Le DAL (allaitement) est un dispositif qui permet de complémenter l’allaitement maternel tout en encourageant la succion au sein. Il aide à fournir une nutrition adéquate au bébé tout en stimulant la production de lait maternel de la mère. Le DAL peut être une solution efficace pour les mères qui rencontrent des difficultés dans leur allaitement.

Dans cet article, nous allons explorer les raisons pour lesquelles l’utilisation d’un DAL peut être bénéfique. Nous aborderons les situations dans lesquelles il est recommandé, ainsi que les problématiques spécifiques de l’allaitement où le DAL se révèle plus efficace que d’autres méthodes, notamment en ce qui concerne la production de lait maternel. Enfin, nous verrons comment l’utiliser correctement et où l’acheter.


Qu’est-ce que le DAL allaitement ?

Le DAL (Dispositif d’Aide à l’Allaitement) est un outil précieux pour soutenir les mères qui rencontrent des difficultés lors de l’allaitement maternel. Il s’agit d’un dispositif composé d’un tube souple et d’un réservoir qui permet de fournir du lait maternel ou un complément lacté au nourrisson pendant qu’il est au sein.

Le principe du DAL est de stimuler la succion du bébé tout en maintenant une alimentation au sein. Le tube du DAL est placé dans la bouche du bébé, à côté du mamelon, et il délivre le lait directement dans sa bouche pendant qu’il tète. Ainsi, le bébé reçoit une quantité adéquate de lait tout en étant encouragé à continuer à téter au sein.

Quand utiliser un DAL ?

Voici les situations courantes où l’utilisation d’un DAL est conseillée aux mères allaitantes :

  1. Lorsque le bébé a des difficultés à bien prendre le sein.
  2. Quand il présente une succion peu efficace, voire inefficace.
  3. En cas de naissance prématurée.
  4. Lorsque le bébé s’endort rapidement ou trop souvent au sein.

Quelles que soient les difficultés que vous rencontrez dans votre allaitement, le DAL peut vous aider de manière précise en permettant à votre bébé de recevoir plus de lait et en sollicitant davantage vos glandes mammaires.

Ainsi, l’utilisation du DAL peut aider votre production de lait maternel à s’adapter aux besoins de votre bébé.

En effet, si votre bébé a du mal à extraire suffisamment de lait de votre sein, cela présente deux risques importants :

  1. Le premier risque est le ralentissement de la prise de poids du bébé, voire une perte de poids.
  2. Le deuxième risque est l’affaiblissement de votre production de lait, car vos glandes mammaires ne sont pas suffisamment stimulées.

Le problème, c’est que cette situation peut entraîner un cercle vicieux si elle n’est pas prise en charge :

[thrive_leads id='17084']
  1. Le bébé n’obtient pas suffisamment de lait en tétant.
  2. La lactation de la mère diminue.
  3. La mère n’a pas assez de lait pour répondre aux besoins de son bébé.
  4. Pour compenser le manque de lait, la mère ajoute du lait maternisé à l’allaitement.
  5. Le bébé, en buvant du lait artificiel, demande moins souvent le sein, ce qui sollicite moins la lactation de la mère et entraîne une diminution progressive de sa production de lait.
  6. Progressivement, la mère ajoute de plus en plus de lait maternisé par peur de ne pas suffire aux besoins de son enfant.
  7. Ce processus se poursuit jusqu’à l’arrêt complet de la lactation.

NB : Pour éviter ce cercle vicieux, il est important de complémenter l’allaitement avec la quantité exacte de lait artificiel nécessaire (et pas plus) et de stimuler la lactation de la mère allaitante. C’est précisément ce que nous faisons dans notre programme en ligne “Passer d’un allaitement mixte à un allaitement exclusif”.

Le DAL : un dispositif supérieur aux autres ?

Pour compenser l’affaiblissement de votre lactation et le manque d’efficacité de votre bébé au sein, vous pouvez utiliser un tire-lait pour continuer à solliciter votre lactation en vidant vos seins.

Néanmoins le DAL se révèle plus efficace car il permet non seulement de vider les seins, mais aussi de stimuler vos glandes mammaires grâce à la succion de votre bébé. De plus, toutes les hormones impliquées dans la lactation, votre bien-être et l’éjection du lait maternel, telles que l’ocytocine, sont également activées par l’utilisation du DAL.

Personnellement j’affectionne particulièrement le DAL pour une simple raison : il réduit le risque de confusion sein/tétine au minimum.

[thrive_leads id='17084']

De plus, contrairement aux biberons, qui peuvent entraîner une préférence pour le biberon, notamment s’ils sont introduits précocement dans l’allaitement ou en cas de difficultés, le DAL ne comporte pas ce risque.

Le DAL est préférable aux autres solutions car il répond parfaitement aux exigences attendues, avec beaucoup moins de risques tels que la confusion ou la préférence pour le biberon.

Comment le DAL peut vous aider ?

Si votre bébé a du mal à extraire le lait, présente une prise de poids insuffisante ou si vous manquez de lait, le DAL peut être une solution efficace. Ces trois problématiques sont souvent liées, car elles interagissent.

Le DAL vous permet, après avoir nourri votre bébé au sein et extrait votre lait, de le nourrir avec votre propre lait tout en restant au sein. Ainsi, votre bébé sollicite vos seins, vos glandes mammaires et ressent la sensation de satiété en étant blotti contre vous.

Vous-même pouvez ressentir la satisfaction de voir votre bébé rassasié au sein. Cette dimension psychologique est très importante pour que vous appréciez les tétées et souhaitiez poursuivre votre allaitement malgré les obstacles rencontrés.

