Votre bébé traverse une poussée de croissance et vous ne savez pas quoi faire ? 

Ne vous inquiétez pas, vous avez déjà fait la moitié du chemin en mettant un mot sur votre situation.

J’imagine que votre bébé a changé de comportement et de rythme. Depuis quelques jours il est plus grognon, plus collant, et beaucoup plus demandeur : il veut téter tout le temps !! Et le pire dans tout ça c’est qu‘il ne fait pas/plus ses nuits !

Résultat : Vous êtes fatiguée, un peu inquiète, car vous avez peur de ne pas réussir à faire tout ce qu’il faut pour passer cette étape primordiale dans l’allaitement !

Ne vous inquiétez pas, vous êtes au bon endroit !


Quoi faire en période de poussée de croissance ? Voici LE meilleur conseil à suivre !

la meilleure chose à faire pendant une poussée de croissance

Avant de poursuivre avec tous les conseils essentiels pour bien vivre et -j’ai envie de dire- réussir la poussée de croissance de bébé, considérez qu’un pic de croissance dure en moyenne 3 jours. (si tout va bien).

A partir de ce constat, appliquez THE BEST conseil, le meilleur de tous  :

  • Offrez-vous 3 jours de cocooning absolu pour vous et votre bébé. Autrement dit, si c'est possible, passez ces 3 jours en totale harmonie avec bébé. 3 jours pour vous et lui. Oubliez le reste.

Oubliez le travail, le ménage, la lessive, les sorties, etc…

Pensez seulement à deux choses :

  • manger et boire (de l’eau et des tisanes d’allaitement de préférence).
  • faire manger et faire boire bébé à volonté (tout au sein bien sûr).


Pour cela, restez au lit pendant 3 jours avec bébé, en mode « open bar » afin qu’il puisse téter à volonté. Ce sera peut-être la première fois que vous vous autoriserez du temps pour vous et votre bébé sans vous préoccuper du reste.

Si c’est possible, faites-le car c’est essentiel pour la suite de l’allaitement.

Si ce n’est pas possible car vous travaillez, et que vous n’avez pu obtenir aucun jour de congé, faites-le quand vous rentrez à la maison. Le reste attendra.

Quoi faire pour satisfaire bébé (qui a toujours faim) ?

Quoi faire pour satisfaire bébé pendant une poussée de croissance

Je vous ai dévoilé la meilleure attitude à adopter pour affronter la poussée de croissance.

Maintenant que vous savez quoi faire de vos journées de pic, voici quoi faire pour satisfaire les nouveaux besoins de bébé :

Allaiter à la demande !

Comme dit plus haut, pendant toute la durée de la poussée de croissance, il faut que bébé ait accès à vos seins 24h/24. Et oui, même la nuit… Vous avez bien compris, il faut rester au lit 3 jours et 3 nuits (grosso modo).

Pour ça, je vous suggère d’être dénudée ou de disposer de vêtements d’allaitement pour faire téter bébé à la moindre demande.

Pour celles qui ont horreur de l’idée de rester au lit toute la journée, adoptez le port en écharpe. Ainsi bébé aura accès à la tétée quand il le voudra aussi. Mais ça risque d’être fatigant pour vous.

Laissez téter bébé même quand il ne semble plus y avoir de lait.

Vos seins semblent vides et bébé a tété 30 minutes plus tôt ? Pourquoi s’entête t-il à téter alors qu’il n’y a plus rien ?

Beaucoup de mamans pensent que c’est inutile et ne laissent pas leur bébé téter quand il n’y a plus de lait.

Au contraire, il faut le laisser téter même quand vos seins sont vides. Pas seulement pour satisfaire son besoin de succion. Non, non…

Laissez-le téter car ça permet à votre cerveau de prendre conscience qu’il faut produire beaucoup plus de lait. Plus concrètement, lorsque les cellules contenant le lait sont vides pendant longtemps, vous produisez plus de lait. C’est donc essentiel à votre lactation.

Etre disponible et zen

Pendant cette courte période transitoire, bébé risque d’être ronchon. C’est normal, il aura faim, et sera fatigué par cette poussée de croissance.

Soyez disponible, calme, et prenez les choses avec douceur. Il a de bonnes raisons d’être un peu grognon alors il ne faut pas s’en inquiéter. Favorisez le contact avec lui, soyez auprès de lui un maximum, et faites même des siestes avec lui.

