L’allaitement maternel est une expérience unique qui crée un lien précieux entre la mère et son enfant. Parfois, cependant, les débuts peuvent sembler un peu intimidants voir difficiles. Ne vous inquiétez pas, car ce blog est là pour vous aider à vivre un allaitement facile et serein.

Dans cet article, vous découvrirez comment rendre l’allaitement paisible et épanouissant, à la fois pour vous et votre bébé. Lisez attentivement les chapitres suivants pour découvrir mes astuces pour faciliter votre allaitement.


Préparez-vous pour faciliter l’allaitement

Avant même que votre bébé n’arrive, il est important de vous préparer à l’allaitement. Voici quelques étapes essentielles à suivre pour vous assurer de bien commencer votre aventure lactée :

  1. Créez un environnement propice à l’allaitement : Aménagez un coin confortable et calme dans votre maison où vous pourrez allaiter votre bébé sans être dérangée.
  2. Informez-vous sur l’allaitement : Lisez des livres sur l’allaitement, assistez à des cours prénataux ou recherchez des informations en ligne. Plus vous en savez sur le sujet, plus vous serez confiante et préparée. Pour cela, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter, dans laquelle je partage avec vous les informations les plus précieuses pour réussir son allaitement.
  3. Parlez à d’autres mamans allaitantes : Échangez avec des mamans qui ont déjà allaité ou rejoignez des groupes de soutien à l’allaitement. Leurs expériences et leurs conseils peuvent être précieux pour vous.
livre préparer allaitement
livre de préparation à l’allaitement

Si vous êtes toujours enceinte, le meilleur moyen de préparer votre allaitement est de lire le livre “Prépare l’allaitement de tes rêves”, dans lequel vous découvrirez comment mettre en place le projet de naissance le plus favorable au bon démarrage de votre allaitement, mais aussi les informations essentielles pour réussir votre allaitement dès le début. Ce livre a été écrit par mes soins, à la demande de mes abonnées.

5 conseils pour un début d’allaitement facile

Les premiers jours après la naissance de votre bébé sont cruciaux pour établir une bonne lactation et une relation d’allaitement solide.

allaitement facile 5 conseils

Voici 5 conseils pour rendre l’allaitement facile :

  1. La mise au sein précoce : La mise au sein précoce est une pratique recommandée qui consiste à mettre votre bébé au sein dès les premières heures suivant la naissance. Cela peut contribuer à établir une bonne relation d’allaitement et favoriser une production de lait adéquate. Pour ce faire, mettez votre bébé au sein le plus tôt possible après sa naissance. Cela augmentera vos chances que bébé prenne bien le sein.
  2. Adoptez une position confortable : Choisissez une position d’allaitement qui vous permet d’être détendue et à l’aise. Certaines mamans préfèrent la position de la madone, où le bébé est tenu dans le bras et soutenu par des coussins, tandis que d’autres préfèrent la position allongée sur le côté. Trouvez celle qui fonctionne le mieux pour vous.
  3. Observez les signes d’intérêt de votre bébé : Votre bébé donnera des signes lorsqu’il aura faim. Il peut tourner la tête, chercher le sein avec sa bouche ou sucer sa main. Lorsque vous remarquez ces signes, rapprochez doucement votre bébé de votre sein et laissez-le prendre le mamelon dans sa bouche.
  4. Évitez les compléments inutiles : À moins d’indications médicales spécifiques, évitez de donner des compléments à votre bébé. Votre lait maternel est l’aliment le mieux adapté à ses besoins, et l’introduction de compléments risque de pénaliser la mise en route de votre lactation.
  5. Instaurez le peau à peau : Le peau à peau, également connu sous le nom de contact précoce, est une pratique bénéfique pour les bébés et les mamans. Il consiste à placer le bébé directement sur le ventre de sa maman, peau contre peau, juste après la naissance. Pour en bénéficier, pratiquez le peau à peau le plus souvent possible, notamment lors des premières semaines d’allaitement.

→ Pour plus de conseils sur les premiers jours de l’allaitement, lisez cet article.

Pas d’allaitement facile sans lactation suffisante

Une production de lait adéquate est essentielle pour l’allaitement. Dans le cas contraire, vous serez confrontée à des difficultés majeures : une prise de poids insuffisante de bébé, une insatisfaction permanente au sein, et peut-être même l’obligation de compléter votre allaitement par du lait maternisé.

Voici quelques conseils pour stimuler votre lactation et maintenir une production de lait abondante :

  • Allaitez fréquemment : Plus votre bébé tétera, plus votre corps produira de lait. Essayez de nourrir votre bébé à la demande, en suivant ses signaux de faim.

→ Pour en savoir plus sur la production de lait, lisez cet article.

  • Vérifiez que la prise du sein est correcte : Une bonne prise du sein favorise une succion efficace et stimule la production de lait. Si vous allaitez fréquemment votre bébé mais qu’il ne prend pas bien le sein, alors vous aurez des difficultés à avoir une lactation suffisante car vos glandes mammaires seront peu stimulées.

