Lorsque vient le moment de reprendre le travail, de nouvelles questions et préoccupations surgissent : est-il possible de poursuivre l’allaitement malgré la reprise du travail ? Comment concilier allaitement et travail ? La reprise du travail risque t-elle de compromettre mon allaitement ?

Dans cet article, nous aborderons ces thématiques importantes et fournirons des conseils pratiques pour vous aider à concilier au mieux l’allaitement et le travail. Ensemble, nous explorerons les meilleures stratégies, les difficultés courantes et les solutions possibles pour que vous puissiez vivre cette transition en douceur et en toute confiance. L’allaitement et le travail sont parfaitement compatibles, et nous sommes là pour vous aider à y parvenir.


Allaitement et travail : préparer la reprise avec un stock de lait abondant

allaitement et travail stock de lait

Investir dans un matériel de qualité pour optimiser ses tirages

Lorsque vous envisagez de reprendre le travail, il est essentiel de disposer d’un matériel de qualité pour faciliter le processus de tirage du lait maternel. Investir dans un tire-lait efficace et adapté à vos besoins peut vous aider à maximiser la durée de vos tirages au travail et à augmenter vos collectes de lait maternel.

Voici quelques caractéristiques à privilégier sur votre tire-lait :

  • Choisissez un tire-lait électrique. Ils sont recommandés pour un usage régulier au travail, car ils assurent un tirage plus rapide et plus efficace.
  • Optez pour le double pompage. Tirer votre lait simultanément sur les deux seins, vous fera économiser du temps et d’augmenter la quantité de lait exprimé.
  • Choisissez un tire-lait léger. Si vous devez vous déplacer fréquemment pendant vos heures de travail, ou que vous ne souhaitez pas être remarquée avec votre tire-lait, choisissez un modèle compacte et léger, que vous pourrez mettre dans votre sac à main. Cela vous permettra de l’utiliser facilement dans différents environnements professionnels, même en déplacement.
  • Votre tire-lait doit être également discret voire silencieux. Si vous optez pour un tire-lait bruyant (même un peu), vous risquez d’être gênée par le bruit ou d’avoir peur de déranger vos collègues de bureau. Cette forme de stress ou d’appréhension peut affecter votre éjection du lait maternel à cause du cortisol, l’hormone du stress inhibant l’ocytocine (hormone d’éjection du lait maternel). C’est pourquoi, un tire-lait discret est la meilleure option.

Investir dans un matériel de qualité vous permettra de tirer votre lait de manière plus efficace et confortable au travail. Cela vous aidera à maximiser vos collectes de lait maternel, à maintenir votre production de lait et à offrir à votre bébé tous les bienfaits nutritionnels du lait maternel, même lorsque vous êtes séparée pendant la journée de travail. Cela vous demandera également moins d’effort et de temps, ce qui vous permettra de poursuivre votre allaitement plus longtemps.

En complément du tire-lait, il existe des accessoires de tirage passif que je recommande à toutes les mamans qui allaitent et travaillent simultanément (ou qui envisagent de reprendre le travail rapidement). Leur utilisation –en dehors des horaires de travail-,permet de collecter beaucoup de lait sans effort et de gagner beaucoup de temps.

allaitement et travail : concilier les deux

Inscrivez-vous gratuitement aux 2 modules offerts ci-dessus (extrait de la formation WORKING MOM™) pour connaitre la liste du matériel idéal pour vos tirages à la maison et au travail,et accéder à plein d’autres conseils.

Avoir suffisamment de lait pour votre bébé en votre absence

Pour organiser efficacement vos tirages à la maison et constituer une réserve de lait maternel abondante et durable tout en poursuivant votre allaitement et le travail, voici les étapes à suivre :

  1. Familiarisez-vous avec les règles d’hygiène pour le stockage et la conservation du lait maternel.
  2. Avant de commencer à tirer votre lait, n’oubliez surtout pas l’étape cruciale que beaucoup de mamans négligent ou méconnaissent : vérifiez vos lipases. ⚠️ Si vous négligez cette étape, vous risquez de devoir JETER LA TOTALITÉ DE VOS RÉSERVES du jour au lendemain ! ⚠️
  3. Déterminez les quantités de lait à prévoir par jour pour votre bébé en fonction de son âge.
  4. Adaptez votre production de lait maternel pour répondre aux nouveaux ou futurs besoins de votre bébé (rythme de tirage).
  5. Mettez en place des routines efficaces pour vos séances de tirage (à la maison comme au travail).
  6. Organisez votre stock de lait pour faciliter les étapes de décongélation et réchauffage.
  7. Organisez le tirage et le stockage du lait au travail + son transport au frais lors du trajet domicile-travail.

Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup d’aspects à prendre en compte et à assimiler pour être bien organisée. N’hésitez pas à consulter les articles vers lesquels je vous renvoie afin de disposer de toutes les informations nécessaires.

Toutes ces étapes (et les calculs qui vont avec) sont prédéfinis dans le programme Working Mom™. En seulement quelques clics vous saurez précisément quelle quantité de lait prévoir pour votre bébé au quotidien, combien de tirages effectuer par jour pour avoir suffisamment de lait à remettre à la nounou/crèche, quelles routines suivre selon le moment auquel vous commencez (avant/après la reprise), et plein d’autres éléments pour vous faciliter la vie.

