Votre bébé a un rgo ? Vous avez certainement essayé plein de choses pour atténuer ses reflux, mais en vain ! Dans cet article, je ne vous vends pas des solutions miracles, mais je vous livre toutes les solutions connues pour soulager le rgo de bébé.

Vous apprendrez à reconnaître le RGO, mieux comprendre son origine, mais aussi comment le résorber au mieux grâce à des habitudes alimentaires, des positions, le rythme de l’alimentation/allaitement, les vêtements adaptés, mais aussi de nombreux accessoires permettant de réduire son impact. Je vous donnerai mes conseils pour améliorer le sommeil de votre bébé, de jour comme de nuit.

En cas d’allaitement, vous pourrez voir quels aliments il faut privilégier ou au contraire éviter… et enfin, comment diagnostiquer et traiter le rgo par les médicaments. Bref, vous aurez toutes les cartes en main pour agir et aider votre enfant à mieux vivre son rgo.


RGO : c’est quoi concrètement ?

Que signifie RGO ?

RGO = reflux gastro-oesophagien. Le mot vient de « gaster » = estomac et de œsophage.

Concrètement, il s’agit de l’inversion du flux alimentaire (reflux), qui -au lieu de poursuivre sa descente dans l’appareil digestif- , remonte après avoir été en partie digéré par l’estomac.

Au lieu de suivre leur cours habituel et passer dans les intestins, les aliments pré-digérés (nutriments) remontent par l’oesophage. Le problème c’est qu’ils sont mélangés à l’acide de l’estomac. Cet acide contenu dans le reflux est très irritant pour la muqueuse de l’oesophage, ce qui provoque les douleurs.

Pourquoi y a t-il un reflux ?

Le reflux ou rgo, se produit parce que le muscle situé entre l’oesophage et l’estomac ne fonctionne pas bien. Ce muscle, c’est le sphincter oesophagien inférieur.

Il s’ouvre lorsque nous déglutissons, afin de laisser descendre la nourriture ingurgitée dans l’estomac. Ensuite, il se referme pour éviter les remontées acides (car l’estomac utilise l’acide gastrique pour transformer les aliments en nutriments). C’est une sorte de valve étanche. Lorsqu’il ne se referme pas, ou pas complètement, les sucs gastriques remontent : on parle de reflux ou rgo.

Ce reflux est très courant chez le bébé et bénin la plupart du temps. On considère qu’il est normal car il serait du à l’immaturité de ce muscle. Néanmoins le rgo peut aussi être du à l’angle qui sépare l’oesophage et l’estomac. Cet angle étant encore trop faible car l’estomac n’a pas encore pris sa position définitive.

Le rgo de bébé est plus fort entre 1 et 4 mois et se termine généralement à l’acquisition de la marche, vers 12-18 mois, sans aucun traitement.

RGO : les différents types de reflux

Il existe trois type de reflux, variables selon l’âge et l’origine du reflux.

Le rgo fonctionnel

Chez les nourrissons et les bébés on parle de reflux fonctionnel. Le sphincter oesophagien se relâche, et bébé régurgite. C’est la situation classique du reflux chez bébé. Ce phénomène d’autant plus fréquent lorsque bébé est jeune. C’est pourquoi les bébés prématurés sont encore plus touchés par le rgo.

Le rgo pathologique

Le reflux est considéré pathologique lorsqu’il se produit très fréquemment et provoque d’autres symptômes plus graves.

Le rgo secondaire

Cet autre reflux est causé par des troubles neurologiques ou certaines maladies pulmonaires. Certaines personnes souffrent d’une hernie hiatale à l’origine de ces troubles.

Pourquoi mon bébé a t-il un RGO ?

Pourcentage bébé rgo

Le rgo est très répandu chez les bébés et les jeunes enfants. Il touche environ 40% des bébés de moins de 3 mois. A partir de 10 mois, ce taux chute à 5%.

La régurgitation du lait après le repas de bébé est la plupart du temps bégnine, et sans aucun danger. Elle ne nécessite donc, à priori, aucun traitement médical.

Quel type de reflux a mon bébé ?

Il existe deux catégories de reflux : le reflux interne et le reflux externe.

Le rgo « commun », dont souffre la majorité des bébés est le rgo interne. Il s’agit du reflux fonctionnel, qui est physiologique et normal. Celui que j’ai décris dans mes explications précédentes.

Lorsque ce reflux est extra-oesophagien, il est beaucoup plus dangereux, et il faut alors s’en inquiéter car il peut endommager les voies respiratoires. Il est caractérisé par une toux sèche, les cordes vocales gonflées, et une respiration sifflante, inquiétante. Il faut alors consulter un pédiatre au plus vite.

Ne vous inquiétez pas, si votre bébé a un reflux extra-oesophagien, vous vous rendrez compte qu’il y a un problème.

Amélioration naturelle du rgo de bébé

Le reflux interne s’améliore de façon naturelle au cours du temps. Comme évoqué précédemment, l’immaturité du sphincter oesophagien couplée à un angle entre œsophage et estomac trop faible, est à l’origine du rgo de bébé.

