Pour vous permettre de décongeler votre lait maternel en toute sécurité, voici ce que vous allez découvrir ci-après :

  • ce qu’il ne faut pas faire lorsque vous décongelez votre lait maternel
  • 2 méthodes de décongélation fiables : la méthode rapide, et la méthode lente.

Ces deux méthodes sont recommandées par des organismes de référence donc vous pourrez vous y fier à 100%.

  • Ensuite, on va voir combien de temps le lait maternel est consommable après décongélation.
  • On finira par les 4 étapes à suivre avant de donner votre lait maternel à votre bébé.


Décongeler son lait : pourquoi fuir le micro-ondes ?

Ne réchauffez pas votre lait maternel au micro-ondes, « c’est totalement proscrit » !

Premièrement cela va entraîner une hétérogénéité des températures de votre lait maternel, autrement dit, votre lait va être de différentes températures selon l’endroit qui se trouvera dans votre contenant.

Cela représente un très gros risque de « brûlure » pour votre bébé.

Deuxièmement, la chaleur excessive va provoquer une dégradation des vitamines du lait maternel et une dénaturation des protéines du lait maternel.

Autrement dit, ça va réduire énormément la qualité nutritionnelle de votre lait.

Votre objectif, c’est de donner le meilleur lait possible à votre bébé donc le micro-ondes est à proscrire pour réchauffer ou décongeler votre lait maternel.

Décongeler le lait maternel rapidement

Voyons les deux méthodes recommandées pour décongeler votre lait maternel.

La première méthode dite « rapide », est celle que vous allez utiliser si vous n’avez pas beaucoup de temps pour réchauffer votre lait maternel ou si vous avez besoin de décongeler ou réchauffer votre lait « en urgence ».

La première chose à savoir, c’est qu’il faut sortir votre récipient congelé du congélateur au dernier moment avant réchauffage.

Pour cela, vous avez trois méthodes à disposition dans cette technique dite rapide :

  1. vous avez soit l’utilisation du robinet d’eau chaude,
  2. soit l’utilisation du bain-marie
  3. ou alors l’utilisation d’un chauffe-biberon adapté.

Décongélation au robinet d’eau chaude

Voici comment décongeler votre lait maternel avec un robinet d’eau chaude :

  1. Prendre votre récipient congelé, le mettre sous un robinet.

2. Utiliser, au départ, de l’eau froide.

3. Augmenter progressivement la température de l’eau, jusqu’à atteindre une température de l’ordre de 37°.

Décongélation du lait au bain marie

Si vous utilisez la méthode du bain-marie, il y a quelques précautions à prendre.

Il ne s’agit pas d’un « bain marie classique » car votre lait ne doit pas être exposé à une chaleur trop élevée.

Votre bain-marie ne doit pas bouillir.

Voici comment procéder :

  1. Mettez votre sachet de lait maternel ou votre biberon de lait maternel dans un saladier ou un grand bol.
  2. Chauffez de l’eau dans une casserole à une température de 37°C environ (vous pouvez utilisez un thermomètre de cuisine).
  3. Une fois la température atteinte, versez l’eau dans le récipient où vous avez préalablement posé votre contenant du lait maternel.
  4. Patientez quelques minutes avant de vérifier la température de votre lait (et suivre les recommandations que nous verrons à la fin de l’article avant de donner votre lait à votre bébé)

Décongeler le lait maternel au chauffe-biberon

Le chauffe-biberon est très pratique pour décongeler et réchauffer directement votre lait maternel.

C’est une méthode rapide, simple et efficace, à condition de bien choisir son chauffe-biberon, et de bien le paramétrer.

Tout d’abord, choisissez un chauffe-biberon dont les température de chauffage ne sont pas trop élevées.

Si vous prenez un chauffe-biberon adapté au réchauffage du lait maternel, c’est encore mieux !

Pour éviter une surchauffe, paramétrez-le au thermostat 1, donc au minimum, et suivez les recommandations du fabricant en suivant la notice.

Si vous cherchez un chauffe-biberon qui permet de réchauffer directement vos sachets de lait maternel ou vos biberons de lait maternels, celui-ci est super.

Dans tous les cas, si vous utilisez un chauffe-biberon, soyez bien attentive à changer l’eau du chauffe-biberon, tous les jours, à le rincer et à le laisser sécher à l’air libre.

C’est essentiel de changer l’eau, à chaque utilisation, et, n’hésitez pas aussi à le détartrer, si besoin, pour éviter l’accumulation de bactéries.

Décongeler son lait : méthode lente, mais sans effort

La deuxième méthode, est la méthode qui est choisie la plupart du temps par les mamans qui reprennent le travail et qui est assez simple, c’est la méthode lente.

Il suffit juste d’y penser un peu à l’avance, d’être un peu organisée et de prévoir, cette deuxième méthode qui est beaucoup plus simple.

