Préparer l’allaitement dès la grossesse c’est se donner un maximum de chances de le réussir dès le début, et de vivre les premiers instants avec son bébé dans le bonheur absolu.

Il n’y a rien de plus magique qu’une belle naissance, et un démarrage de l’allaitement simple et naturel.

Pour vous aider dans votre démarche d’apprentissage et de préparation, je vais vous livrer les 9 étapes clés pour préparer votre allaitement en toute sérénité.


Préparer l’allaitement de vos rêves

Voici ce que nous allons voir dans ce guide gratuit :

✔️ les conditions de naissance optimales pour votre futur allaitement,

✔️ mais aussi d’avoir un état d’esprit positif grâce à un projet d’allaitement précis, répondant à vos envies profondes,

✔️ et enfin, de vous sentir maître de la situation dès la naissance de votre enfant.

Vous devez envisager la préparation de votre allaitement comme quelque chose d’agréable et de ludique, car elle marque les derniers instants avant cette belle rencontre avec votre bébé.

Je vous invite à partager ce moment avec votre chéri, vos proches, et vos autres enfants si vous en avez déjà, afin de leur permettre d’inscrire dès maintenant leur place dans votre allaitement.

L’allaitement non préparé : les statistiques frappantes

Les statistiques de l’allaitement sont mauvaises en France.

Et l’une d’entre elles est frappante : 75% des mamans abandonnent l’allaitement seulement avant la fin du premier mois qui suit la naissance.

La plupart du temps cet abandon est lié à un mauvais démarrage de l’allaitement, un manque d’information, un mauvais suivi, ou des conseils inappropriés.

Si vous êtes sur cette page, c’est que vous avez anticipé une chose que beaucoup d’autres mamans n’ont jamais prévue. C’est que l’allaitement n’est pas toujours aussi facile qu’on le croit, loin de là.

Il vaut mieux le préparer à l’avance, car le jour J, on est bien trop fatiguée par l’accouchement, et par les premières nuits difficiles.

D’ailleurs prendre conscience de son intention d’allaiter pendant la grossesse est l’un des facteurs d’influence positive sur le début de l’allaitement et sa durée.(1)

Préparer l’allaitement : 3 critères clés

DÉFINIR VOS AMBITIONS

Posez sur papier vos vœux d’accouchement et vos objectifs d’allaitement au travers du projet de naissance.

INFORMEZ-VOUS

Suivez ce guide pour bien vivre votre accouchement, et préparer la réussite de votre allaitement.

ACCESSOIRES INDISPENSABLES

Préparez votre valise de maternité en y intégrant les accessoires d’allaitement essentiels pour les premiers jours.

9 étapes pour préparer l’allaitement

Dans ce guide détaillé nous allons préparer votre allaitement en suivant 9 étapes au total, que j’ai divisées en 3 sections :

  • Définir ses objectifs et son soutien
  • Préparer l’allaitement pour être prête le jour J
  • Préparer le retour à la maison et l’allaitement post-partum

1. Choisir le lieu d’accouchement.

accouchement favorable allaitement
Hôpital ou clinique favorable à l’allaitement

Je ne sais pas à quel moment de votre grossesse vous vous situez, mais le choix du lieu d’accouchement est important pour la préparation à l’allaitement.

Si vous avez déjà choisi votre lieu d’accouchement, rendez-vous directement à l’étape 2 de ce guide.

On choisit souvent notre lieu d’accouchement en fonction de notre gynécologue, car l’idée d’être accouchée par la personne qui nous aura suivi tout au long de notre grossesse est très rassurante.

Néanmoins, le gynécologue apparaît la plupart du temps seulement les trente dernières minutes de l’accouchement, juste avant le début du « travail ». Or, le travail commence tardivement lorsqu’il s’agit du premier enfant.

Si votre volonté d’allaiter est forte, et que vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre allaitement, je vous conseille de bien choisir votre lieu d’accouchement.

Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur la liste des hôpitaux amis des bébés. Ces hôpitaux suivent les « 14 conditions pour le succès de l’allaitement » instaurées par l’OMS et l’UNICEF pour encourager l’allaitement.

Concrètement, ce sont des pratiques hospitalières qui ont pour objectif de favoriser le bon démarrage de l’allaitement.

2. Définir votre projet d’allaitement.

projet allaitement
Quel allaitement souhaitez-vous offrir à votre bébé ?

