J’ai relevé 13 actions très efficaces pour augmenter votre production de lait !

Alors n’hésitez pas à prendre un petit bloc notes et à noter ces 13 actions comme ça vous n’aurez plus qu’à checker, pour voir si vous avez bien validé ces actions et puis si vous vous rendez compte, qu’actuellement, vous avez une baisse de lait ou que vous avez un peu de manque de lait, et bien ces actions, vous verrez, elles vous aideront à augmenter votre lactation.

1 : Maîtriser les fondamentaux

Alors la première d’entre elles, bien sûr, je ne peux commencer par ça parce que c’est la base, c’est le pilier de la lactation, ce sont les fondamentaux, à savoir vérifier que vous avez une bonne prise du sein et vérifier que la succion de votre bébé est correcte. Ça, c’est le point de départ.

2 : Augmenter la fréquence des tétées

On passe, immédiatement, à la deuxième action efficace pour augmenter votre production de lait, c’est tout simplement d’augmenter la fréquence des tétées en proposant le sein plus souvent à votre bébé.

La lactation répond à la loi de l’offre et de la demande, autrement dit, plus vous proposerez le sein votre bébé, plus votre bébé tétera et plus vous produirez du lait et, bien sûr, cela à la condition première d’avoir validé les fondamentaux.

3 : Se reposer suffisamment

Troisième action pour augmenter votre production de lait, c’est tout simplement de ne rien faire !

Qu’est-ce que j’entends par là ?

J’entends, tout simplement, le fait d’apprendre à vous reposer lorsque votre bébé fait des siestes... Je sais que beaucoup d’entre vous font certainement le ménage ou en profitent pour s’occuper de la maison lorsque bébé dort.

Eh bien « non », si vous avez besoin de relancer votre lactation, sachez que votre repos est très important pour produire du lait et que, si vous êtes très fatiguée, votre lactation va avoir tendance à chuter.

Donc, vraiment, Mesdames, apprenez à vous reposer et profitez des siestes de votre bébé, pour faire, vous aussi, des siestes à ce moment-là.

4 : Consommer des aliments galactogènes

Quatrième action pour augmenter votre production de lait, c’est de manger des aliments galactogènes.

Que sont des aliments galactogènes ?

Ce sont des aliments qui vont participer à l’augmentation de la production de lait maternel.

Quels sont-ils ? Parmi eux il y a les amendes, les lentilles, du fenouil…

5 : Tirer son lait après les tétées

Cinquième action pour croître votre production de lait, c’est d‘utiliser un tire-lait en complément des tétées.

Vous pouvez, par exemple, tirer votre lait juste après les tétées, si vous voyez que votre bébé n’a pas suffisamment drainé votre sein et que vous souhaitez vider davantage votre sein, pour relancer votre lactation.

C’est tout simple mais si vous le faites un peu tous les jours, ça devrait marcher.

6 : Boire des tisanes galactogènes

Sixième action qui va vous aider à relancer votre lactation, c’est de boire des tisanes galactogènes.

Les tisanes galactogènes, c’est un peu comme les aliments galactogènes ça relance votre lactation et, d’ailleurs, elles sont souvent faites à base de fenouil entre autre.

Les tisanes galactogènes sont faites à partir de plantes galactogènes comme le fenugrec, le fenouil, par exemple, qui sont les ingrédients principaux, la plupart du temps pour aider à augmenter la production de lait.

7 : Pratiquer l’hyper alternance

Septième action pour booster votre production de lait, c’est de pratiquer ce qu’on appelle l’hyper alternance.

L’hyper alternance, c’est quoi ?

C’est d’alterner, à chaque fois, entre chaque sein, à la fin des tétées, quand votre bébé a bu sur chaque sein et que vous voyez que vous n’avez pas suffisamment de lait pour le nourrir ou, en tout cas, qu’il n’est pas rassasié.

Comme je vous l’ai dit, vous le mettez à un sein et puis quand il n’y a plus de lait, vous le mettez à l’autre sein et, ainsi de suite, ça va permettre d’activer la lactation et d’extraire un peu plus de lait à chaque tétée.

L’hyper alternance vous aidera, dans un premier temps, mais ça reste une solution temporaire.

Le plus efficace pour lactation, c’est bien sûr de bien allaiter, de faire des tétées qui soient complètes, de faire en sorte que votre bébé prenne bien le sein, ait une bonne succion, vide bien le sein et d’avoir un rythme de tétée qui soit correct, qui soit suffisant pour votre bébé.

D’ailleurs, si vous avez besoin de plus de conseils sur la lactation, n’hésitez pas à vous inscrire à ma formation gratuite sur la lactation. Vous vous inscrivez et, moi, ça me permet de vous envoyer des courriels qui sont entièrement dédiés à la lactation et les actions à mettre en place pour augmenter votre production de lait.

8 : Réduire le lait industriel

Huitième conseil, pour booster, pour relancer votre lactation et là, je m’adresse davantage aux mamans qui ont déjà ressenti un problème d’insuffisance lactée et, qui, à cause de ça ou ben de ce fait, en tout cas, ont commencé à introduire des biberons de lait industriel ou du moins du lait industriel lors de leur allaitement.

Mesdames, si c’est le cas, essayez, progressivement, de réduire petit à petit les quantités de lait industriel que vous donnez à votre bébé de manière à donner l’occasion à votre lactation d’augmenter, pour remplacer progressivement les quantités de lait industriel que vous avez précédemment ajoutées.