Votre présence le rassurera et contribuera à son bien-être. Votre contact mutuel favorisera d’autant plus votre lactation.

Quoi faire pour ne pas être soi-même épuisée ?

La poussée de croissance est une étape difficile de l’allaitement car elle demande beaucoup de dévouement de la maman. Encore plus que d’habitude. Et ça aussi c’est 24h/24.

Pour ne pas être épuisée je vous conseille de bien vous organiser. Le mieux étant de prévoir toutes les poussées de croissance à l’avance, grâce à l’âge de bébé, afin d’anticiper l’augmentation des besoins nutritionnels de celui-ci. Cela permet de se préparer à produire plus de lait avant la poussée de croissance. (Pour cela, lisez l’article en lien à la fin de celui-ci)

Si cela n’a pas été fait, voici quelques façons de mieux vivre la poussée de croissance :

Commencez par vous créer un endroit agréable et cocoon

Faites de votre chambre ou de votre salon, (selon votre choix d’occupation des lieux) un univers agréable et reposant.

  • Mettez un max de coussins pour un max de confort. (sans pour autant constituer un danger d’étouffement pour bébé on est d’accord).
  • Prévoyez des longs coussins d’allaitement ou d’autres astuces pour protéger bébé des chutes de lit (une barrière est le mieux ! ) au cas où vous vous endormiez près de lui.
  • Prévoyez tout un attirail de choses à boire et à manger à portée de main : bouteille d’eau, verre, fruits, fruits secs. Éventuellement quelques cochonneries pour le moral : chocolat, confiseries, bonbons.
  • De quoi vous occuper : des magazines, des livres, la télécommande de la TV, votre playlist préférée, votre téléphone et vos chargeurs…
  • De quoi travailler si besoin : bloc notes, stylos, ordinateur portable ou tablette.

Ça y est, vous voilà parée pour passer une journée à totale (ou presque) disposition de bébé.

Équipez-vous bien pour être plus reposée (mentalement et physiquement) !

survivre à une poussée de croissance

Pour plus de confort et pour un allaitement bien plus facile, choisissez les bons accessoires. Personnellement je suis tentée de vous conseiller les accessoires suivants :

  • Un bon pyjama ou homewear d’allaitement.
  • Un bon soutien-gorge d’allaitement.
  • Un coussin d’allaitement à la fois petit et rigide pour bien soutenir bébé sans prendre de place. J’ai pour habitude de conseiller celui-ci.
  • Une barrière de lit qui se pose simplement en la glissant sous le matelas et qui assure la sécurité de bébé si maman s’endort et que celui-ci bouge un peu trop sur les côtés !! Je recommande celui-ci.
  • Pour le reste, ça se passe au supermarché, rayon boissons et repas !p

Dormez dès que vous le pouvez !

Une fois que vous avez mis en place toutes les recommandations précédentes, vous n’avez plus qu’à profiter des périodes de sommeil de bébé pour dormir vous aussi.

Tout est prêt : la barrière de lit le protège des chutes, vous êtes à côté de lui, et s’il s’endort, rien ne vous empêche de faire pareil ! Alors profitez-en un maximum.

Tous ces conseils peuvent sembler simples, mais la simplicité est souvent la chose la plus difficile à appliquer. (malheureusement !)


Vous savez maintenant quoi faire pour bien vivre cette poussée de croissance. Je suis convaincue que vous mettrez en place mes recommandations, et que votre lactation et votre bébé vous remercieront !

Pour en savoir plus sur la poussée de croissance : connaitre les âges clés de ces poussées, mieux comprendre ce qu’il se passe concrètement et en quoi les tétées fréquentes agissent sur la production de lait, allez vite lire l’ article le plus populaire du blog !.

  • BRAVO, vous avez lu l'article en entier ! Vous avez droit à un CADEAU :
fiche conseil poussée de croissance
©Amourmaternel – Fiche extraite du pack « Réussir mon allaitement dès le début ».

 ➡  Je vous offre la fiche conseil sur les poussées de croissance + 5 autres fiches conseil extraites du pack « Réussir mon allaitement dès le début ». Elles sont accessibles sur cette page.

Merci pour cette lecture, et heureux allaitement à toutes

xxo