Avant de commencer cet article, je tiens à vous féliciter, car il semble que vous ayez allaité votre enfant pendant au moins six mois. C’est vraiment bien, et vous pouvez en être fière. En cette période de changement que représente le sevrage, c’est essentiel d’être consciente que vous avez déjà fait beaucoup pour votre bébé, un vrai don d’amour.

D’un point de vue purement scientifique, sachez que vous avez réussi à l’allaiter pendant la durée minimum recommandée par la majorité des études sur l’allaitement et ses bénéfices. Ces dernières recommandant un allaitement exclusif pendant les six premiers mois de vie de bébé.

Peut-être était-ce un objectif de votre part ? Peut-être souhaitez-vous simplement arrêter au moment de la diversification alimentaire ? (ou pas !)

En tous les cas, cet article a pour unique objectif, celui de vous aider à arrêter l’allaitement à 6 mois. Nous allons donc voir ensemble :

  • Quelles sont les opportunités à saisir en rapport avec cet âge de « six mois », pour faciliter l’arrêt de l’allaitement ?
  • Quels sont les aliments ou produits du commerce que peut manger un bébé de six mois pour remplacer les tétées ?
  • La planification du sevrage selon une méthode adaptée aux six mois de bébé 

Arrêter l’allaitement maternel à six mois : le bon moment ?

Le moment propice pour commencer le sevrage en douceur !

Début du sevrage = début de la diversification alimentaire (6 mois révolus et +)

Pourquoi est-ce que je parle de moment propice pour commencer le sevrage ? Non pas qu’il y ait un moment où ce soit mieux, car le meilleur moment est bien évidemment celui qui répondra le mieux aux attentes et aux besoins, à la fois de la maman et du bébé, et ce, quelque soit la raison de cette décision.

Alors pourquoi « moment propice » ? Tout simplement parce que cela coïncide avec l’âge de bébé auquel l’OMS conseille de commencer la diversification alimentaire. En effet, l’OMS, -organisation mondiale de la santé- et l’UNICEF, -fonds des nations unies pour l’enfance- préconisent toutes deux de commencer la diversification alimentaire à l’âge de six mois révolus.

Attention, notion importante, six mois REVOLUS. Il existe cependant une variable à deux semaines près, prenant en compte la différence de chaque individu. Certains bébés seront prêts avant, d’autres après ces six mois révolus.

Le fait d’arrêter d’allaiter son bébé à ses six mois est facilité par la période de la diversification alimentaire.


Pour en savoir plus, regardez l’article à quel âge diversifier l’alimentation de bébé ?




Sevrage à 6 mois : le bon moment pour arrêter l’allaitement en douceur

Diversification alimentaire : un bon moyen pour faire diversion ?

  • nouveauté, curiosité
  • supprimer le sein sans imposer le biberon

Aux six mois révolus de bébé, les organisations pour l’enfance conseillent de commencer la diversification alimentaire. Ca tombe bien, ça peut nous permettre de supprimer quelques tétées sans avoir à passer par la case « biberon ».

Admettons-le, faire accepter le biberon à notre bébé nous fait un peu (voir très) peur ! Moi j’avais peur mais bon, vu que je suis une peureuse de nature, je ne devrais peut-être pas généraliser !! Ceci dit, la diversification alimentaire est un bon moyen d’éviter le biberon, en tout cas au début du sevrage, au début de l’arrêt de l’allaitement quoi !

Si votre bébé refuse le biberon vous pourrez trouver des alternatives au biberon ici.

Arrêter l’allaitement commence par arrêter une tétée, puis deux, puis trois etc… Le fait de commencer à 6 mois permet de remplacer la tétée par au choix :

  • Un repas (au début ça ne sera pas vraiment un repas copieux…)
  • Un petit-déjeuner. En principe il ne faut pas supprimer la tétée du matin au début du sevrage car c’est l’une des tétées qu’il faut supprimer en dernier.
  • Un goûter
  • Un apéro AHah !

Comment arrêter l’allaitement par l’introduction des aliments ?

« Les produits laitiers sont nos amis pour la vie »

Même si je ne suis pas fan de cette phrase (ci-dessus), car elle participe au lobby laitier et que je suis anti-lobby, ça n’est pas le sujet ici, et c’était sympa de la mettre. Non ? ! 🙄

Bref, j’ai mis cette phrase tirée d’une publicité, pas seulement parce qu’elle sonnait bien, mais aussi et surtout parce que dans ce cas précis, elle a vraiment du sens. Pour le coup, quand on souhaite arrêter l’allaitement, on est bien content d’avoir des produits laitiers à proposer à notre poussin bébé !