Ce rgo s’améliorera naturellement avec le temps pour plusieurs raisons :

  • le muscle de l’oesophage deviendra plus fort

  • l’angle entre l’estomac est l’oesophage s’agrandira

  • bébé commencera l’alimentation solide

  • bébé aura une position verticale et sera moins souvent allongé grâce à l’aquisition de la marche.

Chez certains enfant le reflux perdure malgré tout. Selon les symptomes du rgo, vous pourrez décider de consulter un médecin pour améliorer la situation.

Comment reconnaître le RGO chez bébé ?

Le symptôme le plus évident, est la régurgitation après le repas ou la tétée. Elle est accompagnée de douleurs ressemblant à des coliques. Le bébé pleure, parfois il hurle. On voit qu’il ne se sent pas bien après avoir mangé ou tété.

Certains bébés peuvent finir par refuser de s’alimenter, ayant compris que leurs douleurs étaient associées au repas. Chez les bébés allaités ça peut se traduire par une grève des tétées (bébé refuse de téter).

Voici un tableau qui peut vous permettre de voir quels symptômes affectent votre enfant :

reconnaitre le rgo de bébé
Tableau extrait du SET « Comprendre mon bébé allaité_ ©Amourmaternel

Autres signes de RGO

  • Gain de poids faible chez certains bébés concernés par le rgo.

  • Toux chronique

  • Respiration sifflante.

  • Sensibilité à certains aliments et à certaines boissons (café, thé, boissons acides, jus de fruits…) → intolérances et/ou allergies.

Cas particulier : le reflux silencieux

Le reflux silencieux est celui au cours duquel le bébé ne régurgite pas et ne vomit pas, ce qui rend le diagnotic plus difficile.

Cependant, les parents pourront s’apercevoir que leur enfant ne se sent pas bien et pleure toujours après le repas ou les tétées. Cela leur permettra de prendre conscience du lien entre les pleurs et l’alimentation de leur bébé.

Il peut alors être nécessaire de consulter un médecin pour établir le diagnostic.

Comprendre le RGO

Symptômes

Explications

Comportement de bébé

Désordres digestifs et reflux 

Brûlures d’estomacLes brulures d’estomac sont liées à l’acide gastrique qu’utilise l’estomac pour commencer la digestion des aliments. Un excès d’acide peut provoquer des brulures d’estomac et des douleurs.Bébé pleure, hurle ou se tortille.
RégurgitationsC’est lié à l’immaturité du sphincter oesophagien, et à l’angle qui sépare l’oesophage et l’estomac. C’est normal.Bébé régurgite une partie du lait consommé.
Douleurs abdominales / coliquesDe même que les brulures d’estomac, les douleurs abdominales sont liées à l’acide gastrique.Bébé crie fort, hurle. Ses cris sont perçants. Parfois il se cambre ou se jette en arrière.
VomissementsLes vomissements, s’il ont lieu plusieurs fois sans que votre enfant n’ait de maladie type gastro-entérite, sont à prendre avec beaucoup d’attention. Ils peuvent être liés à d’autres problèmes, notamment des allergies alimentaires. Consultez un médecin.Bébé vomit une grande quantité de lait, plusieurs fois.

Problèmes d’ordre respiratoire liés au rgo

Maladies respiratoires chroniquesInfections respiratoires récurrentes liées, -peut-être- à un reflux externe.Votre bébé tousse souvent, a une respiration sifflante, est souvent malade. Consultez un médecin.
Toux, respiration sifflanteLe suc gastrique, même inhalé dans des quantités minimes, provoque une irritation répétée des bronches et des poumons.Un son aigu se produit lorsque bébé respire. Consultez un médecin.
Difficulté à respirerUne infection respiratoire sévère ou une maladie autre peuvent être à l’origine du problème.Votre bébé semble avoir des difficultés à respirer. Allez aux urgences pédiatriques !

Problèmes d’alimentation

Faible prise de poids, malnutrition.Si votre enfant régurgite ou vomit une bonne partie de son alimentation, cela explique sa faible prise de poids.

Ensuite, vu qu’il tète fréquemment mais que les tétées sont courtes, il a accès au lait sucré de début de tétée mais pas au lait gras de fin de tétée. Suivez mes recommandations dans le paragraphe « rgo chez bébé allaité » ci-après.

Bébé perd du poids ou ne prends pas de poids. Il semble avoir toujours faim.
Difficultés d’alimentationDes douleurs liées au reflux peuvent gêner votre bébé pendant la déglutition. Le reflux est fort. Si cela dure, il y a nécessité de faire un diagnostic plus poussé et prendre l’avis d’un médecin.Votre bébé semble ressentir une douleur lorsqu’il déglutit / tète. Parfois il refuse de téter ou de manger.

Sommeil et rgo de bébé

Insomnie, sommeil léger.La position allongée agrave le rgo. Le reflux remonte plus vite et plus facilement. Votre bébé ressent les brulures liées aux sucs gastriques ce qui l’empêche de dormir.Bébé a le sommeil léger, jour et nuit. Il se réveille par sursauts, ou en pleurs. Certains bébé refusent de s’allonger.

