Vous ressentez des douleurs insupportables dans les seins ?

Lorsque vous mettez votre bébé au sein, au bout de quelques secondes votre mamelon devient hypersensible, il devient très douloureux, n’est-ce pas ? La douleur est intense, profonde, et ça, même après la tétée !

Je connais cette douleur, elle est terrible ! Je regrette que vous y deviez faire face. Rassurez-vous, je sais comment la soigner.

Beaucoup d’entre nous, les mamans allaitantes, avons du y faire face à un moment ou un autre. Cet article va vous aider à mieux comprendre ce dont vous souffrez, et comment y remédier.


Vous présentez les symptômes d’une candidose

Une douleur intense et vive, comme un éclair

éclair dans les seins

Vous souffrez de douleurs dans le(s) sein(s), semblables à des décharges électriques : « des éclairs dans les seins ».

Beaucoup de mamans décrivent ces sensations comme des aiguilles dans le sein, ou des couteaux, qui provoquent une douleur pénétrante dans le sein. Certaines parlent même d’un feu liquide qui circule dans les canaux lactifères.

Votre sein (parfois les deux seins), ressemblent à un véritable « Volcan en éruption « … aïe aïe …

Ces douleurs caractérisent à elles seules la présence du champignon appelé candida albicans, ou candidose. L’évocation d’un feu liquide qui entre dans le sein correspond à la remontée du champignon le long des canaux lactifères.

Elles surviennent quelques secondes après le début de la tétée et se poursuivent sur toute la durée de la tétée, et même après. C’est un des signes qui permet de la distinguer des crevasses par exemple qui sont douloureuses seulement pendant la succion de bébé, et disparaissent après.

Des rougeurs et/ou squames

Parfois, en plus des sensations de douleurs dans le sein, des rougeurs apparaissent sur le mamelon. Elles peuvent être accompagnées de squames : la peau qui pelle… mais ce n’est pas toujours le cas.

Il peut aussi y avoir la présence de minuscules points blancs sur vos mamelons.

Autres symptômes possibles

La présence de champignons peut créer des démangeaisons au sein : votre téton vous gratte. Inutile de vous dire qu’il ne faut pas céder à la tentation !

La présence d’autres symptômes par ailleurs peuvent vous permettre de valider le diagnostic.

Si vous souffrez de mycose vaginale par exemple, vous avez la confirmation de souffrir d’une candidose…


Important : Vous pouvez souffrir de candidose sans présenter aucun autre symptôme que la douleur. 


Votre bébé a des symptômes différents

Votre bébé semble gêné : il se frotte la langue contre le palais depuis quelques jours et bave beaucoup. Ou bien il refuse de téter… Ou bien il fait des bruits de claquement de langue lorsqu’il tète… ou encore il se jette brusquement en arrière pendant la tétée !

Bref, difficile de savoir qu’on a une candidose en observant le comportement de bébé. Heureusement, d’autres signes peuvent vous permettre de diagnostiquer la candidose !

Muguet ou dépôt de lait ?

muguet bébé candidose allaitement
Photo muguet bébé

L’intérieur de la bouche de votre bébé est remplie de plaques blanches : sa langue est très blanche, l’intérieur de ses joues et le palais aussi. C’est synonyme de mycose / muguet / candidose.

Le diagnostic est facile ici il s’agit à coup sûr du muguet, l’image est parlante, n’est-ce pas !

Cependant votre bébé peut très bien avoir le muguet sans en présenter les symptômes.

Attention toutefois à ne pas la confondre avec un dépôt de lait. La distinction est cependant rapide à faire car un dépôt de lait part facilement tandis que les plaques blanches sont permanentes… Frottez la langue de votre bébé avec un coton tige. Si le dépôt blanc ne part pas c’est du muguet.

Avouons entre nous que si vous ressentez de telles douleurs et que votre bébé a la bouche blanche, ce n’est certainement pas du lait… mais il est préférable de vous en assurer afin de pouvoir convaincre les médecins si jamais ils ne connaissent pas cette maladie et restent sceptiques. Cela peut malheureusement être encore le cas.

Un érythème fessier… ou pas !

Votre bébé peut avoir une autre manifestation de la maladie : un érythème fessier, mais pas n’importe lequel.

La mycose ou candidose responsable de son apparition est caractéristique car elle est localisé sur la partie des fesses où il y a la couche. De plus, il se manifeste par la présence de taches roses avec un contour (une aréole) plus foncée .

Facteurs aggravants de la candidose

Le diabète

Les femmes qui souffrent de diabète sont plus exposées au risque de développer une candidose.

La prise d’antibiotiques, c’est maléfique

Saviez-vous que la candidose pouvait survenir à la suite d’une prise d’antibiotiques ?

J’ai moi-même souffert d’une mycose vaginale à la suite d’une prise d’antibiotiques « puissants ». Or le principe est le même, vous prenez des antibiotiques pour éliminer les vilaines bactéries… mais le hic c’est que cela déséquilibre la flore (intestinale ou vaginale ou autre) dont l’équilibre -justement-, repose entre autre sur la balance entre la quantité de bactéries et de champignons.

