Les selles du bébé allaité sont représentatives de sa santé, et de sa digestion du lait maternel.

Savoir observer les selles de bébé (allaité ou pas) est une manière rassurante de comprendre d’éventuels désordres digestifs, intolérances alimentaires, allergies ou encore des maladies (graves ou pas).

Dans cet article, nous allons voir concrètement :

  • Selles bébé allaité : couleurs et diagnostic sur sa santé.
  • Caractéristiques de la diarrhée chez le bébé allaité.
  • Selles rares du bébé allaité et constipation.

Selles bébé : analyse simple et rapide des couleurs

Qu’il s’agisse des selles d’un nourrisson ou d’un bébé ayant déjà plusieurs mois de vie, l’observation de la couleur des selles va vous permettre de faire une première estimation de son état de santé.

Certaines couleurs sont inquiétantes, d’autres le sont moins, mais peuvent être signe de carences, ou de trop plein de lait de début de tétée.

Voyons tout cela ensemble.

Selles vertes ou verdâtres du bébé :

Selles “normales”

Les selles normales du bébé allaité sont de couleur jaune doré ou jaune moutarde, avec une texture molle, et légèrement granuleuse.


Selles verdâtres ou vert foncé

selles vertes bébé
Schéma extrait de la fiche n°18 du Set de fiches pour mieux répondre aux besoins de votre bébé allaité. ©Amourmaternel

Si les selles de votre bébé allaité sont de couleur vert foncé, cela peut avoir plusieurs explications. Tout d’abord, cela peut être dû à une complémentation en fer que vous lui donnez ou que vous prenez vous-même pour pallier aux carences post-partum. En effet, certains suppléments de fer peuvent entraîner des selles de couleur verte chez le bébé.

En outre, si votre bébé est déjà diversifié et consomme des aliments solides, la couleur des selles peut être influencée par les aliments consommés. Par exemple, la consommation d’épinards, qui sont riches en chlorophylle et en fer, peut donner une teinte verte aux selles du bébé.

Une autre raison possible pour que les selles de votre bébé soient vert foncé est l’acidité de votre lait maternel. Si vous avez un taux d’acidité élevé dans votre lait, cela peut se refléter dans la couleur des selles de votre bébé.


Selles vertes (vert clair) du bébé allaité

Il est fréquent que les selles du bébé soient de couleur verdâtre et un peu plus claires lorsqu’il reçoit principalement du lait maternel de début de tétée. Cette teinte verte est due au lactose, un sucre présent dans le lait maternel.

En effet, le lait maternel est composé de deux parties : le lait de début et de fin de tétée. Le lait de début de tétée est plus riche en lactose, tandis que le lait gras est plus gras. Lorsque le bébé tète longuement, il accède au lait gras, ce qui équilibre le taux de lactose, et lui permet d’avoir des selles de couleur normale, c’est-à-dire de couleur jaune moutarde (pour un bébé allaité).

Si vous avez l’habitude d’effectuer une hyper-alternance des seins, c’est-à-dire de changer de sein trop fréquemment pendant la tétée, cela peut empêcher votre bébé d’accéder au lait gras, et ainsi provoquer un excès de lactose qui se traduit par des selles verdâtres. Pour éviter cela, donnez-lui l’occasion de téter suffisamment longtemps sur un sein avant de passer à l’autre sein, afin qu’il puisse retrouver des selles de couleur normale.

Selles bébé allaité : mise en garde !

Selles bébé allaité
Schéma extrait de la fiche n°18 du Set “comprendre mon bébé allaité“. ©Amourmaternel

Les couleurs de selles qui sont “à risque” sont les suivantes :

  • Blanc
  • Noir
  • Rouge

Les selles blanches sont signe de problème de foie ou de vésicule biliaire qui peuvent être très graves.

Les selles rouges présentent une éventuelle hémorragie digestive.

Quant aux selles noires, elles peuvent être le symptôme de saignements gastriques.

A part si votre bébé reçoit une complémentation en fer, ou s’il a moins de 3 jours, vous devriez vous en inquiéter.

IMPORTANT : Si les selles de votre bébé présentent des couleurs inquiétantes, ou si votre bébé montre des signes de mauvaise santé, consultez immédiatement votre pédiatre. Ce blog ne peut en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin.

Selles du bébé allaité : diarrhée

Pendant l’allaitement, il est possible que votre bébé rencontre des épisodes de diarrhée.

Néanmoins, les bébés allaités sont moins exposés au risque de diarrhée grâce à l’allaitement maternel.

En effet, l’allaitement développe et renforce le système immunitaire du bébé.


Reconnaître la diarrhée chez le bébé allaité

Lorsqu’un bébé souffre de diarrhée, il émet des selles très fréquemment.

Jusqu’à une selle par tétée dès 1 mois de vie.

Ces selles sont malodorantes, très liquides, et contiennent des glaires.

Parfois, ces symptômes sont accompagnés d’une perte de poids, et/ou de fièvre.

