Dans cet article on va voir 5 conseils pour créer une grosse réserve de lait maternel rapidement, avec des conditions de mise en place simples.


1. Ne commencez pas à tirer votre lait trop tôt !

Le premier conseil, c’est de commencer à tirer votre lait le plus tôt possible au cours de votre allaitement, mais pas trop tôt non plus…

Ne tirez pas votre lait avant les six semaines de vie de votre bébé !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la raison pour laquelle il faut attendre six semaines, consultez cette vidéo.

2. Augmentez la quantité de lait tiré

Deuxième conseil : tirez votre lait souvent, de manière à solliciter davantage vos glandes mammaires et stimuler, par ailleurs, votre production de lait car, bien évidemment, si vous souhaitez construire une grosse réserve de lait maternel, il faut que votre lactation suive.

C’est aussi une condition nécessaire pour ne pas priver votre bébé du lait que vous allez collecter au tire-lait.

En effet, pour éviter cela, il faut que vous produisiez plus de lait qu’habituellement :

  • La quantité de lait dont votre bébé a besoin
  • Une quantité en plus, pour votre stock.

Le lait qui sera produit en quantité supérieure sera le lait que vous pourrez ensuite stocker pour construire votre réserve de lait maternel.

C’est pour cela que vous allez augmenter la fréquence des tirages. Ainsi, vous allez faire appel à ce qu’on appelle l’effet cumulé qui correspond à l’ajout de plusieurs sessions de tirage qui vont, petit à petit, ajoutées les unes aux autres permettre d’atteindre des grandes quantités de lait.

3. Tirer plus de lait pour un stock abondant rapidement

Troisième conseil, c’est de faire appel aux pics de prolactine pour produire des grosses quantités de lait.

Pour cela, c’est important de connaître à quel moment le taux de prolactine est élevée pour pouvoir bénéficier d’une lactation plus abondante, sans faire d’efforts particuliers. Ainsi vous collecterez plus de lait, plus facilement. Par ailleurs, votre réserve de lait maternel grandira plus rapidement !

Les pics de prolactine sont plus élevés le matin ou la nuit donc pour faire des réserves, tirez votre lait à ces moments-là en priorité.

[thrive_leads id='17084']

Pour en savoir plus sur la prolactine, cliquez ici.

4. Comment tirer son lait pour faire des réserves ?

Quand tirer votre lait afin d’établir un stock de lait maternel conséquent ? Mais surtout comment faire pour que tout se passe bien ?

On va à nouveau penser à votre bébé : il faut tirer votre lait à des moments où vous n’allez pas le priver de son lait. Pour cela, collectez votre lait de préférence à des moments éloignés des tétées. En l’occurrence, après une tétée mais pas trop près de la tétée d’après. Pour ce faire, privilégiez le moment du sommeil : sieste ou nuit.

Par exemple : si vous allaitez votre bébé et qu’ensuite il fait la sieste, et bien c’est à ce moment là que vous allez pouvoir tirer votre lait, après avoir attendu quelques minutes.

Je ne peux pas vous donner de durée précise, car cela va dépendre de votre rythme d’allaitement, de l’abondance de votre lait et de la durée des siestes de votre bébé. Néanmoins, de manière générale, on préconise un tirage juste après que le bébé se soit endormi.

Vous pouvez aussi tirer votre lait à un moment où vous avez deux tétées plus espacées que les autres.

5. Tirer son lait à des heures précises

Pour construire de grosses réserves de lait maternel, tirez votre lait à heure fixe.

Cela vous permettra non seulement de mieux gérer votre lactation (ainsi que les risques d’engorgements) mais aussi de collecter plus de lait.


Si vous souhaitez recevoir des conseils pour tirer beaucoup de lait rapidement et établir votre collecte dans de bonnes conditions, n’hésitez pas à suivre l’extrait offert de la formation Tirages abondants et Stockages optimisés.

L’inscription est ici.

Leave a Reply