Quand la taille de la téterelle du tire-lait n’est pas bonne, qu’elle soit trop grande ou trop petite cela peut créer d’énormes dégâts.

Cela peut même se traduire par une fin de votre allaitement, car si vous ne réussissez pas à tirer du lait, vous risquez de penser que votre production de lait est bien trop faible.

Cela peut arriver, aux mamans en allaitement exclusif essayant de solliciter leur lactation avec le tire-lait, (en parallèle, à leur allaitement exclusif) mais cela peut arriver aussi aux mamans qui sont en allaitement mixte ou en tire-allaitement.

Toutes les mamans sont concernées.

Malheureusement, la plupart d’entre vous ont tendance à minimiser l’importance de la taille de téterelle, et ses enjeux sur le tirage, et même parfois sur la lactation.


Je pensais, aujourd’hui, qu’il était important d’appuyer sur ce détail (qui n’en est pas un) de la téterelle parce que, en ce moment, je suis en coaching allaitement avec une maman, qui, –d’après tout ce qu’elle m’a dit sur l’historique de son allaitement– est capable de produire une très bonne quantité de lait vu qu’elle en a eu par le passé et que, il lui arrive d’avoir des montées de lait.

Néanmoins, cette maman ne réussit pas à collecter une quantité de lait satisfaisante au tire-lait.

tirer son lait
Maman tirant peu de lait maternel au tire-lait

Pour vous donner une idée, elle tire seulement quelques gouttes de lait au tire-lait et, cela, malgré une fréquence de tirages élevée et un tirage quotidien régulier.

Donc, cette maman a pensé immédiatement qu’elle n’avait plus suffisamment de lait et que son allaitement allait bientôt se terminer.

Or, après réflexion et, après discussion, on s’est rendu compte que la taille de téterelles que cette maman utilisait pour tirer son lait n’était pas du tout adaptée à sa taille de mamelon.

Donc, Mesdames, cet article a pour vocation de vous convaincre de mesurer vos mamelons pour choisir la bonne taille de téterelle, condition indispensable pour bien tirer votre lait.

Pour cela, il faut mesurer le diamètre de vos mamelons à la base alors je dis bien « VOS » mamelons, parce qu’il faut mesurer à la fois votre mamelon du sein gauche et votre mamelon du sein droit.

Pourquoi mesurer les deux mamelons?

Tout simplement parce qu’on a toutes des tailles de mamelons qui peuvent diverger, tout comme on peut avoir un sein plus gros que l’autre, on peut aussi avoir un mamelon plus gros que l’autre. Donc, si vous ne mesurez pas la taille de chacun de vos mamelons, peut-être que vous allez choisir une taille de téterelle adaptée à l’un de vos seins mais pas à l’autre sein.

choisir la taille de téterelle
Fiche n°2 du set « Tirer mon lait » ©SUCCESS PACK™

Mesurez le diamètre de votre mamelon, à la base, donc juste avant l’aréole et, une fois que vous avez mesuré cette dimension, gardez-là bien précieusement sur un papier pour acheter une taille de téterelle adaptée.

Dans le commerce, selon les marques, vous n’aurez pas des tailles de téterelles adaptées à toutes les tailles de mamelons donc vérifiez bien avant d’acheter votre tire-lait. La marque de votre tire-lait doit disposer de téterelles adaptées à votre taille de mamelon.

Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’acheter un tire-lait –qui va peut-être représenter pour vous, un investissement onéreux– ou peut-être que vous allez vous engager sur une location d’un tire-lait électrique avec une pharmacie ou un site Internet et qu’après, vous allez être bloquée parce que vous vous sentirez obligée de garder ce tire-lait pendant toute la durée de location déjà initialement prévue et commencée.

Or, si ce tire-lait n’a pas de téterelle adaptée à votre taille de mamelon, vous allez être bloquée dans une situation délicate : avoir un tire-lait non adapté. Vous allez sans doute persévérer, continuer à tirer votre lait avec ce tire-lait et cette téterelle non adaptée à votre taille de mamelon. Forcément avec peu de résultat, et, au bout d’un moment, vous allez forcément vous décourager et penser que vous n’avez pas suffisamment de lait.

Si au contraire, vous prenez la bonne taille de téterelle, vous verrez immédiatement une différence sur vos tirages. Je vous assure que c’est vraiment très important.

Si votre téterelle est trop grande pour vous, l’aspiration sera faible. Pour comparer cela à la succion d’un bébé au sein, c’est un peu comme si vous mettiez votre bébé au sein mais que votre bébé ne réussissait pas à prendre bien le sein. L’efficacité des tétées serait alors quasi nulle, et la sollicitation des glandes mammaires aussi.

Qui dit sollicitation inefficace, dit tirages insuffisants.

Si, à l’inverse, vous prenez une taille de téterelle trop petite, cela va irriter vos mamelons et freiner la succion. Pour vous donner une idée, comparons cela à la succion d’un bébé au sein : Cela équivaudrait à un bébé prenant seulement le mamelon lors de la prise du sein.

Là aussi, il n’y a pas de sollicitation des glandes mammaires et, en plus de ça comme votre mamelon va être très serré, il va y avoir un frottement dans la téterelle qui va vous irriter, qui risque de provoquer des crevasses et qui, en plus, va vous provoquer des douleurs. Pire : ces douleurs vont inhiber votre sécrétion d’ocytocine, l’hormone d’éjection du lait maternel.

Résultat : vous allez tirer très peu de lait.


Voilà, c’était mon petit conseil pour toutes les mamans qui essaient de tirer leur lait et qui perdent espoir en voyant qu’il y a seulement quelques gouttes de lait qui sortent…

Si vous souhaitez aller plus loin, j’ai mis à votre disposition une formation gratuite dédiée au tirage du lait maternel dans laquelle je partage avec vous des conseils pour tirer plus de lait, ma liste des meilleurs accessoires pour tirer son lait, et plein d’autres astuces qui vous aideront à collecter votre lait plus vite et plus facilement.