Autres symptômes

Otite ou douleur à l’oreilleLes douleurs ORL peuvent irradier vers les oreilles.Votre bébé hurle, se touche l’oreille.
OesophagiteUne quantité élevée et récurrente de sucs gastriques qui remontent dans l’oesophage peut provoquer une oesophagite : inflammation de l’oesophage.Bébé hurle tout le temps, il vomit. Consultez votre médecin sans tarder. S’il vomit du sang allez aux urgences.
Erosions dentairesL’acide gastrique peut endommager l’émail dentaire lorsqu’il remonte dans la bouche.Les dents de votre bébé sont abimées, elles semblent avoir été « limées ».

Comment soulager le rgo de bébé ?

Astuces pour calmer le rgo

Quelle position pour bébé et son rgo ?

La façon la plus simple de limiter le rgo, c’est d’être en position droite, le plus souvent possible.

Si votre bébé a un âge auquel il ne sait pas encore se tenir droit, il faudra faire en sorte de le porter un maximum et/ou d’utiliser des accessoires qui permettent de le maintenir dans une position redressée.

Evitez aussi que ses jambes soient trop relevées lorsqu’il est en position + ou – assise. Considérez qu’il vaut mieux que ses genoux soient toujours en dessous de l’axe de ses hanches.

NB : contrairement aux bébés souffrant de gaz, il est déconseillé d’allonger bébé et de lui replier les jambes sur son ventre. Cela aggrave le rgo.

Quelles habitudes alimentaires pour bébé et son rgo ?

  • Positionnez votre bébé dans une position verticale pendant chaque repas ou tétée. Ensuite, gardez-le dans cette position pendant les 20-30 minutes qui suivent. Plus votre bébé sera en position verticale souvent, moins il souffrira du rgo.
  • Privilégiez une alimentation fréquente, en petites quantités. Souvent cela permet de réduire les symptômes du RGO car cela évite le « trop-plein » dans l’estomac.
  • Dès que bébé sera en âge de commencer la diversification, et qu’il sera prêt, privilégiez une alimentation plus solide. Les aliments plus solides créent moins de problèmes de reflux gastriques.

Autres recommandations :

  • Évitez les vêtements trop serrés. En particulier ceux qui sont serrés au niveau du ventre, notamment les pantalons ou les collants. Préférez des pantalons de jogging ou des vêtements larges de manière générale. Et évitez de lui mettre des tailles « trop justes ».
  • N’exposez jamais votre enfant à la fumée (nicotine).
  • Utilisez des accessoires adaptés au rgo : transat, écharpe de portage ou porte-bébé, siège auto adapté, etc…
  • Changer la couche avant le repas, afin d’éviter de devoir mettre bébé en position allongé après le repas.

Accessoires utiles pour limiter le rgo de bébé

-Pour les accessoires adaptés au sommeil de bébé, référez-vous au chapitre « sommeil d’un bébé rgo »-, plus bas dans l’article.

Matelas à langer incliné

Un des moments délicats lorsqu’on a un bébé rgo, c’est le changement de la couche ! Souvent, bébé n’aime pas ça, et parfois il ressent encore plus les douleurs liées au rgo. Surtout lorsqu’on a pour habitude de lui changer la couche peu après le repas…

Investir dans un bon matelas à langer qui en bonus limite les reflux, c’est pas du luxe ! C’est simple, je vais vous en conseiller un seul. A mon avis c’est le meilleur, et en plus il n’est pas très cher. Vous le trouverez ici.

Vous verrez, ce matelas fera du bien à votre bébé, et vous-même aurez plus de facilité à le changer.

Écharpe de portage

Des études ont prouvé que les enfants portés souvent au quotidien souffraient moins de rgo et de coliques. La marche de maman ou papa berce l’enfant. Le contact avec la chaleur corporelle de son papa ou sa maman permettent aussi d’apaiser les douleurs lorsqu’elles sont présentes. (à condition de porter bébé face à vous).

L’écharpe de portage vous permettra aussi d’endormir bébé dans vos bras sans avoir mal au dos. Vous pourrez le laisser dormir en position verticale contre vous si cela vous convient aussi.

Je vais vous conseiller celle pour laquelle j’ai eu un coup de cœur. Je l’aime particulièrement parce qu’elle est plus facile à mettre que les écharpes de portage classiques !!! Avouez que ce qui rebute la majeure partie d’entre nous c’est qu’elles sont souvent galère à mettre les 10, 20, voire les 30 première fois !!… Ou alors je ne suis pas douée ?? En tout cas celle-ci est bien plus simple, parce qu’il y a une partie un peu plus rigide à mettre sur le dos de bébé. Du coup on ne se perd pas dans tous les sens, et en plus, bébé est encore mieux maintenu. Vous la trouverez ici, sous plusieurs teintes. Vous pourrez l’utilisez dès la naissance de bébé.

Porte-bébé

A la manière de l’écharpe de portage, le porte-bébé assure un confort à vous-même et votre bébé. Certaines auront une préférence pour ce dernier.

(Personnellement j’avais les deux. Je mettais l’écharpe de portage à la maison, et le porte-bébé à l’extérieur. Ainsi je laissais le porte-bébé dans la voiture et je ne risquais pas de l’oublier.)

