A la naissance de bébé, lorsque vous avez (enfin) réussi à lui donner la vie…

Après tant d’efforts et de souffrances, le gynécologue vous demande comment vous souhaitez l’appeler (oups, moi et mon conjoint hésitions encore entre deux prénoms !). Ensuite on vient poser bébé contre vous. C’est le tout premier contact extra-utérin !

Nous allons analyser ensemble les nombreux apports bénéfiques de cette rencontre maman/bébé, et vous comprendrez mieux pourquoi cet instant n’est pas seulement magique, il est aussi exceptionnel et riche en promesses à la fois pour la maman et pour le bébé !


Le peau à peau : premier contact à la naissance

Rassurant, apaisant et… immunisant !

Mettre le bébé en contact avec sa maman dès la naissance, est une évidence pour tous. Le mieux étant de vous laisser profiter de cet instant merveilleux, en évitant de vous déranger. L’idéal est d’apprécier ce moment fusionnel sur une durée d’une heure voir plus.

Selon les conditions de la naissance, ce ne sera pas toujours possible. Personnellement on m’a retiré bébé pendant environ 30 minutes pour lui vider le nez. Même si votre contact en peau à peau est repoussé, vous pouvez garder bébé contre vous un maximum dès qu’on vous le rendra.

Cela n’a pas seulement une visée affective. Cela permet également à l’enfant d’être colonisé par les micro-organismes présents sur la peau de la maman. Il s’agit donc d’un réel intérêt pour la santé psycho-physique du nouveau-né, votre cher et tendre enfant.

Et puis après tout, vous méritez bien ce moment de pur plaisir vous et votre bébé, après tant d’efforts effectués !

Une optimisation des ressources et du métabolisme de bébé

Les recherches scientifiques ont démontré que le contact entre la mère et l’enfant a plusieurs avantages :

  • il permet au nouveau-né de stabiliser sa température à un niveau optimum.
  • un taux de glycémie plus élevé
  • un métabolisme optimisé
  • une facilité d’adaptation au monde réel garantie.

Deux heures primordiales

Les deux heures qui suivent l’accouchement sont celles où le nouveau-né est le plus réactif et éveillé. Ensuite il y aura plusieurs phases où il devra récupérer de l’accouchement et donc dormir beaucoup.

Il va profiter de cet instant pour connaître sa maman, et mémoriser toutes les informations possibles qui la concernent, notamment les odeurs(peau, aréoles etc…), les voix qui l’entourent (maman et papa)

La première tétée et ses bénéfices

L’action du colostrum

A travers la première tétée, le nouveau-né va pouvoir extraire les premières gouttes du précieux colostrum maternel. Ceci garantit la colonisation de ses muqueuses par la microflore bénéfique qui est présente sur le sein de la maman, mais aussi dans le colostrum.

Un facteur important pour le développement de l’immunité de l’enfant dès les premiers jours de sa vie, dont les bénéfices sont valables toute sa vie.

La première tétée permet également à l’enfant d’activer, en plus de son immunité, le travail gastro-intestinal et les mouvements de l’intestin. Elle permet donc, grâce au colostrum, d’éliminer rapidement le méconium (premières selles vertes foncées) et éviter la manifestation d’un ictère=jaunisse.


Pour tout savoir sur les nombreux bienfaits de l’allaitement pour maman & bébé, c’est ici !


La sérénité de bébé

bienfaits de l'allaitement pour bébé

Il a été démontré que les bébés pouvant téter immédiatement après la naissance montraient beaucoup moins de symptômes de stress, de pleurs etc…

Effectivement, l’action de téter le sein de leur mère les rassure et leur assure (sans jeu de mots, enfin si !) une tranquillité et un apaisement immédiats.

De plus, cette activité retient toute l’attention de bébé, qui est concentré sur le mouvement de succion.

Par ailleurs, cette toute première tétée est essentielle car, le bébé étant à ce moment-là très réceptif, il apprendra mieux à téter. Ainsi, si cette toute première tétée n’est pas perturbée, l’allaitement sera largement mieux engagé et la maman risquera moins de souffrir par la suite de douleurs, voir de crevasses.

En tout cas une étude réalisée en Suisse a démontré que lorsque cette tétée a lieu pendant les deux premières heures suivant l’accouchement, le pourcentage de mamans qui poursuivent l’allaitement sur le long terme serait bien supérieur.

Un rétablissement plus rapide pour la maman

Pour la maman, l’allaitement permet de solliciter les contractions utérines visant à évacuer les « restes » du placenta, et de ce fait, diminuer les risques d’hémorragie.


CONCLUSION :

Le contact peau à peau est vraiment bénéfique à la maman et à l’enfant. Il apporte des bienfaits sur la santé des deux protagonistes, mais aussi sur leur état psychologique, leur apportant sérénité et quiétude.

La première tétée, quant à elle, assure une bonne base immunitaire et digestive, et favorise un allaitement dans les meilleurs conditions possibles.

Bon allaitement et félicitations pour cette naissance ! ♥

 

Autres articles dans le même thème :

 

 


Cet article vous a plu ?

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Commentaires Facebook

Laissez un commentaire, ça me fera plaisir !)