Lorsque vous prenez un antibiotique, cela élimine les bactéries, et donc, les champignons prennent parfois le dessus. Dans ce cas vous souffrez alors d’infection fongique (champignons). Cela a été le cas pour moi lors de ma mycose vaginale, et c’est le cas pour vous dans cette candidose… C’est un peu l’histoire du chat qui se mord la queue…!

A ne surtout pas faire !

Utiliser votre lait comme soin

Contrairement à ce que je préconise habituellement pour soigner les mamelons douloureux, lors d’une candidose il ne faut surtout pas essayer de vous soigner en appliquant une compresse de votre lait sur vos seins. Vous l’aurez compris, le champignon Candida se trouve dans le lait, donc évitez de mouiller vos seins avec votre lait.

Humidité et macération

Autre action néfaste en cas de candidose : laisser vos mamelons à l’humidité.

Il faut au contraire « aérer » au maximum vos mamelons. Ne mettez pas de soutien-gorge pendant quelques jours si possible.

Le mieux étant qu’ils restent au sec, et à l’air libre.

Si vous êtes dans une situation dans laquelle vous devez porter malgré tout des vêtements, utilisez un soutien-gorge respirant et léger. Vous pouvez aussi utiliser un t-shirt de sport en polyester ce qui limitera les irritations et les frottements.

Accessoires à éviter pendant la candidose !

Pendant la candidose il faut absolument éviter l’humidité.

Oubliez donc les accessoires suivants jusqu’à guérison complète :

  • Coupelles recueil-lait non respirantes.
  • Coupelles en argent.
  • Coquillages d’allaitement.

 

Soigner la candidose par des actions « maison »

Vous pouvez commencer à soigner votre candidose avec ce que vous avez déjà à la maison, en attendant que le médecin établisse un diagnostic ou que vous puissiez sortir pour acheter le traitement médical.

1) Soigner par les produits naturels.

traitement naturel de la candidose au cours de l'allaitement

Utilisez du bicarbonate de soude ou du vinaigre (de pomme c’est mieux) pour affaiblir le champignon.

Pour cela, utilisez une compresse stérile que vous imbiberez du produit choisi précédemment dilué dans de l’eau. Vous l’ appliquerez ensuite sur votre mamelon pendant quelques minutes après la tétée.

Laissez ensuite vos seins à l’air libre.

Évitez toute forme d’humidité permanente !

2) Tout nettoyer et stériliser

Voici 6 actions importantes pour ne pas laisser le champignon se répandre partout :

  1. Lavez bien vos mains avant et après chaque tétée.
  2. Mettez à stériliser les biberons, tétines et autre. Je vous conseille d’investir dans un stérilisateur pour un vrai gain de temps.
  3. Lavez les jouets au lave-vaisselle.
  4. Lavez vos soutien-gorges à chaque utilisation. Idem pour les langes, bavoirs, body.
  5. Changez vos draps quotidiennement pendant toute la durée du traitement jusqu’à éradication complète du champignon.
  6. Changez le drap housse (ou coussin s’il y a) de votre bébé tous les jours aussi.

Bien sûr je vous ai conseillé des actions vraiment drastiques. Mais dans certaines situations le champignon est revenu sans cesse.

Certaines mamans se sont vues désemparées car la candidose devenait chronique. Alors mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté dès le début, même si cela vous fait laver des draps tous les jours.

3) Mangez quelques aliments magiques !

Saviez-vous que certaines personnes souffrent du Candida sans pour autant allaiter ? Pour y faire face, ces personnes doivent suivre un régime sans sucre.

En effet, le sucre a pour réputation de nourrir le candida albicans… Pour éradiquer la bête, je vous préconise de mettre en place les actions suivantes :

  • Supprimer tous les sucres rapides.
  • Manger des yaourts nature ( Pour une colonisation de l’appareil digestif par des bactéries contenues dans les yaourts)
  • Manger de l’ail (à noter qu’une étude a démontré que les bébés adorent le goût du lait de leur maman après qu’elle ait consommé de l’ail), des aubergines, et de la noix de coco (antifongiques naturel)
  • Manger de l’ananas (je ne sais plus pourquoi lol)

Cela peut paraître ridicule à première vue, mais quelques témoignages de mamans attestent de l’efficacité de ce « régime anti candida ».

 

Soigner la candidose avec des médicaments

La candidose est une maladie bénigne liée à la présence d’un champignon : le candida albicans. Lors de l’allaitement, la mère et l’enfant sont tous deux touchés par la maladie puisqu’ils se la transmettent lors des tétées, par le lait.

Il faut donc traiter à la fois maman et bébé pour que la guérison soit complète et définitive.