Les porte-bébé qui m’ont été recommandés sont le porte bébé Manduca et l’ergobaby

Néanmoins, pour être sûre de choisir le bon porte-bébé, rapprochez-vous d’une conseillère en portage.

Moi j’avais le porte-bébé chicco soft & dream… Il est bien, on l’a même utilisé pour faire des randonnées jusqu’aux trois ans de mon fils. Mais pas exceptionnel alors si vous hésitez, prenez le temps de lire les avis des autres parents.

Siège auto et rgo

Pour les bébés souffrant de rgo, le voyage en voiture peut être synonyme de calvaire.

Selon le siège auto choisi, la position du bébé peut être totalement inadaptée. La majorité des sièges-auto ont un renfoncement profond qui fait effet de « cuvette ». Malheureusement cela exerce une pression sur l’estomac de bébé. Cela risque de renforcer son rgo ou du moins les sensations de brulures dues aux remontées acides.

Je n’ai pas trouvé de siège auto exprès pour le rgo, mais je vous suggère de choisir un siège auto dans lequel votre bébé ne sera pas trop affalé. Le mieux est de vous rendre directement en magasin pour faire votre choix.

Je ne vous en dis pas plus car je pense que le choix d’un siège auto est difficile et vous verrez certainement mieux si vous vous rendez directement en magasin. Ceci-dit, vous pouvez prendre celui-ci comme référence, car il est bien noté par l’ADAC et voir si vous trouvez mieux ! (Merci à *Hamster pour ces informations).

Sommeil du bébé rgo

Les bébés doivent toujours être mis à plat sur le dos pour dormir. Ils ne doivent pas être positionnés sur le ventre ou le côté.

Comment faire dormir mon bébé souffrant de RGO ?

Pour faire dormir votre bébé, il faut respecter certaines conditions qui peuvent paraître logiques, mais auxquelles on ne pense pas forcément :

  • Avant tout, il faut éviter de le coucher peu de temps après un repas / biberon ou tétée.
  • Ensuite, mieux vaut avoir adapté son lieu de couchage afin qu’il ne soit pas dans une position complètement allongée. Une position semi-inclinée est préférable. (Vous trouverez une liste d’accessoires super pour ça à la suite de l’article.)
  • Enfin, pour l’endormir, bercez-le, parlez-lui doucement, ou chantez-lui une berceuse. Si il n’est pas calme et qu’il a des douleurs, essayez de l’endormir dans un transat ou aux bras avant de le coucher dans un lit incliné.

Celles qui ont la chance d’avoir un fauteuil d’allaitement de qualité pourront bercer leur enfant dans leurs bras en bénéficiant du mouvement de bascule du fauteuil, et sans forcer sur leur dos !

Quel matériel utiliser pour améliorer son sommeil ?

Quel transat pendant les siestes ?

Quand on a un bébé qui souffre de RGO, on sait que les siestes sont aussi difficiles que les nuits. Pour améliorer le sommeil de bébé et lui permettre de se reposer pleinement, il faut bien choisir le transat qu’on va utiliser.

Voici les deux transats que je trouve le plus adaptés au RGO (je précise que je n’ai pas de partenariat avec les marques!)

  • Le transat de Béaba : il offre plus de flexibilité à l’usage. Il peut être utilisé sur plusieurs hauteurs et permet de bercer bébé. Son plan est inclinable selon nos envies. Super pour le RGO !

  • Le transat de Babymoov : beaucoup moins flexible : il a une seule position. Par contre il a d’autres qualités : il est léger donc on peut le déplacer facilement. Il est vraiment doux et confortable. C’est le transat cocoon du RGO ! Il est bien aussi pour les bébés sensibles, qui veulent toujours les bras et se réveillent dès qu’on les pose dans leur lit, comme les BABI !

Quels accessoires pour le lit ?

Pour le lit, pas de chichis ! Il y a un seul accessoire qui pourra calmer le RGO de bébé. Cet accessoire c’est le cale-bébé ou un « coussin incliné » pour améliorer son sommeil.

J’en avais acheté un pour mon fils et ça allait légèrement mieux, même si ça ne fait pas de miracles. Cela me rassurait aussi car je savais que si il régurgitait pendant la nuit il risquait moins de s’étouffer à cause de son vomi si il était sur un pan incliné. Pour ma part étant adepte du « bio » j’avais acheté le coussin kadolis que j’utilise encore mais pas pour la même chose ! Maintenant mon fils a 4 ans, mais je lui met sur le côté du lit, pour l’empêcher de tomber (je mets le pan incliné vers lui).

Bien que ce coussin était déjà bien pour soulager le RGO de bébé, si c’était à refaire j’en prendrai un plus grand. En effet, on ne pense pas au fait que les bébés bougent beaucoup. Du coup je me réveillais souvent pour le replacer bien en haut du coussin car il descendait petit à petit pendant son sommeil. Après recherches je pense que le mieux est la version XXL, disponible ici. Ce qui est bien c’est qu’en plus d’être grand, ce coussin dispose de gros scratch pour maintenir bébé dans sa position de sommeil. Encore plus rassurant pour nous, les parents !