(Pour ma part je l’appelle poussin, poussinou, bébé doux, petit ange, et depuis peu mon titounet, mon titou d’amour etc… lol, je crois que je n’ai jamais eu autant d’inspiration que pour donner des surnoms d’amour à mon fils chéri)

Quels produits proposer à bébé pour remplacer la tétée de 4 heures ?

arrêter l'allaitement à 6 moisLa tétée de + ou – 4 heures, vous serez d’accord qu’on peut considérer que c’est la tétée du goûter ! Alors voici nos produits phares pour remplacer la tétée du goûter par un « goûter alimentaire » ou « goûter solide » pour un bébé de 6 mois :

  • Un petit suisse croissance (ou 2 petits suisses selon l’appétit de votre bébé )
  • ou Un yaourt pour bébé
  • et une compote
  • Un peu d’eau



Quels aliments proposer à bébé pour remplacer une autre tétée ?

arreter allaiter à 6 mois diversification légumes

Personnellement je préconise de remplacer en priorité les tétées de milieu de journée. Autrement dit, conserver les tétées nocturnes s’il y en a encore, et les tétées précédant ou suivant une séparation. En l’ occurrence, la tétée précédant ou suivant la nuit, soit la tétée du soir, et celle du matin !

Je pars donc du principe que vous allez remplacer la tétée du midi grâce à la diversification alimentaire par :

  • environ 150g de légumes cuits
  • 15g de viande (pas plus, il ne faut pas être en surdosage pour les apports en protéines)
  • Compote en dessert si votre enfant a encore faim.

Pour avoir un apport en protéines équilibré, il faut faire en sorte de donner des produits laitiers à votre enfant lorsque vous ne lui servez pas de viande. Par exemple :

  • légumes + viande puis une compote en dessert
  • légumes, puis en dessert un yaourt.

ATTENTION : L’OMS conseille de commencer la diversification alimentaire seulement à partir des 6 mois révolus de bébé, soit au début du 7ème mois—> En savoir plus.

6 mois révolus : début de la diversification !

Suite à la lecture des précédents chapitre vous allez me dire : mais je commence à peine la diversification, il ne mange pas encore tout ça !!

Bien sûr, vous avez raison, on commence petit à petit. Prenez en compte les indications données précédemment pour avoir un repère de ce qui va, à terme, remplacer la tétée (complètement).

Pour commencer je vous conseille de lui proposer la découverte des aliments en suivant la méthode d’un seul changement à la fois sur trois critères, en suivant le guide sur le démarrage de la diversification alimentaire de bébé.

Une fois que vous avez pris connaissance de cet article, vous pouvez commencer le sevrage. Faites découvrir les aliments à votre enfant, puis complétez par une tétée, le temps qu’il mange assez pour qu’il n’y ait plus nécessité de compléter les apports nutritionnels par du lait.

Pour celles qui veulent avant tout se libérer de la tétée en tant que telle, je vous dévoile ci-après la méthode que je conseille à toutes et que j’ai moi-même suivie avec succès pour arrêter l’allaitement, sans douleurs, et sans regrets.


Arrêter l’allaitement à 6 mois : la méthode que je conseille

Etat des lieux : les tétées préférées

La première chose à faire, c’est établir le planning actuel de l’allaitement de bébé. Ecrivez noir sur blanc chacune des tétées que fait votre bébé. Y en a t-il 4, 5, 6 ou plus ? L’essentiel, c’est de le savoir, et de le noter afin de préparer une sorte de programme de suppression de tétées.

N’oubliez pas de noter aussi la (ou les) tétée(s) nocturne(s) s’il y en a.

liste des tétées quotidiennesMaintenant que vous avez établi la liste des tétées quotidiennes que réclame votre bébé de 6 mois, vous allez mettre en évidence vos tétées préférées et les tétées préférées de bébé (vous les soulignez, les entourez, faites un cœur, bref, mettez les en évidence comme il vous plaira).

Une fois que c’est fait, il faut qu’il vous reste une seule tétée, en gros ça va être la tétée « la moins importante » à vos yeux, et surtout pour votre bébé, car le but principal, ne l’oublions pas, c’est d’arrêter l’allaitement facilement, sans peine. Donc choisissez la tétée qui -selon vous- lui manquera le moins. Celle à laquelle il sera le plus facile pour lui de renoncer.