On considère que le bébé allaité souffre de diarrhée dès lors que ses selles sentent mauvais, sont très liquides, et glaireuses.


Pourquoi mon bébé a t-il la diarrhée ?

La majorité des diarrhées sont provoquées par la gastro-entérite, une infection intestinale courante liée à la présence du rotavirus.

La diarrhée peut être dangereuse pour le nourrisson, le bébé et le jeune enfant car elle l’expose au risque de déshydratation.


Comment soigner la diarrhée de mon bébé ?

La première consigne pour éviter ou soigner la diarrhée, est de suivre des règles d’hygiène strictes.

Lavez-vous les mains au savon de Marseille, pendant au moins 30 secondes avant chaque repas, et à chaque fois que vous allez aux toilettes. Idem pour bébé.

Faites votre maximum pour éviter la déshydratation de votre bébé.

Si vous l’allaitez de manière exclusive, donnez-lui le sein autant que possible afin qu’il se réhydrate.

Sinon, proposez-lui à boire très souvent.

Vous pouvez également lui donner un soluté de réhydratation en vous rendant dans votre pharmacie la plus proche.


Vous pouvez recevoir votre soluté de réhydratation le lendemain de votre commande en passant par Amazon Prime mais si votre bébé est déshydraté, achetez-le immédiatement en pharmacie.


Évitez de donner des boissons sucrées à un bébé souffrant de diarrhée car le sucre a tendance à aggraver la situation.

Si votre bébé a déjà commencé la diversification alimentaire et a plus de 6 mois, vous pouvez lui proposer les aliments suivants :

  • Bananes,
  • Riz,
  • Carottes cuites,
  • Pommes cuites,
  • Compotes.

Pour en savoir plus sur la diarrhée, consultez cet article.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé :  Soulager et comprendre les coliques du bébé allaité

Quand est-il urgent de consulter ?

  • En cas de signes de déshydratation : fontanelle enfoncée, asséchement de la peau ou des lèvres, apathie, pleurs sans larmes, urines très jaunes ou diminution du nombre de couches mouillées.
  • En cas de présence de sang dans les selles ou selles ayant une couleur inquiétante (cf.fiche n°18 : colorimétrie des selles)
  • Si votre enfant refuse de boire ou s’il vomit tout ce qu’il boit.
  • Si son ventre est gonflé, dur et douloureux.
  • S’il a de la fièvre

Dans tous les cas, contactez votre médecin pour prendre conseil.

Selles rares bébé allaité : verdict

Il est très exceptionnel qu’un bébé allaité soit constipé.

En effet, le lait maternel a des propriétés laxatives.

Les bébés allaités sont donc moins exposés au risque de constipation.

En général, des cas de constipation arrivent lors de l’introduction de compléments alimentaires ou au moment de la diversification.

Souvent, le premier responsable de la constipation est le lait industriel.

C’est donc primordial de respecter les âges indiqués sur les laits (1er âge, 2ème âge…), les dosages indiqués, etc…


Symptômes de la constipation

Ne confondez pas “selles rares” et constipation.

Si votre bébé a le ventre souple, qu’il va bien, mouille ses couches, et ne souffre pas pour évacuer ses selles, alors il n’est certainement pas constipé.

C’est juste un bébé allaité qui a des selles rares.

Voici les signes de constipation chez le bébé allaité :

  • Selles dures, déshydratées, en forme de boulette ou compactes.
  • Difficultés à expulser les selles.
  • Douleurs lors de l’émission des selles.

Comment traiter la constipation du bébé ?

Il faut agir sur les principaux facteurs de constipation.

Pour cela, vous pouvez :

  • Augmenter l’apport de fibres alimentaires. Les légumes verts sont très riches en fibres. Les fruits fibreux : poires, prunes, pruneaux, pommes…
    L’apport de fibres peut également être apporté par des compotes, notamment : pomme, coing, pruneaux.
  • Augmenter la consommation de liquides de l’enfant : eau riche en magnésium ( favorise le transit ), jus d’orange frais fait maison, jus de pruneaux…
  • Diminuer l’apport de protéines animales : diminuer la quantité de viande donnée au quotidien (Prenez l’avis de son pédiatre) ou diminuer voir changer le lait industriel si vous complétez son alimentation.

Quand consulter votre médecin ?

Contactez immédiatement votre médecin si :

  • votre bébé allaité souffre d’une constipation qui dure depuis plus de 3 jours,
  • s’il a des selles teintées de sang,
  • s’il a très mal au ventre (la position ventrale le soulage)
  • ou si il vomit.

Pour en savoir plus sur les selles du bébé allaité, téléchargez directement ce document PDF très bien réalisé par HEALTHY CHILD MANITOBA : J’ai une surprise pour toi… un gros caca. 2016.

Pour recevoir tous mes conseils et astuces résumés dans des fiches pratiques, commandez le pack de la mam’s allaitante moderne 🙂

Leave a Reply