Le DAL permet de solliciter votre lactation de trois manières :

  1. En faisant téter votre bébé au sein.
  2. En extrayant votre lait pour l’utiliser avec le DAL.
  3. Grâce aux mouvements de succion effectués par votre bébé lorsqu’il boit du lait au DAL.

Un autre avantage non négligeable de l’utilisation du DAL est d’éviter à vous et à votre bébé la frustration liée au manque de lait ou à la difficulté de l’extraire. Cette frustration est mal vécue par le bébé car il a faim et se fatigue au sein, tandis que la mère se sent impuissante et a peur de ne pas être à la hauteur de son devoir le plus important : nourrir son bébé.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé :  plus de lait

Le plaisir du bébé à téter au sein, et la satisfaction de la mère de voir son bébé rassasié sont tous deux très importants pour la poursuite de l’allaitement.

D’ailleurs, j’aimerais connaître votre opinion dans les commentaires (sous l’article) sur les raisons qui vous ont amenée à utiliser le DAL ou à rechercher des informations à ce sujet sur Internet.

Je suis curieuse de savoir ce qui vous a amenée ici 🙂

Comment utiliser le DAL ?

Utilisation classique du DAL (par la maman allaitante)

Voici un guide étape par étape pour vous aider à utiliser le DAL correctement :

  1. Préparation du DAL :
    • Assurez-vous d’avoir un DAL propre et stérilisé avant chaque utilisation. Vous pouvez le stériliser en le faisant bouillir pendant quelques minutes ou en le lavant soigneusement avec de l’eau chaude savonneuse.
    • Vérifiez que toutes les pièces du DAL sont assemblées correctement et en bon état.
  2. Positionnement du DAL :
    • Installez-vous confortablement dans une position d’allaitement qui vous convient.
    • Placez le tube du DAL dans un récipient contenant votre lait maternel ou un complément lacté recommandé par un professionnel de la santé.
    • Attachez le collier du tube autour de votre cou pour maintenir le tube en place et faciliter le flux du lait.
  3. Positionnement du bébé :
    • Approchez votre bébé de votre sein et encouragez-le à ouvrir grand la bouche.
    • Insérez délicatement le tube du DAL dans la bouche du bébé tout en veillant à ce qu’il prenne également une partie de l’aréole du sein.
  4. Observation de la succion :
    • Observez attentivement la succion du bébé pour vous assurer qu’il prend bien le sein et le tube du DAL.
    • Veillez à ce que le tube du DAL soit correctement positionné dans la bouche du bébé afin qu’il puisse recevoir le lait tout en stimulant votre lactation.
  5. Réglage du débit du lait :
    • Si le débit du lait est trop rapide pour le bébé, vous pouvez ajuster la hauteur du récipient contenant le lait maternel ou le complément lacté pour réguler le débit.
    • Veillez à ce que le débit soit suffisant pour que le bébé puisse boire confortablement, mais pas trop rapide pour éviter l’étouffement.

NB : Lors des premiers essais, l’utilisation d’un DAL doit être faite sous la supervision d’une conseillère en lactation.

Le DAL au doigt : une option pour le papa

Lorsqu’il s’agit d’allaitement, le rôle du papa est souvent sous-estimé. Cependant, il peut jouer un rôle essentiel dans le soutien de la mère et dans l’établissement d’un lien fort avec le bébé. L’utilisation du DAL (Dispositif d’Aide à l’Allaitement) au doigt est une méthode qui permet au papa de participer activement à l’allaitement maternel.

Le DAL au doigt est une technique qui implique l’utilisation du dispositif de manière légèrement différente. Au lieu de placer le tube directement dans la bouche du bébé, le papa porte le tube sur son doigt. Il insère délicatement son doigt avec le tube dans la bouche du bébé pendant qu’il tète au sein. Ainsi, le bébé reçoit le lait maternel ou le complément lacté du papa tout en étant au sein de sa mère.

Cette méthode présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle permet au papa de se sentir impliqué dans l’allaitement de son bébé et de participer activement à son alimentation. Cela renforce le lien entre le papa et le bébé, favorisant ainsi le développement d’une relation affective solide.

De plus, l’utilisation du DAL au doigt peut être bénéfique lorsque la mère a besoin de prendre une pause ou de se reposer. Le papa peut prendre le relais en nourrissant le bébé avec le DAL, offrant ainsi à la mère un moment de repos bien mérité. Cela peut également être particulièrement utile lorsque la mère doit s’absenter temporairement et que le bébé a besoin d’être nourri au sein.

Important : l’utilisation du DAL au doigt nécessite une bonne pratique et une certaine coordination entre le papa, la mère et le bébé. Il est recommandé de consulter un professionnel de santé ou un consultant en lactation pour apprendre la technique correcte et s’assurer de l’utilisation sécuritaire du DAL.

Où acheter un DAL pour votre allaitement ?

Si vous préférez vous rendre dans un magasin physique, vous pouvez vous renseigner auprès des pharmacies et des parapharmacies près de chez vous. Elles proposent souvent une variété de marques et de modèles de DAL.

Les magasins spécialisés en puériculture sont également une bonne option. Ils offrent généralement une sélection de DAL adaptés à l’allaitement. Renseignez-vous auprès de ces magasins pour trouver celui qui vous convient.

Si vous préférez acheter en ligne, de nombreux sites Internet spécialisés dans la vente de produits pour l’allaitement proposent également des DAL. Assurez-vous de choisir un site fiable et réputé pour garantir la qualité du produit.


Dans tous les cas, si vous souhaitez améliorer la prise du sein de votre bébé et reprendre en main votre allaitement, ne ratez pas ma newsletter. Vous y trouverez un tas d’informations très utiles, des schémas et astuces pour vous aider dans votre allaitement.

Leave a Reply