La prise de poids du bébé allaité est très différente de celle du bébé nourri au biberon.

Si vous avez utilisé la courbe de poids « classique » du carnet de santé de votre bébé, vous avez fait erreur. (Comme la plupart d’entre nous, rassurez-vous).

C’est à la courbe de poids du bébé allaité correspondant à l’âge et au genre de votre enfant ( fille ou garçon ) qu’il faut vous référer (courbe de poids de l’OMS).

Grâce à cette courbe, vous pourrez juger si la prise de poids de votre enfant est normale ou pas.


Courbes de poids du bébé allaité

Voici les visuels des courbes de poids du bébé allaité de l’OMS que vous devez utiliser comme référence pour savoir si la croissance de votre bébé est correcte.

Pour cela, il suffit que la prise du poids croisée avec l’âge de votre bébé soit située entre les courbes jaunes.

Dès lors que la prise de poids tend vers les courbes rouges, prenez l’avis d’un médecin.

prise de poids bébé allaité fille
Courbe de poids bébé allaité de genre féminin_source : OMS
prise de poids bébé allaité garçon

Courbe de poids bébé allaité de genre masculin_source : OMS

Les courbes de poids des bébés allaités ci-dessus indiquent :

  • La prise de poids du bébé allaité (fille ou garçon) par semaine, du jour de naissance jusqu’à la semaine 13.
  • Puis la prise de poids du bébé allaité (fille ou garçon) par mois, de 3 mois à 6 mois.

A partir de 6 mois, vous pourrez vous référer aux courbes de croissance du bébé allaité (fille ou garçon) de 0 à 2 ans, qui donnent des indications de prise de poids mensuelles.

Ces courbes de poids sont téléchargeables gratuitement en fin d’article.

Prise de poids du bébé allaité par âge

Bébé allaité de 1 à 2 mois :

La prise de poids du bébé allaité est variable selon son genre :

  • Les bébés allaités filles prennent en moyenne plus de 190 grammes par semaine entre le premier et le deuxième mois.
  • Les bébés allaités garçons prennent en moyenne plus de 230 grammes par semaine.

Bébé allaité de 3 et 4 mois :

  • Les bébés allaités filles prennent plus de 140 grammes par semaine entre le premier et le deuxième mois.
  • Les bébés allaités garçons prennent plus de 150 grammes par semaine.

Prise de poids lente ou insuffisante : que faire ?

Votre bébé ne prend pas beaucoup de poids et cela vous inquiète ?

Il ne grossit pas ou bien très peu (trop peu) ?

Vous aimeriez savoir comment procéder pour lui faire prendre du poids ?

Les conseils ci-après sont à appliquer en cas de prise de poids insuffisante du bébé  mais ne remplacent en aucun cas l’avis et le suivi d’un médecin.

En cas de prise de poids trop faible de votre bébé allaité, consultez immédiatement votre pédiatre ou une consultante en lactation proche de votre domicile.

Il/elle vous posera sans doute les questions suivantes :

  • Est-ce que votre allaitement se passe bien ?
  • Combien de couches par jour mouille votre bébé ?
  • Est-ce qu’il boit suffisamment de lait chaque jour ?

En attendant votre rendez-vous médical, vous pouvez déjà mettre en place des actions pour aider votre bébé à prendre du poids.

Favoriser la prise de poids du bébé allaité sans prise de compléments alimentaires

Si votre situation vous permet de poursuivre l’allaitement sans introduire de compléments alimentaires mais que votre bébé a besoin de prendre plus de poids, suivez ces conseils :


Allaiter à la demande

Allaitez votre bébé à la demande au moins le temps qu’il reprenne un poids satisfaisant.

Si vous allaitez déjà à la demande, poursuivez ainsi.

Votre bébé boit-il assez de lait ?

C’est primordial que votre bébé reçoive assez de lait pour être nourri suffisamment.

Cela parait logique et évident, mais malheureusement, on peut parfois penser qu’il tète bien sans que ce soit le cas.

Assurez-vous que votre bébé reçoive assez de lait en :

  • Vérifiant que la prise du sein soit correcte,
  • La succion de votre bébé efficace,
  • Regardez s’il déglutit régulièrement pour être sûre qu’il avale du lait,
  • Évitez qu’il s’endorme trop vite

Pour savoir précisément comment déterminer si votre bébé boit assez de lait, lisez cet article.

Aidez votre bébé à recevoir plus de lait maternel

Il n’y a pas de secret.

Pour prendre plus de poids, votre bébé allaité doit boire plus de lait.

Vous pouvez l’aider à recevoir plus de lait, plus facilement.

C’est d’ailleurs indispensable si votre bébé est affaibli, ou qu’il a un problème l’empêchant d’obtenir une succion efficace du sein.

Pour cela, effectuez « la tétée idéale », en suivant les consignes du programme Lactoboost’.

Augmentez votre production de lait maternel

Pour aider votre bébé à recevoir plus de lait, vous devez augmenter votre lactation afin d’être sûre que vous avez assez de lait pour répondre à ses besoins.