Un autre produit du même genre a l’air tout aussi sympa et efficace, mais il est un peu plus cher. C’est celui de babymoov.

Et pour faire jouer un bébé RGO, que faut-il prévoir ou éviter ?

Quand bébé a un RGO, il est préférable d’éviter de le faire jouer sur un tapis d’éveil. En tout cas après les repas c’est mieux qu’il reste en position semi-verticale ou verticale. Pour ça, la meilleure solution que j’ai pu trouver c’est d’avoir un transat « d’activités ».

Le transat que j’avais était super. Je l’adorais car mon fils l’adorait… C’était vraiment le seul endroit où il restait longtemps sans râler. Je ne sais pas si j’aurais survécu sans ce transat honnêtement ! Alors je vous le dis tout de suite, il n’a presque jamais dormi dedans car il s’amusait beaucoup dessus au contraire… mais vu que c’est sans doute ce que j’ai préféré de tout ce que j’ai pu acheter pour mon fils, j’en fais quand même la pub gratuite;) Ce transat, il y a joué des heures, et y est resté jusqu’à ce qu’il pèse trop lourd pour s’y mettre ! Le plus de ce transat c’est qu’il est incliné. Indispensable pour le RGO de bébé ! Ce transat c’était celui de la marque Tiny Love. Si vous êtes curieux(se) de savoir comment il est, vous pouvez le voir ici.

NB : Si vous aimez malgré tout l’idée du tapis d’éveil, rien ne vous empêche d’utiliser le coussin incliné pour surélever le tapis d’éveil ! Il suffit de le glisser sous le tapis !

Bébés nourris au biberon

Chez les bébés nourris au biberon, la pratique la plus courante pour améliorer le rgo est de :

  • diminuer les rations de lait en donnant plus fréquemment le biberon mais en moindres quantités.

  • Changer de lait en faveur d’un lait plus épais.

  • Lui faire faire le rot en milieu et en fin de tétée.

Je vous conseille de nourrir votre enfant dans la position la plus verticale possible, et de le maintenir dans vos bras au moins 30 minutes après son biberon, afin qu’il ait le temps de digérer une partie du lait en position verticale.

Vous pouvez aussi essayer de changer de biberon. Celui mis au point par le Dr Brown’s semble efficace contre le rgo (d’après les mamans et les assistantes maternelles). Il contient un système de ventilation intégré.

 ➡ Vous le trouverez ici.

Ce blog porte sur l’allaitement, donc je ne suis pas en mesure de vous donner plus de renseignements, n’ayant pas d’expérience, ni de connaissances sur les laits industriels.

Rgo chez le bébé allaité

Le rgo ne concerne pas seulement les bébés nourris au lait industriel. Il concerne aussi les bébés allaités. Et oui, on croit pouvoir éviter toutes les galères à notre bébé en l’allaitant, mais ça n’est pas possible. On fait au mieux, et puis c’est tout ! Bien que le lait maternel soit impuissant face au rgo, on n’oublie pas tous ses autres bienfaits:)

Comment allaiter un bébé avec RGO ?

Le lait maternel se digère rapidement ( 20 minutes en moyenne). Contrairement à ce que disent la plupart des pédiatres, le bébé peut donc parfaitement boire toutes les 30 minutes sans que ça soit un problème, ni même que ça soit à l’origine du rgo. ( Qui n’a rien à voir, nous l’avons vu dans les paragraphes précédents).

Mesdames, je vous confirme que votre lait est le meilleur qui soit pour votre bébé, et le plus adapté. N’arrêtez pas l’allaitement pour un lait industriel épaissi, cela ne résoudra pas le rgo de votre enfant. Vous avez compris, son rgo est physiologique et normal. Il s’améliorera naturellement avec le temps, et en prenant les dispositions que je vous soumets dans cet article.:)

Tétées fréquentes et rapides

Les bébés souffrant de rgo peuvent réclamer des tétées fréquentes, et plus courtes. Cela a à la fois des aspects positifs et des inconvénients :

  • Le lait reçu en quantité moindre est moins susceptible de provoquer des reflux.

  • Le lait absorbé est beaucoup plus riche en sucres et moins en graisses. De ce fait il est moins calorique et provoque plus de gaz. De plus le gras du lait de fin de tétée à tendance à protéger la paroi de l’estomac en cas de coliques. Ca peut être favorable aussi pour le rgo de bébé.

→ Pour en savoir plus sur le lait gras, cliquez ici.

  • Le fait de téter les rassure et leur permet de calmer immédiatement les douleurs liées au rgo.

  • La fréquence des tétées booste votre production de lait.

Comment améliorer les tétées de mon bébé rgo ?

Je vous conseille de laisser votre bébé téter fréquemment s’il le souhaite. Par contre, faites le choix d’allaiter sur un même sein pendant une durée déterminée (par exemple pendant 2 heures). Vous changerez de sein seulement après les deux heures (à part s’il est vide bien sûr).

Ne changez pas des sein à chaque tétée sinon votre bébé n’aura jamais accès au lait gras. Le lait gras lui permettra de tapisser la paroi de l’estomac, et de moins souffrir du rgo. (un peu comme le faisait la cuillère d’huile de foie de morue d’antan)

NB : Pensez à lui faire faire le rot au moins une fois au cours de la tétée.

