Depuis plusieurs années, l’ocytocine a été longuement étudiée parce qu’elle a un impact au quotidien sur notre vie affective, sur notre vie amoureuse mais aussi sur nos interactions sociales.

Dans le monde animal, il n’y a que les mammifères qui produisent de l’ocytocine et cela lorsqu’ils ressentent des émotions positives, des émotions d’amour ou qu’il ressentent des sensations agréables.

Par exemple, cela peut être simplement des caresses, des regards affectifs ou le fait de regarder une personne qu’ils aiment, un être cher.


Quel est le rôle de l’ocytocine ?

L’ocytocine joue un rôle primordial dans notre vie privée, dans note vie affective aussi bien sexuelle que dans notre vie de maman ou de conjointe.

Elle a des impacts conséquents dans notre vie et notamment lorsque les pics d’ocytocine sont élevés et concentrés dans le sang.

→ Cela se produit, par exemple, lorsque vous avez un orgasme pendant une relation sexuelle.

→ Cela arrive aussi lors des contractions utérines pour évacuer le placenta après l’accouchement.

→ Cela arrive pendant l’allaitement afin de pouvoir nourrir le bébé.

Bref, elle joue un rôle primordial dans notre vie de tous les jours et dans notre rapport aux autres, dans notre lien affectif.

On lui attribue d’ailleurs un rôle crucial pour la survie de l’espèce humaine parce que c’est grâce à elle que le lien maman/enfant, maman/bébé augmente.

C’est grâce à son action que se construit un amour réciproque entre la maman et son bébé et un lien de plus en plus fort qui donne envie à tous deux d’être ensemble de plus en plus.

C’est ce qui va permettre à la maman de bien s’occuper de son bébé et ce qui va permettre par voie de conséquence, la survie de l’espèce humaine.

Ocytocine et allaitement

La maman qui allaite produit et secrète de l’ocytocine à plusieurs occasions, notamment :

  • dès qu’elle prend son bébé dans les bras,
  • quand elle le regarde,
  • lorsqu’elle le cajole,
  • ou bien qu’elle l’allaite…

Tous ces moments-là lui font secréter davantage d’ocytocine. Et par réciprocité, le bébé en sécrète lui aussi.

Il ressent alors les bienfaits sur l’humeur et le bien être de l’ocytocine après sa libération mais surtout ça créée une dépendance réciproque entre le bébé et sa maman.

Plus, ils sont en contact, plus ils libèrent d‘ocytocine et plus ils libèrent d’ocytocine, plus ils ressentent le besoin d’être avec l’autre.

C’est ce qui va rendre la maman et leur bébé inséparables mais aussi c’est ce qui va permettre au bébé de ressentir tout l’amour de sa maman et de connaître un développement normal. Un « bon développement » parce qu’il se sentira aimé par sa maman.

Voilà pourquoi, dans tous les cas, cette hormone est appelée l’hormone de l’amour, l’hormone de l’affection mais aussi, l’hormone du bonheur !

Ocytocine et lien social

Et oui, grâce à la libération d’ocytocine vous vous sentirez mieux, vous vous sentirez plus heureuse. D’ailleurs dès sa libération, vous ressentirez aussi le besoin d’être davantage avec les personnes que vous aimez.

C’est donc un cercle vertueux, très positif, alors n’hésitez pas à partager avec vos proches, tout votre amour à être en contact avec eux : à les regarder, à leur sourire, à leur parler, à les caresser, à les cajoler et vous recevrez en retour les bienfaits de l’ocytocine.

C’est vraiment une hormone extraordinaire, c’est vraiment un don d’amour naturel et sans frontière qu’on à tous envie d’avoir et on a tous envie de partager.