L’allaitement mixte est une option courante pour de nombreuses mamans qui souhaitent combiner l’allaitement maternel et les biberons. Vous vous demandez probablement combien de biberons et de tétées par jour sont recommandés pour suivre votre allaitement mixte dans de bonnes conditions.

Dans cet article, nous allons vous aider à trouver l’équilibre idéal entre les tétées et les biberons, pour garantir le bien-être de votre enfant et maintenir votre lactation.


Comprendre les besoins de votre bébé

Pour bien gérer l’allaitement mixte, il est essentiel de comprendre les besoins spécifiques de votre bébé.

Bien que des quantités moyennes de lait nécessaires par jour pour tous les bébés selon leur âge peuvent vous donner un point de repère, leur conditions de naissance (bébé prématuré ou pas), leur prédisposition génétique (taille/poids) et leur rythme peut apporter quelques variations de leurs besoins.

Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Les signes de faim : Apprenez à reconnaître les signaux de faim de votre bébé. S’il cherche le sein ou suce ses poings, c’est peut-être le moment de l’allaiter. S’il montre des signes de satisfaction après la tétée, il a probablement eu suffisamment de lait.
  • Les signaux de satiété : Votre bébé saura vous faire savoir quand il est rassasié. S’il se détache du sein ou du biberon, s’il se détourne ou s’il est calme et satisfait, cela peut indiquer qu’il a assez bu.
  • Les besoins nutritionnels : Les nouveau-nés ont besoin d’être nourris environ toutes les deux à trois heures, mais cela peut varier d’un bébé à l’autre. Les premières semaines, votre bébé peut avoir besoin de plus de tétées pour stimuler la production de lait maternel. Un bébé a besoin de téter souvent pour plusieurs raisons dont : la taille de son estomac encore trop petite pour recevoir de grosses quantités de lait, satisfaire son besoin de succion, stimuler la lactation, etc… A titre de repère, en allaitement exclusif on conseille environ 12 à 14 tétées par 24 heures pour un nouveau-né.

En comprenant les besoins de votre bébé, vous pourrez mieux adapter l’allaitement mixte à son rythme individuel.

[thrive_leads id='17084']

Planifier les tétées et les biberons

Pour réussir l’allaitement mixte, il est important d’établir un planning qui permette à la fois de répondre aux besoins de votre bébé et de maintenir votre production de lait maternel.

Voici quelques conseils pour vous aider :

  1. Planifiez les tétées : Les tétées au sein devraient être la priorité, car elles favorisent la production de lait et le lait maternel convient davantage aux besoins de votre bébé. Essayez d’allaiter votre bébé directement toutes les 2 à 3 heures, en fonction de ses signaux de faim. Si votre bébé a besoin de plus de lait, vous pouvez proposer un biberon complémentaire après l’allaitement.
  2. Introduisez les biberons progressivement : Si vous souhaitez introduire des biberons de lait maternisé, attendez d’abord que votre lactation soit mise en route et “réglée”. Je vous explique en détail pourquoi et comment dans cet article. Ensuite, commencez par un ou deux biberons par jour. Choisissez des moments où votre bébé est détendu et n’a pas faim. Respectez le rythme de votre bébé et ne le forcez pas à finir le biberon s’il n’en a pas envie.
  3. La quantité de lait maternel à prévoir : Pour vous assurer que votre production de lait ne se tarisse pas, vous pouvez tirer votre lait après une tétée ou entre les tétées dès que vous sentez qu’elle faiblit. Stockez le lait au réfrigérateur ou au congélateur, en suivant les recommandations de conservation. Ainsi, vous aurez toujours du lait disponible pour les biberons. Dans tous les cas, je recommande personnellement aux mamans de toujours conserver au moins 3 tétées par jour. C’est le minimum requis pour entretenir la production de lait.
  4. Trouvez un équilibre adapté : L’objectif de l’allaitement mixte est de répondre aux besoins de votre bébé tout en maintenant votre production de lait. Soyez flexible et ajustez le nombre de tétées et de biberons en fonction de votre bébé. Gardez en tête que plus votre bébé boira de lait industriel, moins il en boira lors des tétées. C’est pourquoi le juste équilibre entre les deux est à trouver selon votre situation et vos attentes.

Avec une planification appropriée, vous pouvez concilier les tétées au sein et les biberons de manière harmonieuse.

[thrive_leads id='17084']

Combien de biberons et de tétées par jour en allaitement mixte ?

Lorsque vous pratiquez l’allaitement mixte, il y a deux enjeux principaux :

  • nourrir votre bébé à sa faim,
  • maintenir votre production de lait maternel.

Si vous cherchiez à savoir précisément combien de biberons donner à votre bébé et combien de tétées réaliser chaque jour, malheureusement vous allez être déçue : je ne peux pas vous donner de valeur précise.

En effet, la réponse est variable selon plusieurs paramètres (âge de bébé, poids, taille…) mais surtout, selon vos attentes :

  • Souhaitez-vous que votre bébé reçoive un maximum de lait maternel et compléter avec le lait industriel ?
  • Voulez-vous faire une sorte de partage équitable entre quantité de lait maternel reçu et quantité de lait industriel ?
  • Voulez-vous allaiter en mixte par manque de lait ou par choix ?
  • Souhaitez-vous pratiquer l’allaitement mixte seulement à des moments précis pour pouvoir passer le relais à un proche ou pour répondre à une situation particulière (Ex : reprise du travail) ?

Il y a tellement de situations différentes rencontrées par les mamans, que donner une réponse toute faite reviendrait à les ignorer. Néanmoins vous pouvez m’écrire dans les commentaires sous l’article vos attentes personnelles !


L’allaitement mixte peut être une option pratique et satisfaisante pour de nombreuses mamans allaitantes. En trouvant le bon équilibre entre les tétées et les biberons, vous pouvez répondre aux besoins nutritionnels de votre bébé tout en préservant votre production de lait maternel. Cet équilibre est le votre, c’est pourquoi il n’y a pas de quantités prédéfinies à suivre.

Pour aller plus loin, vous pouvez suivre mon guide des bonnes pratiques en allaitement mixte, et savoir quoi faire en cas d’affaiblissement de votre lactation.

Leave a Reply