  • { Aide mémo } pour vous faciliter la vie !

Pour vous aider à vous rappeler sur quel sein bébé vous faites téter votre bébé, vous avez deux solutions :

  • utiliser un simple élastique à déplacer sur le poignet correspondant au même côté que votre sein.

  • Acheter un bracelet d’allaitement qui vous permettra de repérer de quel côté il aura tété en dernier, mais aussi l’heure de la dernière tétée. Vous trouverez une sélection de bracelets ici. (j’en avais un aussi;) )

Sachant que vous allaitez bébé, vous pouvez aussi faire des tests. Si vous soupçonnez certaines intolérances ou certaines réactions par rapport à votre alimentation, n’hésitez pas à évincer les aliments à risque pour votre enfant. Vous êtes la mieux placée pour les trouver.

Quelle alimentation choisir en cas de rgo chez bébé ?

alimentation de la mère allaitant un bébé rgo

Alimentation du bébé rgo

Si votre bébé souffre de rgo, la première information à retenir concernant l’alimentation est d’éviter :

  • le sucre (biscuits, pain blanc…)
  • les graisses (lait, beurre, viennoiseries)
  • le chocolat

Quelle eau est mieux tolérée par un bébé rgo ?

A cause de l’immaturité de l’appareil digestif, il faut donner à bébé une eau pauvre en nitrates. En effet, le nitrate est toxique pour un bébé. Elle doit être également pauvre en minéraux pour ne pas trop solliciter les reins de bébé.

  • Les marques d’eaux minérales habituellement conseillées sont les suivantes : Evian, Mont Roucous, Volvic, Thonon.
  • Toutes les eaux de source peuvent convenir à condition qu’elles portent la mention : « convient pour la préparation des aliments pour nourrissons ».

Certains bébés vont mieux réagir à une marque plutôt qu’une autre. Si vous voyez qu’il ne digère pas l’eau que vous avez achetée, ne perdez pas espoir, achetez une autre marque et essayez-la.

En discutant avec les mamans je me suis rendue compte que leur bébé rgo pouvait rejeter la Mont Roucous par exemple, et bien tolérer l’Evian, ou inversement. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autre. Alors achetez plusieurs bouteilles et faites vos tests.

En cas de rgo il convient de faire boire votre enfant lentement. Préférez une tétine ou un bec à faible débit.

NB : Tant que vous allaitez votre bébé de manière exclusive, votre bébé n’a pas besoin de boire de l’eau. L’eau est déjà présente dans votre lait. De plus, l’utilisation d’une tétine ou d’une sucette est susceptible de provoquer une confusion sein-tétine.

Quel lait est le plus digeste ?

En cas de RGO, le meilleur lait reste le lait maternel.

Que ce soit d’un point de vue nutritionnel ou digestif, c’est le meilleur, quoiqu’en dise votre pédiatre. A plus forte raison parce qu’il se digère en seulement 20 minutes tandis que le lait industriel se digère en 1 heure environ.

Il faut savoir que plus le lait est digéré rapidement, moins votre enfant subit les reflux longtemps.

Pour les mamans donnant le biberon à leur enfant, je ne saurais vous conseiller un lait précis. Je pense qu’il est important de choisir un biberon avec une tétine à faible débit. Ensuite, pour le lait, de mandez conseil en pharmacie. Ils ont souvent beaucoup de retours des mamans, ce qui leur permet de savoir quel lait est mieux toléré.

Quels fruits faut-il privilégier ?

En cas de reflux, la pomme sera votre allié !

Facile à digérer et comestible sous plusieurs formes : crue, cuite, en compote, en tarte… Un fruit comme la banane peut être choisi car pas acide, mais certains bébé ne la tolèrent pas car elle est riche en potassium. Faites le test.

Il faut surtout éviter les fruits acides :

  • ananas
  • tomates, jus de tomate
  • Les agrumes

Les fruits contenant des matières grasses :

  • Avocats

Quels légumes ?

En cas de rgo il faut choisir des légumes alcalins :

  • la carotte
  • le panais
  • la courgette
  • les haricots verts.

Quelles compotes ?

La compote de pommes, de poires ou de coing. Faites toujours le test avec votre enfant, et voyez par vous-même ce qu’il tolère le mieux.

Quel biberon pour les coliques ?

Pour les mamans donnant le biberon à leur enfant, j’ai envie de vous conseiller la marque MAM, et notamment le biberon avec la base avec valve « anti-colique » qui semble faire des miracles au niveau des coliques d’après les mamans.

Honnêtement, je l’ai utilisé pour mon fils, et j’ai beaucoup aimé ce biberon, mais je ne sais pas si il est réellement efficace en cas de reflux. Cependant une maman dit que c’est le seul que son enfant rgo ait accepté. Voyez par vous-même les avis des gens ici.

Sinon, un biberon recommandé par les pédiatres et qui semble être efficace, c’est celui du Dr Brown’s. Son système de ventilation permettrait de réduire les coliques, les gaz, les régurgitations et les renvois. A essayer donc !