Il suffit de mettre votre contenant de lait maternel congelé au frigo pendant la nuit qui précède son utilisation.

Pour cela placez votre lait congelé au réfrigérateur la veille, en soirée. Il décongèlera lentement pendant toute la nuit et, le lendemain matin, votre lait maternel sera décongelé.

Vous pourrez ensuite le remettre à la nounou ou à la crèche, sans aucun problème particulier.

Vous pouvez aussi le faire pour un « usage domestique », et le donner à votre bébé après décongélation ou bien le réchauffer délicatement avant de le donner à votre enfant, si c’est ce que vous souhaitez.

Combien de temps le lait maternel est-il consommable après décongélation ?

Après avoir décongelé votre lait maternel, il est encore consommable :

  • pendant 24 heures si vous le stockez au frigo avant de le donner à votre bébé
  • ou pendant une durée d’une heure maximum à température ambiante.

Autrement dit, votre bébé doit avoir fini de boire votre lait au bout d’1 heure après décongélation mais attention, si vous réchauffez le lait maternel, ce temps est réduit à 30 minutes après réchauffage du lait maternel.

Alors ces durées sont très limités, je ne veux pas vous faire peur, je ne veux pas vous stresser et il faut savoir que parmi tous les organismes de références sur la conservation du lait maternel, la décongélation le réchauffage. ( il y a 4 ou 5 organismes de référence qui sont très fiables, très sûrs), aucun d’entre-eux ne s’accorde sur les mêmes durées, que ce soit, pour la conservation du lait maternel ou pour donner le lait maternel à son bébé après l’avoir décongelé et réchauffé…

Aujourd’hui, je vous donne les données les plus restrictives mais après à vous de prendre en considération un ensemble et de ne pas non plus être trop fixée sur ces données et trop stressée.

Si vos conditions de tirage du lait maternel sont exemplaires, que vous avez de très bonnes conditions d’hygiène lorsque vous collectez votre lait maternel, qu’en parallèle votre frigo est très propre, que vous êtes soigneuse, que votre bébé est en bonne santé et que, en « température ambiante », il ne fait pas non plus 30 degrés, que c’est pas la canicule, que vous êtes, disons, dans une température ambiante normale, vous êtes dans un pays qui n’est pas un pays très chaud, vous pouvez considérer ces températures avec moins de rigueur que, si vous êtes dans un pays chaud ou si vous n’avez pas la possibilité d’avoir une collecte de votre lait maternel, dans des conditions d’hygiène exemplaires…

Voilà c’était ma petite parenthèse, je tenais à vous le dire parce que c’est vrai qu’on peut vite être hyper stressée quand on a des données aussi strictes que ça mais dans tous les cas, faites votre possible…

L’important à retenir c’est que lorsque vous décongelez votre lait maternel, il faut le sortir au dernier moment et dès qu’il est décongelé :

  • soit vous le donnez à votre bébé directement sans le réchauffer,
  • soit vous lui donnez après réchauffage et auquel cas, il faut faire en sorte que, la durée pendant laquelle vous lui donnez le biberon, ne s’éternise pas !

Voilà, c’est ça qu’il faut avoir en tête.

Donc pour poursuivre avec les recommandations, je vais vous donner maintenant 4 recommandations à suivre et à prendre en compte après décongélation de votre lait et avant de le donner à votre bébé.

Précautions à prendre avant de donner votre lait décongeler (ou réchauffé)

La première, c’est de bien agiter votre biberon ou votre contenant de lait maternel avant de le remettre à votre bébé.

Cela permettra de bien homogénéiser les températures de votre lait afin qu’il y ait la même température partout.

C’est important pour éviter tout risque de brûlures.

Deuxième étape, c’est de tester la température de votre lait comme le font toutes les mamans avec le lait en poudre : verser quelques gouttes de votre lait sur votre poignet pour vérifier, justement, qu’il ne brûle pas, qu’il n’est pas trop chaud pour votre bébé.

Enfin, comme je vous l’ai dit, il faut faire en sorte de consommer le biberon dans l’heure qui suit la décongélation si vous ne le réchauffez pas.

Et si vous le réchauffez, normalement, il faut le consommer dans les 30 minutes qui suivent la décongélation.

Enfin, un lait décongelé ne doit jamais être recongelé et, sur ça, il n’y a pas de dérogation, un lait décongelé ne doit jamais être recongelé !….


Si ces conseils vous ont plu, vous aimerez sans doute découvrir ma formation offerte sur le tirage du lait maternel, ainsi que la liste du matériel qui vous fera gagner du temps et augmentera le niveau d’hygiène de vos tirages (inclus gratuitement).

Pour les plus motivées, ou si vous souhaitez simplement tirer un maximum de lait sans perdre de temps, j’ai mis à votre disposition le programme TIRAGE & CONSERVATION DU LAIT MATERNEL OPTIMISÉS™.

Bon (tire) allaitement à toutes !