NB : Cet article vous donne les informations sur la candidose et les traitements couramment utilisés pour la soigner, mais il ne remplace en aucun cas un avis médical. Consultez votre médecin pour recevoir un traitement adapté.


Crème antifongique 

Le traitement qui semble être le plus efficace et le plus courant est l’association d’une crème ou gel antimycosique (antifongique), avec le Violet de Gentiane.

Selon les médecins et votre pays de résidence on vous prescrira au choix : Daktarin, Canestan, fungizone, mycostatine, etc…

 

 

Violet de Gentiane 1%

Le violet de gentiane est disponible sans ordonnance mais pas dans toutes les pharmacies. Appelez votre pharmacie avant de vous y rendre ou commandez-le directement sur amazon > ici .

→ Astuce : Pour recevoir votre produit dès le lendemain de votre commande, inscrivez-vous d’abord à l’abonnement Premium. ( Gratuit pendant 30 jours, il vous suffira de vous désabonner avant la fin de la période en un simple clic sur votre compte amazon)

Informations importantes à connaitre sur le violet de gentiane !

  • Ce produit est très salissant car c’est une teinture violette ! Attendez-vous à avoir un bébé avec une bouche de clown violette 😉 mais aussi à avoir tous vos draps tachés. Je vous recommande donc d’utiliser de vieux draps pendant toute la durée du traitement.
  • Le violet de gentiane ne doit pas être utilisé seul car il assèche la peau et son efficacité est limitée lorsqu’il est utilisé seul.
  • Pour connaitre la posologie du Violet de gentiane, je vous suggère de consulter les instructions du site de la Leche League ici.

 

Si les traitements ne marchent pas

Si votre traitement ne marche pas, et que vous êtes sûre d’avoir une candidose, l’usage est de poursuivre le traitement avec du fluconazole.

C’est un fongicide qui stoppe la prolifération du champignon mais ne le tue pas.

 

Et si c’était plutôt un vasopasme ?

Le vasopasme touche essentiellement les femmes ayant des problèmes circulatoires.

La douleur liée au vasospasme est très similaire à celle de la candidose. Néanmoins, quelques distinctions vous permettront de savoir ce qu’il en est.

Lors du vasopasme, la douleur est aigue et profonde, tout comme la candidose, mais elle apparaît plutôt en fin de tétée. De plus, elle a la caractéristique d’être beaucoup plus violente avec exposition au froid.

Autre symptôme très distinct, le mamelon apparait blanc lorsque bébé se retire du sein ou lorsque le sein est exposé au froid…

Si vous vous reconnaissez dans cette description vous souffrez alors de vasopasme. La meilleure chose à faire est de bien contrôler la qualité de succion de bébé. Ensuite, épargnez-vous des souffrances en faisant en sorte d’allaiter dans une ambiance chaude, en étant couverte.

Vous pouvez aussi utiliser des bouillottes pour seins afin de tenir vos seins au chaud.

Parfois le vasopasme peut traduire un syndrome de Raynaud. Le mamelon suit alors trois variations de couleur : blanc, puis bleu, et enfin rouge.

 

Candidose et engorgement

Souvent, lorsque la candidose touche un seul sein, la mère a tendance à allaiter son enfant seulement de l’autre sein. On la comprend, car c’est son seul moyen d’éviter la douleur intense relancée par la succion… Peut-être est-ce votre cas ?

Ce comportement finit assurément par l’apparition d’un autre problème : l’engorgement mammaire. Si c’est votre cas, vous pouvez y remédier sans succion, et sans tire-lait. ( Je vous sens soulagée par cette bonne nouvelle 😉 )

De simples astuces peuvent largement vous aider le temps que vos douleurs diminuent. Parmi elles :

  • La technique du verre d’eau
  • Un bon bain chaud.
  • Les cataplasmes d’argile.
  • Les cataplasmes de chou.

→ Vous les trouverez dans l’article sur l’engorgement.

NB : L’inconvénient en cessant les tétées et le tire-lait c’est que cela va entraîner une chute de votre lactation. Essayez donc d’entretenir votre production de lait sur l’autre sein. Tout se rééquilibrera progressivement par la suite.


CONCLUSION

Grâce à cet article, j’espère que vous avez enfin pointé du doigt la maladie qui vous provoque ces violentes douleurs et que vous avez un maximum de cartes en main pour l’éradiquer.

C’est à vous de jouer maintenant ! Si vous avez des questions ou des commentaires, c’est en bas de l’article 😉

En tout cas je vous souhaite de tout coeur un bon rétablissement, et un heureux allaitement ! ♥

 

 

 


{ Livres utiles en cas de candidose chronique ou récidivante } :

 

{ Quelques sources utilisées pour écrire cet article } :

Livres :

  • Carlos Gonzalez, »Ingorgo mammario« , Un dono per tutta la vita, edizioni il leone verde, 2007, 358p., ISBN : 978-88-95177-14-4

Cet article vous a t-il aidée ?

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Commentaires Facebook

Une question, un commentaire ?