Il est important de choisir une tétine à faible débit, afin que l’enfait boive doucement

Alimentation de maman dont le bébé a un rgo (si elle allaite bien sûr)

« La composition en lipides, oligo-éléments et vitamines du lait maternel est très variable selon l’alimentation de la mère. » Dr Claude Billeaud, pédiatre, docteur en nutrition et responsable scientifique du lactarium de Bordeaux, conférence sur la qualité du lait maternel, MOOC allaitement

Voici les recommandations d’alimentation d’une maman allaitante, de manière générale (pas spécifiquement pour le rgo) :

  • Eviter de consommer des sucres simples : sucreries, bonbons, chocolats…
  • Evitez de boire des jus de fruits (trop de sucres rapides). En revanche, mangez des fruits.
  • Limitez votre consommation de fromages et de beurres/margarines auxquels vous privilégierez plutôt le lait ou des yaourts.

Ce ne sont que des pistes d’amélioration. A vous de juger si des changements sur votre alimentation personnelle ont un impact réel sur le reflux de bébé.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter la liste des aliments à éviter quand on allaite.

Traiter le rgo de bébé

Quel traitement pratiquer pour soigner bébé ?

La plupart des cas de rgo s’améliorent d’eux-mêmes avec le temps et n’ont pas besoin de traitement. Si le reflux de votre bébé vous semble normal et conforme aux caractéristique du reflux fonctionnel, suivez mes recommandations, et cela devrait suffire.

La meilleure stratégie reste d’adopter une stature verticale ou semi-assise de bébé. Si vous pensez que ce n’est pas suffisant, voici les traitements qui sont dispensés habituellement en cas de rgo :

Épaissir le lait de bébé

Que ce soit du lait maternel ou du lait industriel, votre médecin va vous proposer d’épaissir le lait.

  • Dans le cas du lait industriel, il va tout simplement vous faire changer de lait. Ca ne sera pas si facile, car bébé risque de ne pas apprécier le changement de goût…
  • Dans le cas de l’allaitement, vous pouvez tirer votre lait, puis l’épaissir en ajoutant des céréales ou farines pour nourrissons. Bien sûr, votre bébé doit être en âge de consommer des céréales ou des farines.

Certains médecins vous proposeront d’utiliser des épaississants dont le rôle est d‘épaissir les aliments afin qu’ils soient moins susceptibles de remonter dans l’oesophage.

Inhibiteur d’acides

Si votre enfant présente des troubles : vomissements, perte de poids, faible prise de poids etc… Votre médecin risque de vous prescrire un inhibiteur d’acides. Il permet de réduire la quantité d’acide produite dans l’estomac.

Il existe par exemple l’inexium, qui diminue la sécrétion d’acides gastriques. Seul un médecin peut être en mesure de vous conseiller pour la prise de tels médicaments.

Médicaments qui font « barrière protectrice »

Le Gaviscon (alginate de sodium) est un médicament qui est désormais connu. C’est un gel visqueux qui tapisserait la paroi de l’estomac, et formerait une barrière protectrice sur la paroi de l’oesophage. Il agirait également contre le reflux en rendant le contenu de l’estomac plus épais.

Vendu sou forme de poudre, le Gaviscon doit être mélangé avec le lait de bébé.

NB : je n’ai jamais testé ce médicament et je n’ai aucune compétence médicale pour vous le conseiller ou déconseiller. Si vous souhaitez l’utiliser, référez-vous à votre médecin.

Comment donner un médicament plus facilement ?

Lorsque je donnais de l’homéopathie à mon fils (type calmosine), j’utilisais au choix, un mini biberon que j’avais trouvé en magasin ou alors j’utilisais une tétine faite exprès pour donner un médicament. Vous pouvez les trouver en magasin de puériculture ou en pharmacie. Sur internet, j’ai sélectionné pour vous ceux qui me semble les plus pertinents. (notamment pour faciliter l’admnistration du produit mais aussi le nettoyage après usage).

→ Vous les trouverez en cliquant ici pour le mini biberon et ici pour la tétine médicament.

Comment traiter le RGO de bébé sans médicaments ?

Le reflux gastro-oesophagien fonctionnel qui concerne la plupart des bébés ne nécessite aucun traitement.

Reflux lié à une allergie

Le rgo de certains bébé est simplement lié à une allergie au lait de vache.

Dans ce cas la maman allaitante devra suivre un régime d’éviction de produits au lait de vache (PLV). Voici un article bien fait listant tous les PLV : cliquez ici.

La maman donnant du lait de vache devra essayer d’autres lait. Il convient de consulter un médecin pour être conseillée par un spécialiste avant de remplacer le lait actuel par des laits végétaux ou autre.

Diagnostiquer le RGO

diagnostique le rgo de bébé

Pour diagnostiquer le rgo de bébé de manière officielle, il faut faire appel au médecin. Celui-ci vous interrogera sur vos habitudes alimentaires, et sur les symptômes qui vont auront fait penser à un rgo. Il pèsera certainement votre enfant pour voir s’il suit la courbe de poids normalement.

