Peut-être avez-vous déjà vécu ces moments où votre bébé se tortille, gémit et se plaint jusqu’à ce qu’il réussisse à évacuer des gaz. Vous pouvez voir à quel point cela le dérange à la fois quand il est réveillé et pendant ses périodes de sommeil.

Dans cet article, nous aborderons les meilleures pratiques pour réduire l’ingestion d’air pendant l’allaitement et soulager les problèmes de gaz chez votre bébé allaité. Nous partagerons des conseils pratiques, et des solutions faciles à mettre en place pour réduire les gaz de votre bébé. J’espère que cela vous aidera et que votre bébé retrouvera le calme.


Pourquoi mon bébé allaité a t-il beaucoup de gaz ?

On dit souvent que les bébés allaités ont moins de gaz que les bébés nourris au biberon grâce aux propriétés du lait maternel. Ce n’est pas toujours le cas, et beaucoup de bébés allaités peuvent souffrir de gaz douloureux et malodorants.

Ces derniers peuvent être causés par différents facteurs, dont voici les plus fréquents :

bebe allaitement gaz 4 causes

L’excès de lactose dans le processus de digestion

L’excès de lactose se produit lorsque votre bébé n’est pas en mesure de digérer adéquatement le lactose contenu dans votre lait maternel. Cela peut être dû à une déficience en lactase, l’enzyme responsable de la digestion du lactose, mais bien souvent il s’agit simplement du fait que votre bébé reçoit trop de “lait de début de tétée” et pas suffisamment de “lait de fin de tétée.

C’est le cas par exemple lorsqu’un bébé effectue beaucoup de tétées courtes, ou que la maman alterne trop souvent entre les deux seins lorsqu’elle l’allaite. Ainsi, le bébé reçoit un ratio trop important de lait riche en lactose, ce qui se traduit par un excès de lactose dans l’estomac.

Le lactose en excès n’est pas digéré, provoquant des symptômes tels que des gaz, des ballonnements et des selles liquides et/ou vertes.

→ Le programme CALMER LES COLIQUES DE SON BÉBÉ GRÂCE À L’ALLAITEMENT™ vous intéressera peut-être.

Bébé tète trop rapidement : il ingère beaucoup d’air

Plusieurs facteurs peuvent conduire à une succion rapide chez votre bébé. Parmi les principales causes, on trouve la montée de lait abondante et rapide, une faim excessive de bébé ( Ex : vous avez trop attendu pour lui donner le sein ou il ne boit pas à sa faim lors des tétées ), la prise de sein incorrecte ou une succion trop vigoureuse.

Lorsque votre bébé tète rapidement, il a tendance à avaler de l’air en même temps, ce qui peut provoquer des problèmes de gaz et d’inconfort digestif.

L’alimentation de la maman allaitante et les gaz de bébé

Certains aliments que vous consommez peuvent potentiellement provoquer des gaz chez votre bébé allaité. Cependant chaque bébé réagit différemment aux aliments consommés par sa maman. Ce qui peut causer des gaz chez un bébé peut ne pas avoir le même effet sur un autre.

→ Pour en savoir plus sur les aliments susceptibles de provoquer des effets indésirables chez le bébé allaité, consultez cet article.

Une mauvaise position pendant l’allaitement

Une position incorrecte lors de l’allaitement peut entraîner l’ingestion d’air par votre bébé, ce qui peut provoquer des gaz. C’est le cas par exemple si votre bébé bascule légèrement (voir beaucoup) vers l’arrière pendant les tétées.

NB : Je vois beaucoup de mamans tenir leur bébé d’une seule main pendant la tétée – pour tenir le téléphone (ou autre) de l’autre-, ce qui pénalise le positionnement au sein.

Si vous êtes concernée par ces propos, sachez que le maintien de votre bébé est très important pour lui permettre non seulement d’avoir une bonne prise de sein initiale, mais aussi de la conserver sur toute la durée de la tétée. Ainsi votre enfant pourra téter correctement et éviter d’avaler de l’air inutilement.

→ Pour recevoir mes conseils sur le positionnement au sein et toutes mes astuces d’allaitement, inscrivez-vous à ma newsletter (gratuit).

Allaitement : Comment réduire l’ingestion d’air pendant les tétées ?

Position allaitement anti-gaz

Nous avons vu que le positionnement au sein est primordial si vous souhaitez limiter l’ingestion d’air par votre bébé. Voyons maintenant d’autres conseils spécifiques aux tétées.

Position d’allaitement anti-gaz

Une position d’allaitement correcte peut aider à réduire l’ingestion d’air par votre bébé. Assurez-vous d’être confortablement installée, avec un bon soutien pour votre dos et vos bras. Positionnez votre bébé de manière à ce qu’il puisse ouvrir grand la bouche et bien prendre le sein. Cela lui permettra de téter plus efficacement et de réduire l’ingestion d’air.