→ Pour savoir comment vérifier la prise du sein de bébé, cliquez ici, et pour corriger une mauvaise prise du sein, cliquez ici.

  • Prenez soin de vous : Une alimentation équilibrée, une hydratation adéquate et un repos suffisant sont importants pour maintenir une production de lait optimale. Prenez le temps de vous reposer et de prendre soin de votre bien-être physique et émotionnel car ces derniers impactent directement sur votre production de lait.

Surmonter les difficultés courantes

L’allaitement peut être difficile parfois, mais avec les bonnes informations et le soutien adéquat, vous pouvez les surmonter.

Voici quelques cas courants et des solutions pour vous aider :

  • Engorgement mammaire :

Si vos seins sont tendus et douloureux, essayez de vider un peu de lait avant la tétée pour faciliter la prise du sein par votre bébé. L’application de compresses chaudes ou de froid peut également soulager l’inconfort.

→ J’ai rédigé un article très complet sur l’engorgement. Lisez-le si vous êtes concernée.

  • Crevasse du mamelon :

Une mauvaise prise du sein peut entraîner des crevasses douloureuses. Dans la majorité des cas, celles-ci sont liées à une mauvaise prise du sein ou une mauvaise succion du bébé. Pour soigner vos crevasses rapidement il faut donc avant tout corriger la prise du sein et la succion de votre bébé, et effectuer des soins ou des pansements au lait maternel entre les tétées.

  • Faible prise de poids du bébé :
Les lecteurs de cet article ont aussi aimé :  Réussir à allaiter son deuxième enfant après un échec sur le premier allaitement...

Si votre bébé ne prend pas suffisamment de poids, consultez une consultante en lactation ou un pédiatre pour évaluer la situation et obtenir des conseils personnalisés.

→ Vous pouvez également suivre les conseils partagés dans cette vidéo.

  • Manque de lait :

Si vous manquez de lait, et que cette difficulté n’est pas liée à des problèmes d’ordre hormonal ou médical, vous pourrez rapidement renverser la balance pour produire suffisamment de lait pour votre bébé. En effet, votre corps est capable d’augmenter considérablement votre production, à condition de lui envoyer les bons signaux. C’est ce que nous faisons dans mes formations sur le passage d’un allaitement mixte à exclusif, et sur la lactation.


En suivant les conseils pratiques présentés dans cet article, vous pouvez rendre votre expérience d’allaitement plus facile et plus agréable. Soyez patiente avec vous-même et avec votre bébé, car l’allaitement est un apprentissage pour vous deux.

Et pour que tout soit plus facile, il n’y a pas de secret : informez-vous !

Questions fréquentes :

Quand l’allaitement devient facile ?

L’allaitement peut devenir plus facile à différents moments pour chaque mère et chaque bébé. Il n’y a pas de moment précis où cela se produit, car cela dépend de nombreux facteurs, tels que la santé de la mère et du bébé, le type d’accouchement vécu, les débuts de l’allaitement, le soutien qu’elle reçoit, et d’autres facteurs individuels.

Dans les premiers jours suivant la naissance, il est courant que l’allaitement soit plus difficile et nécessite un certain temps pour s’ajuster. C’est parce que la mère et le bébé doivent apprendre à se positionner correctement et à établir une bonne prise au sein. Certaines mères peuvent ressentir de la douleur, des mamelons sensibles ou des problèmes d’engorgement.

Cependant, à mesure que la mère et le bébé gagnent en expérience et en confiance, l’allaitement devient plus facile. Généralement, après les premières semaines, les mères remarquent souvent une amélioration. Le bébé développe une succion plus efficace, la production de lait de la mère s’ajuste aux besoins du bébé, et la douleur ou les problèmes initiaux peuvent diminuer.

Pourquoi la mise au sein peut-elle être difficile ?

La mise au sein peut être difficile pour différentes raisons. Cela peut être lié à un mauvais positionnement au sein qui l’empêche de le prendre correctement en bouche, ou d’autres facteurs. Certains bébés ont du mal à prendre correctement le sein en raison de problèmes morphologiques (forme du palais, freins de langue ou de lèvre…), de la forme du sein ou du mamelon (mamelons plats, invaginés ou inversés). Bien souvent, la mise au sein est difficile à cause du positionnement, qui parait anodin et fait pourtant toute la différence.

Pourquoi l’allaitement est si difficile ?

L’allaitement peut être difficile en raison de problèmes de positionnement et de prise au sein, de problèmes de succion du bébé, d’engorgement mammaire, d’insuffisance de production de lait, de problèmes de santé de la mère ou du bébé, et du manque de soutien et de conseils appropriés. Mais je pense que l’allaitement est difficile avant tout parce que les difficultés de l’allaitement sont cachées aux mamans, et l’accompagnement est souvent très limité. C’est la raison pour laquelle il est important que vous vous informiez pour pouvoir anticiper les éventuels problèmes et y faire face rapidement. C’est la vocation de ce blog, mon livre et mes programmes d’accompagnement.