Qu’est-ce que la lactation autocrine ? Comment fonctionne-t-elle ? A quel moment de l’allaitement apparaît-elle ?

Et, quels sont les symptômes qui montrent que vous êtes en train de passer à la lactation autocrine ? (appelée aussi la lactation automatique).

On va voir tout ça dans cet article et, on terminera par les deux éléments sur lesquels vous allez pouvoir jouer pour avoir une lactation abondante…


La lactation autocrine et locale apparaît aux alentours des 4 à 6 mois de l’allaitement mais attention, cette durée est variable ! Elle varie selon les mamans, il n’y a pas vraiment de durée précise…

Lactation autocrine : symptômes

Vos seins

Le passage à la lactation autocrine est facilement reconnaissable, grâce à ses nombreux symptômes.

Le principal d’entre eux, c’est la transformation des seins : ils vont devenir tout mous, tout souples, du jour au lendemain…

Contrairement à la lactation précédente (la lactation endocrine) pendant laquelle les seins étaient en permanence gonflés ou très souvent pleins de lait, désormais vos seins seront légers et souples.

C’est mieux parce que vous allez avoir beaucoup moins de fuites de lait, beaucoup moins d’aréoles dues à des fuites de lait maternel.

Votre bébé et la lactation autocrine

Et votre bébé comment réagit-il ?

Lorsqu’on passe en lactation autocrine, le bébé change de comportement : il va être un peu irritable au début des tétées, parce que le lait va mettre un peu plus de temps à sortir et donc, il va montrer son impatience et son agacement.

Il peut y avoir aussi un changement au niveau du rythme des tétées qui peut varier plus, qui peut-être plus fréquent ou au contraire moins fréquent mais en tout cas moins régulier par rapport au rythme des tétées que vous aviez avant, si celui-ci l’était…

Lactation autocrine = locale

La particularité de la lactation autocrine, c’est qu’elle est locale autrement dit c‘est le drainage de votre sein qui va impacter sur votre production de lait maternel.

De ce fait, la production de lait maternel sur votre sein gauche, va être indépendante de votre production de lait maternel sur votre sein droit.

C’est pour ça que certaines mamans vont se retrouver avec une production de lait plus abondante sur un sein que sur l’autre. Parfois même, certaines mamans vont avoir un seul sein qui va produire du lait et l’autre non.

Mais qu’est-ce qui détermine la quantité de lait que vous allez produire en lactation autocrine ?

Qu’est-ce qui va impacter directement sur votre production de lait maternel en lactation autocrine ou « automatique » ?

Selon vous, qu’est-ce que c’est ?

On en vient aux deux éléments indispensables pour avoir une production de lait abondante sur toute la durée de votre allaitement.

Le premier, c’est l’efficacité des tétées donc :

  • corrigez bien la prise du sein si elle est mauvaise,
  • vérifiez bien la succion de votre bébé pour être sûre que le drainage soit efficace
  • et, vous pouvez aussi intervenir, vous-même, pour faciliter l’extraction du lait maternel auprès de votre bébé…

Deuxième facteur, c’est bien sûr la fréquence des tétées !

Plus vos tétées seront fréquentes et plus vous produirez du lait mais il y a aussi le drainage du sein, qui est essentiel.


Si vous souhaitez aller plus loin j’ai mis à votre disposition le programme LACTOBOOST : La méthode pour les mam’s allaitantes qui veulent avoir plus de lait.

Ou sinon vous pouvez recevoir gratuitement mes conseils pour une lactation abondante en vous inscrivant à mes emails privés : https://amourmaternel.systeme.io/cours-lactation.