Pour limiter les gaz, la position couramment recommandée est celle du “ballon de rugby”, où vous soutenez votre bébé sur le côté, avec sa tête reposant dans votre main et son corps le long de votre bras.

Faites faire le rot à votre bébé

Faire faire le rot régulièrement à votre bébé permet d’éviter l’accumulation de gaz dans son estomac. Prenez donc le temps de lui faire faire le rot plusieurs fois pendant la tétée. Par exemple, vous pouvez lui faire faire le rot en milieu et fin de tétée.

Pour cela, tenez-le en position verticale, en le soutenant contre votre épaule ou en le maintenant en position assise sur vos genoux. Tapotez doucement son dos en faisant des mouvements circulaires pour aider à expulser l’air emprisonné dans son estomac.

Vérifiez s’il y a un Réflexe d’Éjection Fort (REF)

Le Réflexe d’Éjection Fort (REF) se produit lorsque le lait maternel s’écoule rapidement et en grande quantité, ce qui peut entraîner une ingestion excessive d’air par votre bébé. Si vous remarquez que votre bébé s’étouffe, tousse ou semble avoir du mal à téter, il est possible qu’un REF soit en cause.

Dans ce cas, vous pouvez essayer de gérer le REF en utilisant des techniques telles que l’expression manuelle du lait avant la tétée pour réduire le débit ou en utilisant des positions d’allaitement où votre bébé est plus vertical, ce qui peut aider à réguler le flux de lait. Néanmoins, ces astuces font seulement office de pansement et ne règlent pas le réflexe d’éjection fort, qui nécessite de revoir les fondamentaux de l’allaitement (prise du sein essentiellement), et un recalibrage de la lactation.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé :  Angoisse de séparation du bébé et de l'enfant

→ On voit comment procéder dans la formation L’ANTI REF™ ( Durée : 1h30 )

Comment soulager et réduire les gaz de votre bébé allaité ?

reduire gaz bebe portage

Il peut arriver que malgré vos efforts pour réduire l’ingestion d’air pendant les tétées, votre bébé présente encore des problèmes de gaz. Ne vous inquiétez pas, j’ai sélectionné pour vous 4 astuces pour diminuer les gaz chez le bébé.

1. Utilisez des probiotiques

Si votre bébé présente un déséquilibre de sa flore intestinale, l’utilisation de probiotiques peut être bénéfique. Les probiotiques sont des micro-organismes sains qui aident à rétablir l’équilibre de la flore intestinale de votre bébé.

Consultez un professionnel de santé pour obtenir des recommandations spécifiques sur les probiotiques adaptés aux nourrissons allaités.

2. Optez pour le portage

Le portage est une méthode qui offre un soutien physique et émotionnel à votre bébé. Lorsque votre bébé est porté contre vous, cela peut soulager les gaz en le maintenant dans une position verticale qui favorise la digestion. De plus la chaleur créée par le contact entre votre ventre et le sien apaisera ses éventuelles douleurs.

Le portage offre également une proximité et un réconfort qui peuvent aider à apaiser votre bébé.

3. Pratiquez les massages du ventre

Les massages du ventre peuvent être très bénéfiques pour soulager les gaz chez votre bébé. Utilisez des mouvements doux et circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre sur le ventre de votre bébé.

Cela peut aider à stimuler la digestion et à libérer les gaz emprisonnés. Veillez à utiliser une pression douce et à rester attentive aux réactions de votre bébé pendant le massage.

Cette vidéo vous aidera à masser votre bébé correctement.

4. Encouragez le recroquevillement des jambes sur le ventre

Lorsque votre bébé présente des signes d’inconfort liés aux gaz, encouragez-le à se recroqueviller les jambes sur son ventre. Cette position, similaire à celle du fœtus, peut apaiser bébé en appliquant une légère pression sur l’estomac et favoriser la libération des gaz.


En conclusion, les gaz chez les bébés allaités peuvent être une source d’inconfort pour votre tout-petit, mais il existe des moyens de les soulager et de les prévenir. Dans cet article, nous avons exploré différentes stratégies pour aider votre bébé à avaler moins d’air pendant les tétées, comme adopter une position d’allaitement anti-gaz, faire faire le rot plus souvent et vérifier s’il y a un réflexe d’éjection fort.

Nous avons également abordé d’autres facteurs qui peuvent contribuer aux gaz de bébé, tels que l’excès de lactose dans le lait maternel, l’alimentation de la maman allaitante et la vitesse à laquelle bébé tète. Enfin, nous avons abordé quelques solutions pour apaiser votre bébé et l’aider à évacuer ses gaz.

→ Maintenant c’est à votre tour de jouer ! Dites-moi en commentaire (ci-dessous) quelles sont vos astuces pour les gaz de bébé, et partagez l’article si vous l’avez trouvé utile !

Leave a Reply