Vous devez faire ça de manière progressive mais si vous faites ça tous les jours, régulièrement, et que vous y croyez, –parce que c’est important aussi d’y croire-, vous verrez que vous arriverez progressivement à reprendre le dessus en terme de production de lait et à réussir à revenir à un allaitement exclusif, si c’est ce que vous souhaitez.

9 : Garder bébé éveillé plus longtemps quand il tète

Neuvième action pour augmenter votre production de lait, c’est de garder votre bébé éveillé, le plus longtemps possible quand il tête.

Alors c’est vrai qu’il y a pas mal de bébés qui s’endorment assez rapidement au sein et, justement, quand c’est le cas, c’est souvent que votre bébé n’est pas assez efficace au sein ou n’a pas une bonne succion et, de ce fait, il s’endort au sein parce qu’il se fatigue et donc, il s’endort.

Ça peut être le cas, aussi, si votre bébé s’endort en fin de tétée, et là, c’est normal, c’est parce qu’il a bu beaucoup de lait et du coup il est un peu K.O. mais vous verrez bien la différence entre un bébé qui s’endort parce qu’il est fatigué et un bébé qui s’endort parce qu’il est repu.

Comme je l’expliquais, dans d’autres vidéos sur l’efficacité des tétées, sur le fait de savoir quand bébé a bu suffisamment de lait ou pas, un bébé qui est rassasié, vous le verrez parce que son expression du visage et même son corps tout entier sera relâché, sera détendu.

A contrario, un bébé qui n’aura pas bu suffisamment de lait, va s’endormir mais va rester un peu nerveux, va avoir les traits crispés pendant son sommeil et va avoir tendance à réclamer le sein très rapidement.

Donc, si c’est votre cas, si vous vous rendez compte que votre bébé s’endort très vite au sein, qu’il s’endort très facilement, essayez de le maintenir éveillé en l’aidant à recevoir plus de lait ou en le déshabillant, un peu, par exemple ou bien en lui faisant des petites chatouilles sous les pieds ou en lui parlant ou en faisant, par exemple, une pause pendant la tétée, en les faisant faire le rot même si vous vous rendez compte qu’il n’a pas forcément besoin de faire un rot, ça peut être une excuse pour pouvoir le réveiller ou du moins de le maintenir éveillé pendant la tétée.

En gardant votre bébé éveillé plus longtemps vous lui permettez de recevoir plus de lait, et vous sollicitez davantage votre production de lait maternel.

10 : Augmenter le peau à peau

Dixième moyen d’augmenter votre production de lait, c’est d’augmenter le peau à peau, être de plus en plus disponible pour votre bébé en peau à peau, autrement dit sans vêtement.

Votre bébé doit être nu, torse nu et vous aussi vous devez être torse nu, de manière à ce que vos peaux soient en contact direct, le peau à peau favorisera plus de proximité, plus de production de lait et favorisera aussi le bien-être de votre bébé et, vous, vous aidera à produire de l’ocytocine, l’hormone du bien-être, l’hormone de l’amour et l’hormone de l’attachement qui, elle-même, est l’hormone d’éjection du lait maternel.

Pour augmenter le peau à peau vous pouvez faire des siestes avec votre bébé torse nu ou alors vous pouvez faire davantage de portage comme par exemple l’utilisation d’une écharpe de portage pour faire du port en écharpe.

Ceci permettra à votre bébé d’avoir accès plus souvent, à votre sein s’il a envie de téter et, là, on rejoint un des autres conseils que je vous ai donnés précédemment, à savoir, augmenter la fréquence des tétées .

11 : Jeter les tétines

Onzième conseil, pour relancer votre production de lait, c’est de jeter les sucettes, tout ce qui est sucette, tétine, biberon etc..

Vous jetez tout, de manière à ce que votre bébé remplisse son besoin de succion directement au sein, ce qui va permettre de solliciter davantage vos glandes mammaires et donc votre production de lait maternel.

12 : Bien manger

Douzième conseil pour augmenter votre production de lait maternel, c’est de bien manger, de vous nourrir suffisamment de manière à avoir le ratio calorique quotidien dont vous avez besoin pour nourrir votre bébé et pour rester, vous-même, en forme et avoir suffisamment d’énergie au quotidien.

Et, là, on rejoint un peu la dimension fatigue dont je vous parlais tout à l’heure, si vous êtes fatiguée, votre production de lait va chuter à cause de votre fatigue, donc prenez soin de vous en prenant le temps de bien manger et en faisant des siestes.

13 : Eviter les aliments anti-galactogène

Treizième action, pour augmenter la production de lait ou plutôt pour ne pas faire chuter votre lactation, c’est d’éviter de manger, en quantité, des aliments qui sont anti-galactogènes, autrement dit, des aliments qui ont tendance à faire chuter la lactation.

Par exemple, des aliments comme la sauge, le persil et la menthe, ce sont trois aliments qui ont tendance à faire chuter la lactation.

Bien sûr, si vous en mettez un petit peu dans vos plats, ça ne va rien impacter, du tout, mais si vous mangez énormément de menthe si, par exemple, vous avez l’habitude de boire souvent des thés à la menthe et bien, il va falloir essayer de mettre cette habitude de côté parce qu’elle n’est pas favorable à votre lactation.

Pareil pour la sauge et le persil.


Voilà les 13 actions pour relancer votre lactation.

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous rappelle que vous avez, à disposition, la formation gratuite sur la lactation dans laquelle je partage avec vous plein d’autres conseils pour vous aider à relancer votre lactation et puis si vous n’avez pas le temps et que vous avez besoin de relancer votre lactation, très vite, vous avez aussi à disposition le protocole LACTOBOOST™, c’est un protocole pour produire plus de lait en 3 à 5 jours, sans médicaments.