Pour plus de précisions, certains médecins décident de faire des tests afin d’établir un diagnostic rgo clinique fiable. Voici les principaux tests pour diagnostiquer un rgo :

La manométrie oesophagienne

Ce test sert à mesurer le fonctionnement des muscles et des nerfs de l’œsophage.

Le médecin insère un cathéter (tube en plastique) dans le nez de votre enfant et le fait descendre jusqu’à l’appareil digestif. Ensuite, quand votre enfant déglutit, des capteurs contenus dans le cathéter mesurent l’activité nerveuse et musculaire produites. Le médecin peut lire sur sa machine si tout va bien.

Evalutation du taux de pH

Cette analyse sert à définir le taux d’acidité dans l’estomac.

Le médecin insère un petit tube dans le nez et dans la gorge et le fait descendre jusqu’à l’œsophage. Ensuite, votre enfant reçoit une radiographie pour mesurer la quantité d’acide générée sur une période de 24 heures.

Pendant cette période, votre enfant peut manger et boire comme d’habitude.

Endoscopie

Cette manœuvre sert à vérifier -à l’aide d’une mini caméra- qu’il n’y a pas de problèmes au niveau des organes.

L’endoscope (tube étroit et souple muni d’une mini caméra) est inséré dans la gorge afin d’observer les organes de l’appareil digestif.

Les adultes n’ont pas besoin d’anesthésie pour suivre une endoscopie. Les enfants doivent (jusqu’à un certain âge) être sous anesthésie générale.

Etude de contraste utilisant des rayons X

Cette analyse est réalisée de plus en plus rarement.

Le test consiste à faire boire un liquide à votre enfant. Le problème c’est que ce liquide doit contenir le produit de contraste qui permet de rendre visible le système digestif sous rayons X. Cette boisson contient donc un produit chimique.

Il sert surtout à observer la forme des organes digestifs.

RGO bébé : Quand consulter ?

Si votre enfant présente les symptômes suivants, consultez immédiatement votre médecin :

  • Il a des difficultés à avaler, à boire.
  • Votre bébé refuse totalement de s’alimenter.
  • Il a de la fièvre.
  • Il ne s’arrête pas de pleurer.
  • Quand il perd du poids ou est en dessous de la courbe de poids normale.
  • Si il s’étouffe, ou a une respiration difficile.
  • Il régurgite de manière violente. On appelle ça le « vomissement de projectile ». (Le vomi est projeté loin de bébé.)
  • Votre bébé crache un liquide de couleur verte ou jaune-vert. Cela peut être de la bile.
  • Si votre bébé crache du sang.
  • S’il souffre de constipation sévère depuis plusieurs jours.
  • Lorsque ses selles sont noires, blanches ou ont des traces de sang.
  • Si votre bébé est trop calme, léthargique.
  • Lorsque votre bébé souffre de reflux depuis plus d’un an.
  • S’il tousse et qu’il a des infections respiratoires à répétition.

De manière générale, n’hésitez pas à consulter votre médecin si vous voyez que le rgo de votre bébé empire.

Qui consulter ?

Avant d’entrer dans des médecines alternatives, consultez votre pédiatre. S’il s’agit d’un bon pédiatre, il devrait savoir vous aiguiller et vous donner de bons conseils. Si malgré tout vous n’avez toujours pas trouvé de solution et ne savez plus quoi faire, vous pouvez essayer de faire appel à l’ostéopathie ou à l’acupuncture.

Ostéopathie pour bébé rgo

Le rgo peut être traité (selon les cas) par une consultation chez un ostéopathe. Le mieux est d’aller voir un osthéopathe spécialiste des bébés.

Leur travail consite à libérer un nerf cranien, le « nerf vague » susceptible de perturber le bon fonctionnement du système digestif s’il est comprimé par exemple. Ce nerf étant lié à l’estomac, une gène de ce nerf peut accentuer le rgo.

Dans ce cas précis, l’ostéopathe pourra éventuellement corriger le problème afin de rétablir un bon équilibre et limiter le rgo.

Prenez soin de bien choisir votre osthéopathe !

Acupuncture pour bébé rgo

Lorsqu’un parent consulte un acupuncteur pour soigner le rgo de leur bébé, ça ne dure en général qu’une ou deux séances.

La séance consiste à nourrir le bébé au biberon ou à l’allaiter pendant que l’acupuncteur pique un ou plusieurs points situés sur chaque pied du bébé.


Conclusion

Le reflux est très commun. Il touche près de la moitié (au moins 4 sur 10) des bébés de moins d’un an. Dans la plupart des cas (9 cas sur 10), il disparaît de lui-même avec l’âge de bébé et l’acquisition de la marche.

Pour améliorer la santé de bébé et limiter le reflux, vous savez désormais qu’il faut :

  • Le maintenir dans une position verticale ou semi-verticale le plus souvent possible, surtout pendant et après les repas ou tétées.
  • Préférer l'alimentation épaisse à l'alimentation liquide.
  • Le nourrir plus souvent mais en moindre quantité.
  • Eviter les aliments acidifiants.

Très heureux allaitement !

⇒ Retrouvez le résumé de cet article dans votre set de fiches conseils « Comprendre et répondre aux besoins de mon bébé allaité ».