ci va se jeter vers l’arrière. Il risque de pleurer aussi.

Et là, c’est la catastrophe car on panique et on reproduit le même schéma. Totalement contre-productif !

✔️ Tenez votre bébé le plus proche de vous possible afin qu’il puisse « saisir » le sein de lui-même.

Cela l’aidera à bien prendre le sein, et diminuera le risque d’avoir une crevasse.

Crevasse au mamelon : routine de soins

Pour vous aider à soigner votre crevasse au mamelon le plus rapidement possible, j’ai conçu pour vous une routine de soins.

C’est une routine à suivre avant, pendant, et après les tétées.


Rituel avant chaque tétée

1. Observer bébé

Apprenez à observer votre bébé afin de détecter les premiers signes de faim :

  • Bébé met la main à sa bouche,
  • Il fait des mouvements de tête,
  • Il commence à s’agiter…

 N’attendez jamais pour nourrir votre bébé. Mettez-le au sein dès qu’il commence à avoir faim.

Ainsi il tétera plus doucement et vous fera moins mal aux mamelons.

De plus, il sera moins nerveux et plus patient si vous tardez à réussir la mise au sein !


Extraction manuelle du lait maternel :

Avant la tétée, le simple fait d’extraire manuellement un peu de lait peut soulager considérablement vos douleurs

Stimulez le sein avec lequel vous allez allaiter votre enfant juste avant de le faire téter :

extraction manuelle
Schéma extrait du set « Surpasser les difficultés de l’allaitement » _©Amourmaternel

Le lait étant déjà sur le mamelon, vous constaterez 3 bénéfices immédiats :

  • Votre bébé prendra plus facilement le sein car l’odeur du lait attisera son instinct naturel.
  • Le réflexe d’éjection du lait sera déjà actif, donc bébé n’aura pas besoin de téter quelques secondes « à vide » pour activer la sécrétion du lait maternel.
  • Ceci limitera le temps de succion sur vos crevasses au mamelon

Épargner vos crevasses pendant la tétée

Pendant la tétée, si vous avez suivi mes conseils pour rectifier la position d’allaitement et améliorer la mise au sein de bébé, vous avez déjà accompli 90% du travail.

Une autre astuce consiste à comprimer le sein dès que bébé commence à téter.

Ceci permet de faire sortir le lait plus rapidement.


Voici les principaux avantages de la compression mammaire :

✔️ Bébé tète avec moins de vigueur car le lait sort facilement. Il exerce alors beaucoup moins de pression sur les crevasses du téton.

✔️ Bébé ingurgite la quantité de lait dont il a besoin en moins de temps. Donc il tète moins longtemps. Et vos crevasses vous disent merci de leur avoir épargné quelques minutes de souffrance !

De plus, raccourcir la durée des tétées assure une cicatrisation plus rapide  des crevasses aux mamelons.

Préserver votre mamelon des tiraillements en fin de tétée…

Ne retirez pas bébé du sein en le tirant vers l’arrière hein !

Oh non vous ne faites pas ça… Non hein ? 🙄  Humm… Moi je pense plutôt que vous vous penchez un peu en arrière pour qu’il lâche le sein ! J’ai raison ?

Le hic c’est que souvent, quand on fait ça… bébé a tendance à suivre le mouvement et/ou à ne pas lâcher le sein…

Aie aie aie…

J’aime bien avoir raison mais pas là !… il ne faut surtout pas faire ça !

Pour retirer votre bébé du sein, il faut absolument mettre votre doigt dans le coin de sa bouche. Au niveau de la commissure des lèvres comme l’indique le dessin ci-dessous :

interrompre la tétée quand bébé mord
Schéma extrait du pack « Réussir mon allaitement dès le début » ©Amourmaternel

Cette action permet de stopper « l’effet ventouse »… Bébé va automatiquement ouvrir la bouche et lâcher le mamelon lorsque vous ferez ça.

Votre sein sera libéré simplement et en toute sécurité !

Et voilà, je vous ai sauvée quelques douleurs de plus… Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir ;p

Prévenir les crevasses au mamelon

Avant de traiter vos crevasses par des soins précis (que nous verrons dans le paragraphe suivant), je vous conseille de bien suivre les 3 conseils ci-dessous.

Ils vous permettront d‘éviter d’aggraver vos crevasses.


1- Limitez le frottement des plaies

  • Alternance des seins.