Allaitement et travail : conseils pour tirer votre lait au bon moment

allaitement et travail
Maman tirant son lait au travail

La question revient souvent et elle est très pertinente. Toutefois, elle peut être abordée de trois manières différentes :

Quand tirer son lait avant la reprise du travail ?

Il est essentiel de choisir des moments où votre bébé ne sera pas privé de lait maternel. Par exemple, évitez de tirer votre lait juste avant une tétée, car vos seins risquent d’être vides et votre bébé n’aura pas assez de lait.

Il est préférable de le faire à un moment éloigné de la prochaine tétée, tout en commençant par collecter de petites quantités de lait pour permettre à votre lactation de s’adapter. Tirer votre lait tous les jours à la même heure peut améliorer vos résultats de tirage, et je vous conseillerais même de choisir des horaires qui seront ceux auxquels vous pourrez tirer votre lait quand vous aurez repris le travail.

Si vous avez une question plus précise, telle que “Combien de fois dois-je tirer mon lait pour un bébé de 3 mois, sachant que je reprend le travail dans 2 semaines ?“, alors vous trouverez la réponse dans le tableur de calcul du programme Working Mom™. Il vous suffira d’entrer ces données, et il calculera pour vous la quantité de lait que vous devez collecter, en combien de temps, et combien de tirages mettre en place chaque jour pour y parvenir.

Quand tirer son lait avant et après une journée de travail ?

Il est important de tirer son lait avant et après une journée de travail, même si vous allaitez votre enfant à la demande lorsque vous êtes à la maison.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé :  Passer de l'allaitement au biberon en 8 étapes

Contrairement à une idée reçue, il ne suffit pas de tirer la quantité nécessaire pour le lendemain. Vous devez tirer plus de lait que les besoins quotidiens, car votre réserve diminuera progressivement avec la croissance de votre bébé et la diminution de votre disponibilité.

Calculez précisément les quantités de lait nécessaires pour votre bébé au quotidien afin de planifier vos tirages en conséquence, et d’éviter de gaspiller du lait maternel. En effet, si vous prévoyez trop de lait pour la nounou/crèche, le lait en excès va être jeté. Ce sera une quantité de lait maternel perdue, que vous devrez “rattraper” en collectant plus de lait.

Pour faciliter le tirage avant et après le travail tout en continuant d’allaiter directement au sein, la solution la plus pratique est d’utiliser une pompe manuelle ou un dispositif de tirage passif. Ainsi vous pourrez faire deux choses en même temps sans vous fatiguer : allaiter et tirer votre lait (sans priver votre bébé de votre lait).

→ Vous trouverez la liste de ces éléments (avec les liens directs) dans les modules offerts du programme Working Mom™.

Quand tirer son lait au travail ?

Le tirage du lait sur le lieu de travail dépend du respect du temps de pause allaitement. Par défaut, ce temps est généralement d’une heure par jour de travail. Cependant, cette durée peut varier en fonction de votre emploi (fonctionnaire ou salariée) et des conditions de tirage spécifiques.

→ J’aborde ces détails plus en profondeur dans cet article (et dans la formation).


L’allaitement et le travail sont parfaitement compatibles, et je suis là pour vous aider à poursuivre votre allaitement dans de bonnes conditions, aussi longtemps que vous le souhaitez, malgré la reprise du travail.

Vous l’aurez compris, investir dans un matériel de qualité est primordial, tout comme constituer une réserve de lait conséquente, et avoir une excellente organisation. C’est essentiel pour réussir à avoir assez de lait au quotidien pour votre bébé, et maintenir votre lactation sur toute la durée de votre allaitement.

Planifier cela avec des calculs vous facilitera beaucoup la vie car cela vous permettra de savoir précisément quoi faire, et évitera les gaspillages de lait maternel. En parallèle cela vous garantira un maintien de votre production de lait pour combler les besoins de votre bébé.

J’ai accompagné personnellement plusieurs mamans (en coaching allaitement) lors de leur reprise du travail, et c’est à partir de ces accompagnements que j’ai réalisé le programme Working Mom™. Je sais combien il est utile et combien il aide les mamans à vivre cette transition dans de bonnes conditions, c’est pourquoi je n’ai pas hésité à vous en parler plusieurs fois dans cet article.

Ne partez pas sans lire le sommaire du programme car nous préparons plein d’autres choses comme la séparation avec bébé, le choix de la nourrice, vos droits au travail, les risques à éviter lors de la première semaine de reprise, etc…

FAQ sur allaitement et travail :

Comment puis-je concilier l’allaitement et mon retour au travail ?