Prendre le temps d’écrire votre projet d’allaitement est important parce qu’il vous donnera la force de continuer votre allaitement si jamais vous venez à rencontrer des difficultés.

Votre grossesse est le meilleur moment pour le remplir car vous avez le temps de réfléchir à vos envies, vos objectifs au travers de cet allaitement, et vos ambitions pour votre bébé.

Il s’agit de la première étape écrite de la préparation de votre allaitement. Vous allez pouvoir y coucher tous vos sentiments, et définir votre allaitement idéal ou rêvé. Celui que vous souhaitez vivre, et de quelle façon.

Grâce à ce texte, vous ne perdrez pas de vue ce qui vous aura poussée à allaiter, et garderez en tête le plus important : vos ambitions pour votre bébé. Permettez-moi de vous soumettre celle que vous avez sans doute en tête : Lui offrir le meilleur.

Dans ce projet d’allaitement, vous allez pouvoir commencer à investir votre entourage dans votre projet d’allaiter en exprimant vos choix, vos attentes, et en leur donnant une place maîtresse dans ce projet.

Certes allaiter est un don d’amour, un lien fusionnel entre deux êtres : la mère et l’enfant, mais il  mérite d’être envisagé et vécu agréablement par toute la famille.

Les études ont démontré que le soutien familial tient une place essentielle dans la réussite de l’allaitement. C’est pourquoi je vous conseille d’intéresser les membres de votre tribu dès maintenant à votre allaitement. Cela leur permettra de se sentir concernés par votre allaitement, et ils s’impliqueront davantage pour vous aider à réussir.

Dans le projet d’allaitement que j’ai conçu pour vous, vous trouverez tous les éléments pour vous accompagner dans cette quête. J’y ai également joint les ressources utiles pour l’allaitement, (sites internet, livres de références, lactariums, fiches conseils illustrées), les contacts professionnels, et des messages de motivation.

3. Bien vous entourer avant et pendant l’allaitement.

Prédisposer famille allaitement
L’importance de l’entourage

Nous avons vu dans le paragraphe précédent que les statistiques montrent que le soutien de l’entourage envers la mère allaitante joue énormément sur la durée de l’allaitement.

Obtenez le soutien et l’appui de votre conjoint. S’il est conscient des nombreux bénéfices de l’allaitement pour vous et votre bébé, il vous soutiendra davantage. Or, il a été démontré que le conjoint est la première personne à influer directement sur votre état d’esprit face à l’allaitement, surtout en cas de difficultés rencontrées.

L’engagement du père dans l’allaitement et sa participation aux tâches quotidiennes (courses, lessive, ménage, s’occuper des autres enfants…) sont déterminants et impactent directement sur la durée de l’allaitement. (2)

Le soutien de l’entourage familial, notamment des figures maternelles apporte énormément de solutions à une jeune mère qui découvre l’allaitement. Si sa mère, sa grand-mère ou une autre femme de la famille a déjà allaité, alors elle sera en mesure de l’aider et lui apporter les réponses aux problèmes rencontrés ou aux doutes grâce à sa propre expérience. Surtout si son expérience de l’allaitement a été positive. Elle pourra ainsi servir de modèle. (3)

Enfin, le soutien des professionnels de santé, et notamment du personnel médical pendant le séjour en maternité sera d’un grand secours si les conseils apportés sont de qualité. En revanche, si le personnel est mal ou peu formé sur l’allaitement et apporte des conseils erronés ou peu judicieux, cela risquera d’aggraver les conditions d’allaitement de la mère.

C’est pourquoi je vous conseille de bien vous entourer dès votre grossesse, et de prendre conscience des personnes qui seront favorables à votre allaitement. Cela vous permettra de vous rapprocher d’elles en cas de besoin.

Je vous conseille également de faire une sorte de « sondage subliminal » autour de vous afin de déterminer quels sont les personnes qui portent un regard positif sur l’allaitement, et celles qui au contraire jugent l’allaitement selon une vision négative.

Vous saurez ainsi qui seront « vos ennemis » pendant les périodes de doute ou de fatigue. J’entends par là, les personnes qu’il conviendra d’éviter pendant les moments difficiles car elles vous décourageront et vous orienteront vers un abandon de l’allaitement.


Ces 3 étapes de préparation de votre allaitement s’achèvent ici. Les 6 prochaines étapes se trouvent dans la suite du guide, et vous permettront de savoir :

  • Comment être prête le jour J
  • Comment réussir votre allaitement dès le début et le poursuivre dans de bonnes conditions