Vous y êtes ? Si à tout hasard vous ne savez pas, comme dit en milieu d’article, en principe on supprime la tétée du midi ou du goûter car elles sont à la fois :

  • plus faciles à remplacer par l’introduction de l’alimentation solide / diversification alimentaire
  • situées en milieu de journée, donc plus éloignées des périodes de séparation entre l’enfant et sa maman (séparation=nuit)

Ca y est, vous avez fait votre état des lieux ? Super ! Vous avez fait la moitié du travail !! 😀



Supprimer des tétées progressivement = une condition sine qua non pour un sevrage heureux

Maintenant que vous savez quelle sera la tétée que vous allez supprimer, passons aux choses sérieuses !

Alors d’abord, je pars du principe que vous souhaitez arrêter l’allaitement en respectant le rythme de bébé. Je considère donc que vous allez le faire progressivement, et non pas en 5 jours. (Même si ma méthode s’applique à n’importe quelle durée, je garantie un sevrage en douceur seulement si on respecte le rythme d’adaptation de bébé à la nouvelle situation, au même titre que l’adaptation de la maman)

L’arrêt de l’allaitement pour qu’il se passe bien, doit être fait progressivement et sereinement. En effet, il ne doit pas être trop rapide parce qu’il engendrerait des effets secondaires : douleurs mammaires, engorgement et tristesse ou colère de bébé.

3 actions à faire au choix, pour supprimer la tétée en question

Bref, maintenant que vous avez choisi la tétée que vous ne souhaitez plus faire, vous allez, au moment de cette tétée, proposer autre chose à bébé. Vous allez lui proposer au choix :

  • des aliments qui correspondent à la tétée en question ( Par exemple, s’il s’agit de la tétée du gouter, cf.paragraphe « quels produits donner à bébé pour remplacer la tétée de 4 heures ? »). Compléter par la tétée ou un biberon selon les quantités absorbées par bébé ou attendre la prochaine tétée pour le nourrir au sein (à vous de voir selon l’appétit de bébé).

 

 

  • S’il s’agit d’une tétée (« de trop »*), c’est à dire, une tétée qu’on peut supprimer sans la remplacer, on fait en sorte de solliciter bébé, le faire sortir, le faire jouer, voir d’autres enfants à l’heure où il tète habituellement. L’essentiel est d’occuper son esprit jusqu’à l’heure de la prochaine tétée. Le but étant que petit à petit, il s’habitue à ne plus avoir la tétée qu’on a décidé de supprimer.

 

*Tétée « de trop » : On va considérer, puisqu’on veut arrêter l’allaitement, qu’un bébé de 6 mois ou plus n’a besoin que des 4 tétées matin+midi+goûter+soir quotidiennes et éventuellement 1 tétée de nuit. Les tétées qui sont « en plus » (allaitement à la demande par exemple), on va les supprimer sans les remplacer par autre chose.

Une fois que la tétée est supprimée, que fait-on ?

Une fois que bébé a accepté la fin de cette tétée, il faut attendre qu’il s’habitue au nouveau rythme avant d’essayer de supprimer une autre tétée. Pour cela, il n’y a pas de délai précis car tout dépend de bébé et vos propres attentes.

Pour vous donner un ordre d’idée, comptez au moins 5 jours avant de supprimer une nouvelle tétée. Bien sûr, si vous attendez 10 jours, c’est mieux. A 15 jours, on est sûr que notre enfant est totalement adapté à la nouvelle situation. Je vous laisse libre de juger par vous-même selon votre situation.

L’important étant de ne pas « brusquer » bébé, tout en répondant à vos objectifs ou vos contraintes.


Alors, avez-vous réussi ? Je vous invite à écrire dans les commentaires vos difficultés rencontrées. Qu’est-ce qui a fonctionné ou qui au contraire n’a pas marché pour vous ? Mon article vous a t-il aidée ? Vos suggestions pour aider les autres mamans, vos découvertes etc…

Bises à toutes, et bonne fin d’ allaitement !

 

{ Ressources pour aller plus loin } :

 

{ Articles dans le même thème } :

 

[mailpoet_form id= »1″]


Cet article vous a aidée ?

[Total : 2    Moyenne : 5/5]
Commentaires Facebook

Laissez un commentaire, ça me fera plaisir !)