Vous devriez également pratiquer pendant quelques jours le marathon des tétées, et suivre une fréquence d’allaitement optimale pour la lactation en agissant sur le taux de prolactine, l’hormone de production du lait maternel.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, opérez également sur tous les autres facteurs de lactation.

Pour vous aider à augmenter votre lactation rapidement et sans médicaments, j’ai mis à votre disposition le programme Lactoboost.

Favoriser la prise de poids du bébé allaité avec les compléments alimentaires

L’introduction de compléments est nécessaire avant que votre bébé soit en situation critique ou d’ordre vitale.

Plus la quantité de couches mouillées et la prise de poids sont faibles, plus vite il faut commencer la supplémentation.

Si c’est votre cas, j’ai des recommandations à vous donner sur la manière de lui donner les compléments.

En suivant mes conseils, vous pourrez envisager de revenir à un allaitement exclusif (si c’est votre souhait) dès que le poids de votre bébé sera de nouveau satisfaisant et stable.

Évitez l’usage des biberons

C’est l’erreur la plus fréquente que font les jeunes mamans lors de l’introduction de compléments alimentaires : donner le lait au biberon.

Attention ! Le contenant dans lequel vous donnez le lait à votre bébé est déterminant pour la suite de votre allaitement.

Utiliser le biberon pour donner le lait à son bébé, c’est accepter le risque qu’il fasse une confusion sein-tétine.

Encore faut-il savoir de quoi il s’agit !

La manière de téter le sein et le biberon est très différente. Au sein, le bébé effectue des mouvements avec sa langue pour que le lait soit extrait.

Au biberon, une simple compression de la tétine fait sortir le lait.

Le problème c’est que l’enfant risque d’avoir la même attitude au sein que celle adoptée au biberon.

Sauf que ça ne marche pas ça au sein !

S’ensuivent des épisodes de pleurs, de frustration… de refus du sein, et parfois même de grève des tétées.

La mère, complètement désorientée ne sait plus quoi faire, et l’allaitement est alors en danger….

Si vous devez compléter votre allaitement pour aider votre bébé à reprendre du poids, mon premier conseil est donc de bien choisir le contenant que vous allez utiliser.

Si vous êtes perdue, consultez les alternatives au biberon ici.

Calculer la « bonne» quantité de suppléments à donner

Déterminer la quantité adéquate de supplémentation à donner à votre bébé est essentielle pour :

  • Préserver l’équilibre de l’allaitement,
  • Maintenir votre la lactation,
  • Nourrir suffisamment votre bébé.

Pour cela, il faut d’abord calculer la quantité totale de lait dont votre bébé a besoin, puis celle qu’il reçoit actuellement.

Enfin, faites la différence entre les deux quantités obtenues pour savoir quelle quantité de lait supplémentaire vous devriez donner à votre bébé pour qu’il reprenne suffisamment de poids.

Tous ces calculs sont disponibles dans le programme créé à cet effet.

Donner les compléments avant ou après le sein ?

Il y a deux protocoles à ce sujet :

1/ Donner le sein avant les compléments pour que le bébé boive un maximum de lait maternel avant tout.

2/ La nouvelle méthode « Finir au sein », instaurée par la consultante en lactation certifiée IBLC, Christina Smillie.


Dans cette dernière méthode, on privilégie le contact et l’expérience agréable de la mise au sein du bébé.

Pour cela, on part du principe qu’il est mieux de donner au bébé le supplément de lait au début, quand il a faim et peut montrer des signes de nervosité ou d’impatience.

Une fois que le bébé a reçu un peu de lait, la mise au sein est plus calme.

La maman est moins stressée (car elle voit son bébé plus serein), et la tétée peut alors être vécue comme un moment agréable.

Ainsi, votre bébé aura envie de téter plus longtemps, et restera contre vous plus longtemps.

L’expérience agréable vécue par le bébé est essentielle pour qu’il ait envie de poursuivre l’allaitement et ne finisse pas par préférer le biberon (ou autre contenant) au détriment du sein maternel.

Attention, cette méthode est efficace à condition de donner la « juste » quantité de supplément.

Si votre bébé reçoit trop de lait avant la tétée, il sera rassasié, et n’aura pas envie de prendre le sein.


Téléchargez les courbes de croissances du bébé allaité pour savoir où vous vous situez par rapport à la prise de poids de votre bébé.

▶️ Si celle-ci est inquiétante, consultez immédiatement un médecin.

▶️ Si la prise de poids est raisonnable mais pas assez élevée, suivez tous les conseils précédemment indiqués dans l’article.

Et ne désespérez surtout pas, car un retour à l’allaitement exclusif est tout à fait envisageable après une supplémentation.


Pour aller plus loin : 


Prise de poids bébé allaité

La prise de poids du bébé allaité est très différente de celle du bébé nourri au biberon. Si vous avez utilisé la courbe de poids "classique" du carnet de

Editor's Rating:
4.7