On ne peut pas parler d’allaitement sans parler du colostrum !

Celui-ci constitue le point de départ de l’allaitement. C’est la sécrétion du colostrum qui initie l’allaitement et qui apporte tous les besoins et le réconfort que bébé nécessite aux premiers jours de sa vie.

Qui dit début d’allaitement, dit nouveauté, découvertes… et donc… plein de questions !

Ça tombe bien, ici vous allez trouver les réponses à toutes ces questions :

  • Qu’est-ce que le colostrum ?
  • Quand apparait-il ?
  • Quelle est la composition de ce lait maternel ?
  • Quelle quantité vais-je produire pendant mon allaitement ?
  • Quels sont ses bienfaits ?

Colostrum : son apparition !

Définition du mot

Du latin « colostrum », qui veut dire « première sécrétion de la glande mammaire », le colostrum est tout simplement le premier lait. 

C’est un liquide de couleur jaune et dense, dont les qualités sont exceptionnelles.

D’ailleurs il est tellement précieux qu’on l’appelle aussi « l’or liquide ».

 

Il précède la première montée de lait

Le colostrum est sécrété par les glandes mammaires pendant la grossesse et les premiers jours suivant la naissance de bébé.

Lorsqu’il apparaît pendant la grossesse, la future maman s’en rend compte en voyant une auréole apparaître sur son t-shirt.

(Dans mon cas personnel, j’étais très fière et heureuse de voir cette petite auréole apparaitre sur mon t-shirt… Elle présageait une bonne montée de lait pour les premiers jours à venir de mon bébé ! ^^)

C’ est donc le lait que vous produirez les premiers jours suivant l’accouchement, ou même avant !

Effectivement, celui-ci précède la montée de lait.

Il prépare ainsi l’appareil digestif de bébé à recevoir pour la première fois, le lait. A la fois d’un point de vue digestif et immunologique, il est excellent pour votre bébé.

La montée de lait a lieu quelques jours plus tard et se traduit par l’arrivée du lait de transition.

 

Quantité de lait minime pour un effet maximum

colostrum quantité

En comparaison au lait maternel qui suivra pendant le reste de l’allaitement, le colostrum est produit en très faible quantité.

Ceci-dit, il représente un véritable concentré de bienfaits.

Les quantités de colostrum produites le premier jour (24 heures après la naissance) à chaque tétée sont de l’ordre de 7 à 14 mL.

  • Pour vous donner une idée, cela correspond environ à 2 à 3 cuillères à café !

Le fait qu’il soit produit en faible quantité offre aussi au nouveau-né l’occasion de s’adapter petit à petit à la succion du lait, autrement dit à l’alimentation par la bouche, ce qui est nouveau pour lui.

 

Composition et bienfaits naturels

Composition de ce lait maternel de premier choix

Le colostrum répond pleinement à tous les besoins du nouveau-né.

On peut dire que c’est le lait de luxe du bébé ou la formule 1 du lait (pour les amateurs(ices) de voitures !)

Voici sa composition :

  • Eau
  • Leucocytes, Immoglubines de classe A = anticorps et cellules immunitaires comme les lymphocytes
  • Protéines
  • Vitamines A
  • Gras
  • Glucides

 

Bienfaits naturels

Le colostrum est précieux. Il est parfait pour le nouveau-né.

Voici quelques bienfaits :

  • Action protectrice : Il constitue un véritable concentré d'anticorps. En participant fortement à l'immunité de bébé, il le protége des virus et autres bactéries. Grâce au colostrum, la maman transmet sa défense immunitaire à son bébé.
  • Il permet d'éliminer les dernières traces de méconium présentes dans l'intestin de bébé. Cela donnera lieu aux premières selles de bébé !
  • Rôle laxatif : il accélère le transit, et ramollit les selles.

Propriétés cicatrisantes

En plus de ses nombreux bienfaits, le colostrum a des propriétés cicatrisantes reconnues.

Il est donc préconisé d’en utiliser pour nourrir le mamelons du sein après les tétées afin de prévenir ou soigner les éventuelles crevasses.

 


Conclusion

Le colostrum accompagne la naissance de bébé en douceur, et lui permet de se ressourcer. C’est un véritable concentré de bienfaits, précieux pour le nouveau-né.

Je conseille d’ailleurs aux mamans qui ne souhaitent pas allaiter, d’allaiter néanmoins leur enfant les trois premiers jours, durée pendant laquelle est produit le colostrum ! Je dis ça je dis rien !

Bisous à toutes les mamans et à tous les bébés, vous êtes l’essence de la vie.

    1 Response to "COLOSTRUM : l’or liquide ou le précieux lait maternel du nourrisson"

Une question, un commentaire ?