Nous allons voir 7 étapes essentielles pour « bien » allaiter son bébé, et répondre à des questions importantes pour réussir les tétées (et les corriger si elles sont incorrectes).

Ces informations vous seront utiles dès le début de l’allaitement, mais aussi pour toute la durée de votre allaitement.


Quand allaiter son bébé ?

Pour allaiter votre bébé au bon moment, vous devez être attentive aux premiers signes de faim de votre bébé :

  • Votre bébé commence à bouger,
  • A bouger sa bouche,
  • Porter ses mains à sa bouche,
  • Serrer le poing

Il faut déceler ces signaux afin de lui proposer le sein à ce moment-là.

Grâce à ça, vous pourrez allaiter votre bébé dans de meilleures conditions parce qu’il sera beaucoup plus patient et calme pour prendre le sein.

Si au contraire vous attendez trop avant de lui donner le sein, il sera impatient, la faim le poussant à s’agacer plus vite s’il n’arrive pas rapidement à prendre le sein.

Choix de la position d’allaitement

Le choix de la position d’allaitement pour allaiter votre bébé est un choix personnel, qui variera en fonction de vos préférences.

Le mieux étant que vous adoptiez la position avec laquelle vous êtes le plus à l’aise.

Ceci étant, si vous souhaitez connaitre les 7 positions d’allaitement les plus courantes, et connaitre leurs atouts respectifs selon votre situation ( après une césarienne, en cas de reflux, rgo, ou REF…), lisez cet article.

3 piliers pour bien se positionner

La priorité est de comprendre l’importance du confort dans l’allaitement, notamment dans l’éjection du lait maternel.

L’éjection du lait maternel est provoquée grâce à la sécrétion d’une hormone : l’ocytocine. Or, cette hormone est libérée davantage si vous êtes détendue, calme, et sereine.

En effet, le stress bloque l’éjection du lait maternel, parce que la cortisol (hormone du stress) bloque la sécrétion d’ocytocine.

Pour favoriser au maximum votre détente pendant les tétées, suivez ces 3 principes :

  1. Avoir le dos bien maintenu, appuyé contre un coussin par exemple,
  2. Avoir les bras soutenus par un coussin d’allaitement,
  3. Reposer vos pieds sur un repose-pieds.

C’est grâce à ces 3 conditions réunies que votre confort sera maximal.

Tous vos muscles seront détendus, et vous serez ainsi vous-même dans de bonnes conditions pour allaiter paisiblement.

Bien positionner son bébé avant la tétée

Pour bien positionner votre bébé, vous devez avant tout prendre conscience d’une chose essentielle : vous ne devez jamais vous pencher vers votre bébé mais ramener votre bébé vers vous.

Si vous vous penchez, vous allez avoir des tensions partout, et la prise du sein risque d’être mauvaise.

Ensuite, votre bébé doit être contre vous. Dans les positions « classiques » comme la position de Madonne, son ventre doit être contre vous.

Sa tête doit être en appui sur votre avant bras, à hauteur de votre sein, de manière à ce qu’il n’ait pas à faire d’effort pour prendre votre sein. (Exception : position Biological Nurturing)

Astuce pour rapprocher votre bébé contre vous : appuyez simplement sur ses fesses. Naturellement, la position va être améliorer.

Favoriser une bonne prise du sein

L’erreur classique est de positionner la bouche du bébé à hauteur du mamelon : l’axe de sa bouche en face du mamelon.

En réalité il faut positionner le mamelon à hauteur de sa lèvre supérieure ou bien de son nez. C’est ce qui va lui permettre d’être bien placé lorsqu’il ouvrira grand la bouche, et favoriser une prise du sein profonde. Essentielle pour avoir une bonne succion.

Pour inciter votre bébé à ouvrir grand la bouche, faites des petits mouvements de va et vient avec votre mamelon contre sa lèvre supérieure.

Nota Bene : Pour les mamans ayant une forte poitrine, il peut être utile de prendre votre sein avec votre main en formant un « C », sans que vos doigts ne recouvrent l’aréole. Cela vous aidera à orienter plus facilement votre mamelon

Quand votre bébé ouvre grand la bouche, ramenez-le immédiatement contre votre sein.

Attention ! N’appuyez pas sur l’arrière de sa tête pour le ramener vers vous. Cela risque de provoquer chez lui un réflexe de rejet : il va se braquer en arrière.

Pour le rapprocher de vous, appuyez sur la base de sa nuque.

Observer son bébé qui tète

Vérifier la prise du sein

Apprendre à observer votre bébé pendant la tétée vous garantira un allaitement serein car vous saurez toujours si votre bébé boit bien ou pas.

Cela vous permettra de rapidement corriger sa prise du sein ou sa succion si vous voyez qu’elle est incorrecte.

schéma de la prise du sein
PACK « Réussir mon allaitement facilement » ©Amourmaternel

Pour vérifier que la prise du sein est bonne, voici les caractéristiques identifiables :

  • La bouche de bébé recouvre bien l’aréole (prise asymétrique),
  • Ses lèvres sont retroussées vers l’extérieur,
  • Son nez est dégagé,
  • Son menton enfoui dans le sein.

Vérifier la succion de bébé

Pour vous assurer que la succion de votre bébé est bonne, vous allez avant tout observer son comportement :

Un bébé dont la prise du sein et la succion sont bonne est calme et serein pendant la tétée. Il tète de manière régulière.

En parallèle vous pouvez observer sa gorge pour voir s’il déglutit.

En début de tétée votre bébé avale du lait à chaque mouvement de succion, puis progressivement, le nombre de mouvements de succion augmente avant qu’il avale le lait.

Ce changement est du à la transition entre le lait de début de tétée, et le lait de fin de tétée, beaucoup plus épais, et plus difficile à extraire. (D’où le nombre de mouvements de succion plus important avant déglutition).

Lorsque votre bébé effectue de nombreux mouvements de succion sans déglutir, c’est qu’il n’y a plus de lait dans votre sein, ou qu’il n’a plus faim.

Comment allaiter son bébé ?
Stopper la succion

Il « tétouille ». A ce moment-là vous pouvez le retirer du sein en insérant votre doigt dans la commissure de ses lèvres pour supprimer « l’effet ventouse ». Il relâchera le sein.

Corriger la prise du sein (optionnel)

Observez la prise du sein en court de tétée.

Comment allaiter son bébé ?
Mauvaise prise du sein

Vous pouvez considérer que celle-ci n’est pas satisfaisante dès lors que vous rencontrez ces caractéristiques :

  • La bouche de bébé ne prend que votre téton,
  • Ses lèvres ne recouvrent pas suffisamment l’aréole du sein,
  • Le menton n’est pas ancré dans le sein,
  • Les lèvres ne sont pas retroussées vers l’extérieur,
  • Les joues de votre bébé ont tendance à se creuser pendant la tétée.

Si vous observez une ou plusieurs de ces caractéristiques, ne vous inquiétez pas car vous pourrez les corriger en adoptant quelques habitudes.

Vous pouvez par exemple, corriger la prise du sein pendant que votre bébé tète en :

  • retroussant vous-même ses lèvres vers l’extérieur,
  • en appuyant légèrement et fermement sur son menton pour agrandir son ouverture,
  • et en appuyant sur ses fesses pour le ramener contre vous.

J’espère que ces 7 étapes vous aideront à allaiter votre bébé dans de bonnes conditions et que les tétées seront plus faciles à vos yeux !

N’hésitez pas à télécharger la fiche offerte pour avoir toutes ces informations sous les yeux à tout moment.

Bon allaitement !