Alternez un maximum entre vos seins de manière à ce que ce ne soit pas toujours le même qui soit sollicité.

A part si l’un de vos seins n’est pas douloureux du tout ou au contraire si vous souffrez de manière insupportable sur l’un d’entre eux.

  • Variation des positions.

Variez les positions autant que possible afin que la pression des gencives de bébé sur le téton change d’endroit à chaque tétée.

  • Limiter l’utilisation du tire-lait.

Évitez d’utiliser le tire-lait quand vous avez des crevasses.

Cela ne fera qu’aggraver la situation.

Eviter le frottement des vêtements sur les seins.

Évitez de porter des soutien-gorge ou des vêtements aux tissus irritants.

Vous pouvez utiliser des coquillages d’allaitement ou rester nue (si vous êtes chez vous et seule bien entendu :p )

POUR RÉALISER VOUS-MÊME VOS PROTECTIONS ANTI-FROTTEMENT 100% ARTISANALES… mais beaucoup moins glamour lol… Voici comment procéder : utilisez une tasse en plastique. Découpez la anse, limez le plastique pour qu’il ne soit pas coupant. Ca y est, vous avez fabriqué votre propre protection anti-frottements ! Pas glamour du tout mais efficace pour protéger votre mamelon. Au moins en attendant de recevoir les vrais !

2- Évitez l’infection de la crevasse

Vous devez à tout prix éviter la macération des plaies.

➡ Ne laissez pas vos seins constamment mouillés.

Seule exception : le pansement au lait maternel

L’humidité permanente risque de faire macérer les bactéries qui seront entrées dans les crevasses.

Vous pouvez utiliser des coussinets d’allaitement mais selon votre débit de lait « au repos », vos mamelons resteront humides quand même… Selon la profondeur de vos crevasses au mamelon, le contact des coussinets risque d’être insupportable…

A vous de voir selon votre situation personnelle.

Note : C’est toujours bien d’avoir des coussinets jetables pour les premières semaines d’allaitement. Surtout pour le séjour en maternité. Ensuite c’est mieux de poursuivre avec des coussinets lavables car c’est plus écologique ! Ces derniers trouveront même une seconde vie en tant que cotons démaquillants lorsque vous n’allaiterez plus.

3- Conseils divers pour vos seins

  • Hygiène du sein : n’ exagérez pas avec les lavages au savon.

On nettoie les seins quand on prend sa douche quotidienne. Cela suffit.

Un lavage excessif retire les substances protectrices de la peau.

Cela fragilise l’épiderme car cela empêche le téton de maintenir son hydratation naturelle. une hygiène excessive favorise donc l’apparition des crevasses au mamelon.

  • Évitez l’usage de produits cosmétiques sur vos seins.

Les produits cosmétiques sont bourrés d’ingrédients qui assèchent le mamelon et sont nocifs pour la santé.

Évitez d’en faire usage sur vos seins pendant votre allaitement.

  • Privilégiez le « peau à peau » qui fera ressortir l’instinct naturel de bébé. Mais aussi le votre ;).

Le peau à peau a de nombreuses vertus que je ne saurais citer en quelques mots… Retenez simplement que c’est favorable à l’allaitement, à votre bien-être et à l’apaisement de votre bébé.

Crevasse au mamelon : traitement

Le lait maternel, votre remède naturel !

Le lait maternel est le plus simple et le plus naturel des traitements.

Il a des propriétés antibactériennes et cicatrisantes que vous pouvez exploiter pour soigner votre crevasse au mameon.

Voici 2 méthodes pour soigner vos crevasses :


 1. Pansement de lait maternel

Les pansements de lait maternel mettent le téton en contact permanent avec le lait maternel.

Ainsi, la crevasse cicatrise sans former de croûte.

Voici la procédure :

  • Imbibez une compresse douce de lait maternel.
  • Mettez-la sur le mamelon en prenant soin de recouvrir aussi l’aréole.
  • Recouvrez l’ensemble avec un film alimentaire. (Optionnel)
  • Laissez poser jusqu’à la prochaine tétée.

Cette méthode est à utiliser en cas de crevasse liée à la manière d’allaiter ou de téter. Je vous déconseille de l’utiliser si vos douleurs sont dues à des problèmes liées à des bactéries, des champignons ou des virus ( muguet, candidose et autre). Dans ce cas-là référez-vous à un médecin.

