Allaiter avec le porte-bébé est extrêmement bénéfique pour la mère et son enfant.

Le mariage de l’allaitement et le portage assure :

  • Une réelle liberté à la mère pour répondre aux multiples sollicitations et exigences du quotidien,
  • Un sentiment de confort, de sérénité et d’apaisement permanents pour le bébé porté.

Pour vous accompagner dans cette formidable aventure du portage, voici 9 conseils pour allaiter dans le porte-bébé.

1. Soyez patiente et indulgente

Ayez confiance en vous, votre allaitement, et tout ce que vous apportez à votre bébé de manière générale.

Vous l’allaitez et le portez (ou vous apprêtez à le porter) ?

C’est génial ! Votre bébé est certainement très heureux ❤️ .

Ceci dit, pour maîtriser l’allaitement dans le porte-bébé, il faut savoir être patiente. Les premières fois peuvent être « ratées ». C’est normal. Personne n’est parfait, et personne n’a la science infuse.

Soyez indulgente envers vous-même, et n’abandonnez pas vos tentatives.

Si votre bébé s’impatiente aux premiers essais, c’est parce que c’est nouveau pour lui aussi. Ne paniquez pas, et tout ira bien.

2. Domptez le porte-bébé en portage d’abord !

Avant de vous lancer dans l’allaitement avec le porte-bébé, prenez le temps de vous familiariser avec lui.

Chaque porte-bébé est différent et nécessite une prise en main, que ce soit pour le positionnement sur la taille, le réglage des sangles, etc…

Dans les premiers temps je vous conseille de vous contenter de l’utiliser pour sa vocation principale : le portage.

Cela vous permettra d’être plus confiante et sereine lorsque vous voudrez allaiter votre bébé dedans.

3. Choisissez le bon moment pour proposer le sein à votre bébé

Un bébé affamé est impatient, nerveux, et irritable.

C’est loin d’être la meilleure condition pour apprécier les tétées dans le porte-bébé.

Surtout les premières fois, quand tout est nouveau et que ni vous ni lui, ne savez vraiment comment vous positionner.

Je vous conseille de faire vos premiers essais à un moment où votre bébé n’a pas encore très faim. Il se montrera bien plus patient.

4. Bien choisir vos vêtements

On le sait déjà, il existe de nombreux vêtements d’allaitement pour vous faciliter la vie…

Honnêtement je pense que ce serait regrettable de s’en priver.

Pour le porte-bébé, c’est pareil, facilitez-vous la vie : portez des vêtements adaptés.

L’accès à vos seins doit être facile pour vous, comme pour bébé.

Dans le cas contraire on tombe dans le scénario catastrophe :

  • Un bébé agacé et en pleurs,
  • Une maman déboussolée !

5. Ne serrez pas trop !

Bien ajuster votre porte-bébé c’est bien, mais n’exagérez pas sur le serrage des sangles.

Parfois, on a tellement peur que notre bébé bascule, qu’on a tendance à trop serrer. Ne tombez pas dans ce piège !

Vous devez serrer les sangles ne manière à ce que votre bébé soit confortable et en sécurité. Point.

Laissez-lui de l’espace, et offrez-vous un minimum d’amplitude pour pouvoir l’aider à prendre le sein.

6. Les principes essentiels

Pour allaiter dans un porte-bébé, il faut connaitre les principes de base :

  • La sécurité est la priorité : soutien et respiration de bébé.
  • Toujours commencer par mettre bébé en position droite avant de lui proposer le sein.
  • La sangle du côté où vous allaitez est toujours moins serrée que celle du côté où vous n’allaitez pas.
  • Quand bébé ne tète plus, repositionnez-le dans une position confortable.

7. La position de bébé

Votre bébé doit être positionné de manière « assise » ou « accroupie ». C’est la position la plus naturelle pour lui.

Il prendra naturellement cette position lorsque vous le prendrez dans les bras.

Son dos doit être courbé (et pas droit), et ses genoux positionnés au dessus de ses hanches ( + ou – à hauteur du nombril)

Quelques signes vous permettront de vérifier que votre bébé est bien positionné dans le porte-bébé :

position porte-bébé
Hauteur de bébé dans le porte bébé idéale pour les bisous
  • Vous devriez pouvoir lui faire un bisou sur sa tête sans problème.
  • Son fessier et ses jambes sont bien soutenues, en position ergonomique (Les jambes ne doivent pas pendre dans le porte-bébé)
  • Vous devez pouvoir passez 2 doigts entre son menton et son thorax.
  • Ses voies respiratoires doivent être dégagées.
  • Votre bébé est calme, et confortable.

8. Soyez attentive à votre bébé

Les premiers temps, lorsque vous ne maîtrisez pas encore l’allaitement dans le porte-bébé, pensez à écouter votre bébé.

Soyez attentive à son comportement, aux sons qu’il émet, à ses mouvements.

Cela vous permettra de comprendre s’il n’est pas bien, pas confortable, ou s’il ressent des difficultés à respirer ou téter correctement.

9. Bien choisir son porte-bébé

Le choix du porte-bébé est très personnel. Cependant, veillez toujours à ce qu’il respecte le confort de votre bébé ainsi que sa silhouette.

C’est essentiel que votre porte-bébé soit physiologique. Or, ils ne le sont pas tous !

Pour être physiologique, votre porte-bébé doit respecter la morphologie naturelle de votre bébé.

N’hésitez pas à revenir au conseil n°7 « La position de bébé » pour avoir plus d’information sur la position la plus adaptée à la morphologie de votre bébé.

Le porte-bébé ne doit comporter aucun élément rigide au niveau du dos ou de l’assise de bébé.

Allaiter dans le porte-bébé

Allaiter avec le porte-bébé est extrêmement bénéfique pour la mère et son enfant. Le mariage de l'allaitement et le portage assure : Une réelle liberté à l

Editor's Rating:
4.3