Après quelques heures ou quelques jours de stockage au frigo ou au congélateur, vous sortez votre lait maternel pour le donner à votre bébé, et là, vous vous rendez compte qu’il sent très mauvais !

On dirait que votre lait maternel a tourné.

Certaines mamans parlent d’une odeur très forte, une odeur qui ressemble à celle du savon de Marseille ou alors, une odeur d’oignons pourris, une odeur vraiment désagréable.

Certaines parlent  même d’une odeur de vomi et puis il y a des mamans qui ont quand même le courage de goûter leur lait maternel malgré cette odeur et qui ont décrit ce goût comme un goût métallique ou comme un goût ressemblant au goût du vomi donc vraiment une odeur et un goût infects.

Si c’est votre cas, vous allez être contente parce que je vais répondre à toutes les questions que vous vous posez au sujet de votre lait maternel :

  • Pourquoi il sent mauvais,
  • qu’est ce que vous avez fait ou qu’est ce que vous auriez pu faire pour que ce ne soit pas le cas,
  • qu’est ce que vous allez faire à l’avenir pour éviter que votre lait maternel sente mauvais et ait un mauvais goût, et puis plein d’autres choses qui vous concernent si votre lait maternel sent mauvais.

Plein de choses que vous devez absolument savoir à la fin de cette vidéo.


Mais avant de poursuivre, je vais me présenter.

Je m’appelle Johanna, je suis maman d’un petit garçon qui a bientôt 7 ans, que j’ai allaité pendant un an et demi, en allaitement exclusif et à la demande mais pendant mon allaitement j’ai subi quelques difficultés suite auxquelles, j’ai décidé de changer complètement de métier et de devenir conseillère en allaitement.

C’est à partir de là que je me suis formée intensément pour pouvoir apporter des conseils au quotidien aux mamans et donc, depuis 2015, je suis devenue conseillère en allaitement et j’aide les mamans au travers de mon blog, au travers de mes formations d’allaitement et puis, depuis cette année, j’ai créée la chaîne Youtube afin de continuer de poursuivre ma quête pour aider un maximum de mamans à réussir leur allaitement et à ne plus facilement et à ne plus rencontrer de difficultés lors de leur allaitement.

Elles ont perdu leur stock de lait maternel

Pour revenir au problème du lait maternel qui sent mauvais, je connais énormément de mamans qui ont fait un gros stock de lait maternel, une grosse réserve de lait maternel donc sur plusieurs semaines, elles se sont concentrées pour avoir un bon stock de lait maternel qu’elles ont congelé et elles se sont rendu compte tardivement lorsqu’elles ont commencé à décongeler leur lait maternel que celui-ci sentait mauvais.

Résultat, elles se sont retrouvées avec un gros stock de lait maternel qu’elles ont mis énormément de temps à faire, on est d’accord, c’est très long, ça prend du temps de faire, de constituer une bonne réserve de lait maternel et elles ont dû tout jeter ou du moins elles ne pouvaient plus donner leur lait à leur bébé.

Non pas parce que le lait est mauvais car le lait maternel est toujours bon pour le bébé même s’il sent mauvais…

En revanche votre bébé, la plupart du temps, va le refuser parce que justement il a une odeur, il sent mauvais et puis le goût aussi est assez mauvais.

Et puis nous, en tant que maman, on n’a pas envie de lui proposer un lait qui sent mauvais donc toutes ces mamans qui ont stocké leur lait sans se poser la question de savoir si elles étaient concernées par le risque d’avoir un lait qui sentait mauvais, ont dû finir par jeter leur lait maternel donc plusieurs litres de lait maternel ont été gaspillés pour cette raison.

Alors rassurez vous si vous êtes concernée par cette situation, il y a des solutions, vous pouvez faire autre chose avec votre lait maternel que nourrir votre bébé, vous pouvez par exemple faire des savons de lait maternel ou bien utiliser votre lait dans le bain de bébé, votre lait a des propriétés apaisantes et nourrissantes que vous allez pouvoir utiliser pour nourrir la peau de votre bébé dans le bain.

Odeur du lait maternel et lipases

Alors maintenant entrons dans le vif du sujet, je vais vous expliquer pourquoi vous avez ce phénomène du lait qui sent mauvais et comment faire pour que ça ne soit plus le cas.

Déjà, la raison pour laquelle votre lait maternel sent mauvais, c’est que vous avez sans doute un grand nombre de lipases dans votre lait maternel.

Les lipases ce sont les enzymes qui pré-digèrent le lait maternel de manière à ce qu’ il soit pré-digéré donc plus facile à digérer pour votre bébé.

Malheureusement, lorsque lipases sont présentes en très grande quantité, elles commencent à pré-digérer le lait lors du stockage au frigo ou lors de la congélation donc au congélateur.

C’est la raison pour laquelle lorsque vous décongelez le lait maternel, il a cette odeur particulière, parce que le lait est en quelque sorte « prédigéré » et a cette odeur de lait caillé.