Mise à jour octobre 2019 : Une compresse hydrogel spécialement conçue pour favoriser la cicatrisation des mamelons irrités ou crevassés a été mise en place sur le marché, et se trouve être très efficace !

2. Mamelons au sec !

Cette méthode vise à laisser le mamelon à l’air libre le temps qu’il soit bien sec, afin d’éviter tout risque de macération des crevasses.

Pour cela, il suffit d’extraire un peu de votre lait en fin de tétée et de l’étaler sur le mamelon et l’aréole.

Ensuite, laissez-le sécher complètement.

Le téton doit être parfaitement sec avant de vous rhabiller.

Accessoires pour crevasses au mamelon

Les accessoires pour vous aider à soigner votre crevasse sont nombreux.

Il y a des crèmes, des coques, des patchs, des coussinets gel….

Voyons ensemble chaque produit un par par un.


Crème pour crevasses au mamelon : soin

Soigner la crevasse au mamelon avec la lanoline
crème crevasse mamelon

La lanoline est fabriquée à partir du gras provenant de la laine des brebis.

Elle est couramment utilisée pour soigner les crevasses liées à l’allaitement.

A la fin de la tétée après avoir essuyé le sein avec un mouchoir ou un tissu propre, appliquez une noisette de lanoline sur le téton et l’aréole.

La lanoline maintient la peau élastique et souple, évitant la formation de croûtes et facilite la cicatrisation. Inutile de la rincer avant la prochaine tétée.

Attention ! Lavez-vous bien les mains avant d’appliquer la lanoline afin de ne pas propager des microbes sur vos plaies.

Les coupelles en argent : cicatrisation

Soigner la crevasse au mamelon grâce aux coupelles en argent
coupelle argent pour cicatrisation des crevasses

Les bonnets d’allaitement silverette participent à la cicatrisation des crevasses au mamelon. 

Elles sont en argent massif, matière qui aide à prévenir et à cicatriser les lésions cutanées.

C’est un remède traditionnel reconnu comme dispositif médical.

Autrefois les mamans utilisaient des cuillères en argent pour cicatriser leur téton !

💡 Leur efficacité repose sur les propriétés antibactériennes, cicatrisantes et anti-inflammatoires de l’argent.

Contre-indication en cas d’allergie à l’argent !

Les patchs hydrogel : soin + apaisement

soigner les crevasses au mamelon grâce aux patchs
Patch pour crevasse au mamelon

Utilisez des compresses hydrogel pour favoriser une cicatrisation efficace de vos crevasses.

Les retours des mamans sur cet accessoire sont très positifs. Elles disent qu’ils sont très efficaces : soignent le mamelon en plus de l’apaiser.

Précaution ! Certaines mamans disent que ça fait mal quand on les décolle du sein (ça tire sur la crevasse un peu comme un pansement).

Les coussinets gel : double

Soigner la crevasse au mamelon  grâce à l'hydrogel
Coussinet hydrogel

Les coussinets hydrogel font partie des accessoires que je trouve géniaux.

N’hésitez pas à vous les procurer car il vous serviront à tout moment de l’allaitement. Ils pourront même servir comme mini-bouillotte par la suite.

Dans quels cas utiliser les coussinets gel ?

En stimulant l’arrivée du lait maternel, vous permettez à votre bébé d’en consommer davantage, plus facilement. Pour en savoir plus, consultez le set « Offrir le meilleur à mon bébé ».

Grâce à la chaleur les vaisseaux se dilatent et le lait s’évacue plus facilement.

  • Pour apaiser les douleurs.

Appliquez le coussinet froid sur votre crevasse pour diminuer la douleur.

Le froid a des propriétés calmantes.


Il existe beaucoup de façons de soigner les crevasses du mamelon.

Pour que la cicatrisation des plaies soit efficace, il faut avant tout mettre fin à leur cause, leur origine.

Corriger ce qui les provoque, en améliorant la position d’allaitement et la prise du sein du bébé.

Bon rétablissement de votre crevasse au mamelon, et courage !

Cliquez ici pour en savoir plus sur les crevasses apparaissant pendant l’allaitement et découvrir les autres causes d’apparition.

crevasse mamelon allaitement

La crevasse au mamelon apparaît généralement pendant les premiers jours de l'allaitement. Une plaie se forme sur le mamelon, et l'allaitement devient doulo

Editor's Rating:
4.7