On a toutes besoin à un moment ou un autre de collecter notre lait maternel au tire-lait.

Que ce soit :

  • Parce qu’on allaite essentiellement ou exclusivement grâce au tire-lait,
  • Pour pouvoir partir en we…
  • Ou pour préparer la reprise du travail.

Nourrir bébé + créer en parallèle un stock de lait maternel peut vite devenir un vrai casse-tête. Même pour les mamans qui ont beaucoup de lait…

Faire cela et travailler en même temps, c’est le stress. Le stress total. La peur de ne pas avoir assez de lait en réserve pour que leur bébé soit bien nourri pendant leur absence, est l’une des principales source d’anxiété des mamans allaitantes.

C’est pourquoi j’ai réuni pour vous toutes les astuces de pompage qui vont vous faciliter la tâche et vous faire gagner beaucoup de temps !


Conseil n ° 1 : Choisir le bon tire-lait

Pour optimiser vos tirages, rien de plus important que le choix du tire-lait !

Méfiez-vous car les tire-laits électriques ne sont pas toujours les plus efficaces, contrairement à ce que pensent la majorité des mamans.

Je vous conseille de vous équiper de deux tire-laits :

  • Un tire-lait électrique double pompage = gain de temps x 2
  • Un tire-lait manuel (toujours utile)

Vous pouvez louer votre tire-lait électrique auprès de votre pharmacie en présentant une ordonnance du médecin qui vous suit (sage-femme ou consultante en lactation, ou gynécologue…). Ainsi, la location sera prise en charge par la sécurité sociale.

Conseil n ° 2 : Choisissez bien la taille de la téterelle

Indispensable et trop négligé ! Vraiment !

La taille de la téterelle doit être adaptée à la taille de votre mamelon pour que l’aspiration du tire-lait soit efficace. Si ce n’est pas le cas vous ne pourrez jamais tirer votre lait avec efficience.

Vous trouverez toutes les explications pour choisir la taille de téterelle adaptée à vos mamelons sur le SET de fiches dédié au tire-allaitement.

En cours de tirage, lorsque le lait ne sort plus… Le simple fait de repositionner la téterelle en la décalant légèrement permet d’extraire un peu plus de lait.

Pour cela, retirez la téterelle au moment où le tire-lait n’aspire pas, et replacez là. ( Inutile d’arrêter le tire-lait pour le faire)

Conseil n°3 : La fréquence est meilleure que la durée

Combien de mamans restent plantées devant leur tire-lait même si le lait ne sort plus en espérant que cela stimule le sein ?

Alors, oui, c’est bien de le faire un peu. Ne pas arrêter le pompage dès que le lait ne sort plus… Mais ne restez pas comme ça pendant plus de 2 minutes. Au-delà c’est inutile.

La fréquence est le maître mot de la lactation. 

Vous souhaitez avoir plus de lait pour tirer plus de lait ?

C’est simple, tirez votre lait plus souvent, pas plus longtemps.

PLUS SOUVENT.

Pour en savoir plus sur le lien entre la fréquence de tirage/d’allaitement et la production de lait, lisez cet article.

Conseil n°4 : Tirez votre lait tôt le matin !

Le taux de prolactine, l’hormone de production du lait maternel, suit des variations en cours de journée.

Il est plus élevé en matinée et la nuit. La quantité de lait maternel produit est donc plus élevée à ces moments-là.

Pour collecter plus de lait maternel, plus rapidement et plus efficacement, je vous conseille donc de tirer votre lait le matin (ou la nuit !).

Conseil n°5 : Doublez l’efficacité de vos tirages et gagnez un temps fou !

Vous souhaitez tirer beaucoup de lait maternel, et passer moins de temps à utiliser votre tire-lait ?

J’ai une solution redoutable pour vous : tirer le lait en même temps que vous allaitez votre enfant !

Et oui, peu de mamans y pensent, mais c’est extra pour collecter beaucoup de lait rapidement. En plus, ça active la lactation. ( A déconseiller donc aux mamans qui ont trop de lait maternel…)

Comment faire pour collecter votre lait en même temps que vous allaitez ?

C’est beaucoup plus simple que vous pourriez le penser.

Déjà, il ne faut pas utiliser un tire-lait manuel. Ni même électrique.

Il faut utiliser une pompe à lait ou pompe d’aspiration.

Cet accessoire, qui fait partie de ceux que je recommande le plus souvent car les retours des mamans sont vraiment excellents, vous aidera vraiment beaucoup à constituer une bonne réserve de lait maternel.

Conseil n°6 : Faire du Power Pumping

Le powerpumping, c’est quoi ?

Méthode pour le moins efficace, le power pumping ou « tirage puissant » consiste à effectuer une série de tirages du lait maternel selon un rythme et une durée précis pendant 2 à 3 jours.

Ce procédé agit essentiellement sur 2 facteurs de production du lait maternel :

  • Augmenter les taux de prolactine,
  • Prolonger le temps de drainage des seins (et donc par conséquent diminuer la sécrétion des hormones d’inhibition du lait maternel).

Pour en savoir plus sur la production de lait maternel vous pouvez suivre mon programme  » 3 jours pour avoir beaucoup plus de lait  «  (Garantie de satisfaction 30 jours).

tirer plus de lait grâce au powerpumping
©Amourmaternel

Conseil n°7 : Technique de Marmet ou expression manuelle du lait maternel

L’expression manuelle du lait maternel est plus efficace que le tire-lait lorsqu’elle est bien effectuée.

Je conseille aux mamans de tirer leur lait au tire-lait pour plus de facilité.

Lorsque le lait ne sort plus, elles peuvent alors essayer d’extraire un peu plus de lait grâce à l’expression manuelle.

Conseil n°8 : Comprimer votre sein pendant l’extraction !

Connaissez-vous la méthode de la compression mammaire ?

Elle consiste à effectuer une compression des seins avec votre main pendant que votre bébé tète pour l’aider à recevoir plus de lait, plus facilement.

On emploie cette technique pour donner accès au lait gras plus facilement, ou aider les enfants qui peinent à téter longtemps ou encore à prendre du poids.


CONCLUSION

Avec quelques connaissances sur les principes de la lactation et plusieurs astuces sur l’utilisation du tire-lait, vos tirages seront beaucoup plus efficaces.

Vous aurez plus de lait, plus rapidement.

Bon allaitement !