Vos tétées du soir sont trop longues, votre bébé reste pendu de longue au sein, vous trouvez que les tétées sont interminables

Et, justement le soir, c’est un moment où vous êtes fatiguée.

Vous auriez besoin d’une pause et, peut-être aussi de temps pour vous occuper de vous et de vos proches. Du coup, les tétées interminables du soir vous pénalisent beaucoup.

Peut-être même que la longueur des tétées du soir vous perturbe et vous fait remettre en cause votre lactation.

C’est sans doute une source de préoccupation et d’inquiétude, pour vous.


Dans cet article, on va voir :

  • dans, un premier temps, pourquoi votre bébé, tète davantage le soir, ( c’est important que vous le sachiez parce que ça va énormément vous rassurer et vous apaiser)
  • et puis, ensuite, dans un deuxième temps, on verra quelques conseils à appliquer pour raccourcir la durée des tétées en soirée.

Pourquoi votre bébé tète plus le soir ?

Votre bébé tète davantage le soir parce qu’il fait ce qu’on appelle des « tétées groupées« .

Les tétées groupées sont des tétées qui sont effectuées de manière plus fréquente, à une certaine période de la journée qui est en général située entre 14 h et 2 h du matin.

Et plus précisément, en soirée, aux alentours de 19 h, c’est le moment privilégié, pour le bébé, c’est le moment où il va effectuer ce qu’on appelle les tétées groupées.

Les tétées groupées vont s’étendre sur une période de 2 à 3 heures.

Le bébé va effectuer une succession de tétées, fréquentes et courtes, sur cette tranche horaire, plutôt en soirée (cas le plus fréquent) mais ça peut arriver aussi sur le créneau plus large évoqué juste avant (de 14 h à 2 h du matin).

Ce comportement est tout à fait normal, il est même physiologique et lié aussi à la composition du lait maternel.

Le lait maternel, en soirée, est plus gras, plus calorique et, de ce fait, il est plus épais et plus difficile à extraire par votre bébé. Il est aussi produit en plus faible quantité parce que le taux de prolactine est plus bas, en soirée, tout simplement. Cela est valable pour toutes les mamans qui allaitent.

De ce fait, pour recevoir la quantité de lait désirée, votre bébé va devoir être plus actif au sein :

  • téter plus souvent,
  • et effectuer des tétées plus courtes.

La raison principale est qu’il va se fatiguer au sein plus rapidement, car l’extraction du lait de vos seins va lui demander plus d’énergie. Mais soyez tranquille, c’est tout à fait normal et c’est aussi ce qui participe au maintien d’une bonne production de lait.

Cela participe, aussi, à la préparation de la phase de sommeil. En effet, les tétées répétées en soirée préparent votre bébé à l’arrivée de la nuit, à la séparation mère/enfant.

Partager ce moment privilégié avec vous, ce moment d’intimité unique, juste avant la séparation nocturne, est favorable à son bien-être.

Quoi faire quand les tétées sont interminables ?

Maintenant qu’on a vu pourquoi votre bébé fait des tétées très longues le soir, ou qu’il a tendance à vouloir téter, très souvent, le soir et rester pendu au sein, on va voir quelles possibilités s’offrent à vous.

La première d’entre-elles, c’est d’accepter la situation.

Maintenant que vous savez que c’est normal et physiologique, vous vivrez beaucoup mieux la situation, et ce sera beaucoup plus facile pour vous.

Le simple fait d’avoir identifié la raison pour laquelle votre bébé tète longtemps le soir et pourquoi il demande plus souvent qu’en journée devrait vous libérer d’un poids psychologique.


Ensuite, même si vous avez accepté la situation, et que c’est déjà plus gérable, j’imagine que vous ne seriez pas contre quelques astuces pour réduire la durée des tétées du soir.

Pour commencer je peux vous suggérer de pratiquer ce qu’on appelle l’hyper alternance quand vous voyez que votre bébé a des difficultés à recevoir le lait : vous pouvez changer de sein.

Cette petite action va un peu stimuler l’éjection du lait.

Ainsi, il pourra de nouveau extraire un peu plus de lait plus facilement. Mais attention, ça n’est pas magique. L’hyper alternance va juste faciliter un peu le travail à votre enfant, mais ne va pas transformer vos tétées….

Pour pratiquer l’hyper-alternance des seins, mettez votre bébé sur un sein lorsque vous voyez qu’il a plus de difficultés à extraire le lait, vous changez de sein et ainsi de suite, vous pouvez changer de sein plusieurs fois pour faciliter l’éjection du lait et lui permettre de recevoir plus de lait, plus facilement.

Vous pouvez, dans un deuxième temps, aussi, lorsque vous voyez que votre bébé effectue beaucoup de moments de succion avant de déglutir, effectuer la compression mammaire.

compression du sein
Compression mammaire ©SUCCESS PACK™

Comprimer votre sein va vous permettre de :

  1. faciliter l’éjection du lait maternel,
  2. comprimer un peu les canaux lactifères et libérer plus facilement le lait,
  3. faciliter l’éjection du lait et aider votre bébé à recevoir plus de lait, plus facilement,

Ces 3 objectifs atteints grâce à la compression mammaire vous aideront à raccourcir les tétées sans priver votre bébé.

Enfin, après vous être rendu compte que votre bébé n’avale quasiment plus de lait, plutôt que de le laisser pendu au sein, vous pouvez interrompre la tétée. Pour cela il existe des méthodes précises pour arrêter une tétée proprement, dont je parle dans cette vidéo.

Grâce à l’usage de ces méthodes, votre bébé va, naturellement, et de lui-même lâcher le sein.

Enfin, si vous souhaitez vous libérer du temps, tout en donnant la possibilité à votre bébé de rester au sein, vous avez une alternative qui consiste simplement à pratiquer le portage grâce à un porte-bébé ou grâce à une écharpe de portage.

Les tétées groupées du soir font partie de ces nombreuses curiosités de l’allaitement, de ces nombreuses choses incroyables qu’on ne connaît pas sur l’allaitement et qui font qu’on est perturbée à certains moments, qu’on ne sait pas ce qu’il faut faire, qu’on ne comprend pas le comportement de son bébé ou qu’on pense, à tort, manquer de lait.

Pour ne plus être confrontée à des moments de doute et d’inquiétude vis à vis de votre allaitement, le mieux, c’est de vous informer.

Pour cela, je vous propose de vous inscrire à mes conseils privés (infolettre).

Ce sont des conseils et des astuces que je réserve exclusivement à mes abonnées.Je vous les transmets par email au quotidien dès votre inscription. Pour vous inscrire cliquez ici. Je serais ravie de vous accueillir parmi mes plus de 8000 abonnées !

Je vous fais de gros bisous, je vous dis à bientôt.