Pour concilier l’allaitement et votre retour au travail, voici quelques conseils pratiques :

  1. Commencez à vous organiser à l’avance : Avant de reprendre le travail, commencez à réfléchir à la manière dont vous allez gérer l’allaitement pendant vos heures de travail. Informez-vous sur les politiques de votre entreprise concernant l’allaitement et prenez contact avec votre responsable des ressources humaines pour discuter de vos besoins.
  2. Trouvez un endroit approprié pour tirer votre lait : Renseignez-vous sur les installations disponibles dans votre lieu de travail pour tirer votre lait en toute intimité. Idéalement, vous devriez avoir accès à une pièce confortable et équipée d’une prise électrique pour brancher votre tire-lait.
  3. Communiquez avec votre employeur et vos collègues : Informez votre employeur de vos besoins en matière d’allaitement et discutez des arrangements possibles pour tirer votre lait au travail. Expliquez également vos besoins à vos collègues pour qu’ils comprennent et respectent votre intimité pendant les sessions de tirage.
  4. Préparez-vous à la séparation : La séparation d’avec votre bébé peut être difficile émotionnellement. Trouvez des moyens de maintenir un lien étroit avec votre bébé pendant la journée de travail, comme en emportant un objet qui porte son odeur ou en regardant des photos de lui. Prévoyez également du temps de qualité avec votre bébé le matin et le soir pour renforcer le lien entre vous.

Une fois que vous aurez repris le travail, vous pourrez concilier les deux en suivant une bonne routine de tirage, et en allaitant votre bébé dès votre retour à la maison ainsi que les week-end.

Combien de temps dois-je allaiter avant de retourner au travail ?

Il n’y a pas de durée fixe pour l’allaitement avant de retourner au travail, car cela dépend des préférences personnelles de chaque mère et des recommandations de santé. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande l’allaitement exclusif jusqu’à l’âge de six mois, ce qui signifie que votre bébé ne reçoit que du lait maternel sans aucun autre aliment.

Idéalement, si vous envisagez de retourner au travail après six mois, vous pouvez continuer à allaiter pendant cette période et commencer à introduire progressivement des aliments complémentaires à partir de l’âge de six mois, tout en poursuivant l’allaitement.

Cependant, la décision finale dépend de vous et de votre bébé. Vous pouvez choisir de continuer l’allaitement exclusif jusqu’à six mois, puis passer à une combinaison d’allaitement et de biberon lorsque vous reprenez le travail. Ou vous pouvez décider de poursuivre l’allaitement exclusif pendant plus de six mois si cela convient à vous et à votre bébé.

Comment puis-je tirer mon lait au travail ?

Informez votre employeur de votre intention de tirer votre lait au travail et questionnez-le sur la disponibilité d’une salle de lactation ou d’un espace privé où vous pourrez tirer votre lait en toute intimité. Assurez-vous que cet endroit dispose d’une prise électrique pour votre tire-lait et d’un lavabo pour vous laver les mains. J’ai mis à votre disposition un modèle de lettre à destination de l’employeur, sous format word dans le programme Working Mom™.

Combien de fois par jour devrais-je tirer mon lait ?

Idéalement, vous devriez tirer votre lait aussi souvent que votre bébé prendrait habituellement le sein. Néanmoins, si vous souhaitez calculer un rythme de tirage optimal pour assurer les quantités de lait nécessaires à votre bébé au quotidien + de quoi maintenir votre lactation et entretenir le stock de lait congelé, utilisez le tableur mis à votre disposition dans la formation.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé :  tire lait travail

Comment puis-je conserver mon lait exprimé au travail ?

Vous pouvez conserver votre lait exprimé dans des biberons de verre ou des sacs de conservation spécialement conçus pour le lait maternel, que vous stockerez au réfrigérateur de la salle de repas de votre travail. S’il n’y en a pas, des alternatives existent, comme l’utilisation d’un mini-frigo.

Assurez-vous de les étiqueter avec la date de collecte et de les ranger dans un réfrigérateur dédié au travail. Si vous n’avez pas accès à un réfrigérateur, vous pouvez utiliser des packs réfrigérants pour garder le lait au frais jusqu’à ce que vous puissiez le ramener chez vous.

Combien de temps puis-je conserver mon lait maternel exprimé ?

Vous pouvez conserver le lait maternel exprimé au réfrigérateur pendant environ 3 à 5 jours. Si vous le congeler, il peut être conservé jusqu’à 6 mois. Assurez-vous de respecter les directives de conservation recommandées pour garantir la sécurité du lait. Vous trouverez plus d’informations sur les règles de conservation du lait maternel dans cet article.

Que dois-je faire si je ne peux pas tirer mon lait au travail ?

Si vous ne pouvez pas tirer votre lait au travail, vous pouvez essayer de le faire juste avant de partir au travail, dès votre retour à la maison, et pendant les jours de congé. Assurez-vous de bien nourrir votre bébé lorsque vous êtes ensemble pour compenser les tétées manquées.

Des alternatives sont également possibles, comme le tirage du lait maternel dans la voiture (si la raison pour laquelle vous ne pouvez pas tirer votre lait au travail est liée à l’absence de salle disponible ou de prise). Dans ce cas, une organisation sera nécessaire comme l’utilisation d’un adaptateur pour brancher le tire-lait à l’allume cigare de votre voiture, des accessoires pour vous assurer une certaine intimité, etc…

Leave a Reply