Test des lipases

Alors maintenant, je vais vous dire d’abord le test qu’il faut faire pour savoir si effectivement vous avez des lipases et ensuite, je vais vous dire la procédure exacte à suivre précisément pour ne plus avoir ce problème de lait maternel qui sent mauvais et je vous réserve aussi une petite surprise à la fin de la vidéo, j’espère qu’elle vous plaira, restez bien jusqu’à la fin et puis je vous expliquerai comment la voir.

Alors le test à faire pour savoir si vous avez des lipases est très simple, il suffit de stocker votre lait maternel au frigo ou au congélateur pendant plusieurs jours, le mieux est de le stocker 3 à 5 jours au frigo ou au congélateur, vous stockez un petit échantillon de lait maternel au frigo et un petit échantillon de lait maternel au congélateur, vous le laisser pendant 3 à 5 jours et au bout de ces 3 à 5 jours, vous décongelez votre lait s’il était stocké au congélateur et vous le sortez du frigo s’il était au frigo et vous sentez son odeur pour voir s’il sent mauvais.

S’il sent mauvais, c’est  que vous avez trop de lipases et qu’il faudra suivre la procédure dont on va parler juste après.

S’il ne sent pas mauvais, je vous invite à le goûter pour être sûre que vous n’avez pas de lipases et que le goût non plus n’est pas mauvais. En cas de doute, vous pouvez faire le test sur une durée plus longue, de manière à avoir un résultat un peu plus éloquent.

Eviter les lipases : protocole

Maintenant voici la procédure à suivre pour éliminer l’action des lipases qui se trouvent dans votre lait maternel et cette procédure sera à suivre, à chaque fois, pour toutes les fois où vous allez stocker votre lait, avant de le stocker au frigo ou au congélateur vous devrez suivre cette procédure, pas à pas.

La procédure se déroule en 6 étapes.

La 1ère étape est de faire chauffer votre lait dans une casserole, juste après l’avoir tiré donc votre lait est frais, vous le versez dans une casserole et vous le chauffez à feu moyen pendant environ 3 à 5mn, ça va permettre de détruire les lipases.

Essayez  de prévoir un thermomètre pour pouvoir mesurer la température de votre lait parce que c’est important d’être précis.

Si vous n’avez pas de thermomètre, regardez bien le fond de la casserole, lorsque des petites bulles se forment au fond de la casserole, la température de 50 à 60 degrés environ est atteinte, ça veut dire que vous pouvez arrêter le feu et considérer que cette température et atteinte mais si vous avez un thermomètre, c’est encore mieux, un thermomètre de cuisine bien sûr pour pouvoir mesurer la température et interrompre le feu dès qu’elle atteint entre 50 et 60 degrés.

Vous pouvez viser les 60 degrés si vous voulez être plus sûre.

On poursuit avec la 3ème étape qui est de verser le lait dans un contenant stérile et hermétique, un biberon par exemple ou un pot en verre et de mettre directement ce récipient contenant votre lait à refroidir dans un verre de glaçons.

Le but c’est qu’il refroidisse très rapidement, ça va mettre quand même environ 5 à 10 mn.

Lors de la 5e étape, vous allez verser le lait, ainsi refroidi dans votre récipient de conservation, ça peut être par exemple un sachet de conservation.

Fermez bien votre sachet et passez à la 6ème étape qui est tout simplement de stocker votre lait dans le lieu de conservation choisi, que ça soit au frigo ou au congélateur ou au freezer et n’oubliez pas, surtout, de noter la date de stockage de votre lait maternel de manière, par la suite, de pouvoir sortir en premier le lait qui a été tiré en premier, autrement dit, le lait le plus vieux présent dans votre stock.

Si vous êtes encore là, c’est sans doute que vous êtes intéressée par tout ce qui touche au stockage et à la conservation de votre lait maternel alors ça tombe bien parce que j’ai une surprise pour vous, je vous ai réservé l’accès au premier module de ma formation sur le tirage et la conservation du lait maternel, ce premier module est en accès gratuit !!! 

Vous allez y découvrir énormément de choses essentielles sur le tirage du lait maternel, je parle par exemple des « 10 fondamentaux » à suivre pour tirer votre lait maternel dans de bonnes conditions et en grande quantité, sans y passer énormément de temps, donc on va parler de plein de facteurs qui influent sur le tirage du lait maternel.

Je vais aussi vous donner:

  • la liste du matériel idéal pour tirer son lait,
  • les meilleurs tire-laits
  • mais aussi les accessoires indispensables qui vous permettront de tirer plus de lait, sans vous fatiguer davantage et sans y passer plus de temps.

Pour accéder à cette formation offerte c’est très simple, il suffit de vous inscrire en cliquant sur ce lien.

Vous accéderez à une page sur laquelle vous me remettrez votre adresse de manière à ce que je puisse vous créer un accès membre totalement gratuit pour que vous ayez accès à tout ça….